Les caractéristiques spécifiques d'une hélice de bateau

Si les principales caractéristiques d'une hélice de bateau sont bien le diamètre et le pas, d'autres, moins connues, sont tout aussi importantes. Elles peuvent être adaptées en fonction de l'application et du programme de navigation.

Pour sélectionner une hélice, il faut prendre en compte le pas et le diamètre. Mais d'autres informations sont tout aussi importantes pour le bon fonctionnement de son bateau.

Tourne à droite ou tourne à gauche

La première caractéristique est le sens de rotation. Selon la norme en monomoteur, le sens de rotation conventionnel de l'hélice est dit à droite, repéré par la mention RH pour Right (droite en anglais) sur son moyeu. C'est-à-dire qu'en se positionnant à l'arrière du bateau en regardant vers l'avant, si l'hélice tourne dans le sens horaire, l'effet du pas aura pour action de faire avancer la coque. Pour être plus imaginé, c'est le sens de vissage quand est utilisé un tournevis. Par conséquent en faisant tourner l'hélice dans le sens antihoraire, effet contraire, la coque recule.

Les caractéristiques d'une hélice de bateau
A gauche, hélice tourne à gauche (LH). A droite, hélice tourne à droite (RH)

En cas de bimotorisation, pour éviter l'effet de couple, c'est-à-dire avoir un bateau qui a tendance à tourner, les hélices doivent tourner dans des sens opposés pour le même effet de poussée. Dans ce cas la mention LH pour left (gauche en anglais) sera présente sur le moyeu, cette fois en faisant tourner l'hélice dans le sens antihoraire, l'effet du pas aura pour action de faire avancer la coque. De façon générale, le moteur avec l'hélice RH sera à tribord et la LH sera à bâbord.

Combien de pales ?

Le nombre de pales varie. Elles sont au nombre de 2 pour les petites puissances, mais on peut en compter jusqu'à 7 principalement pour les navires de charge tel que les porte-conteneurs. En motonautisme de plaisance, la grande majorité des hélices possèdent entre 3 et 5 pales. Ce nombre sera une question de compromis :

  • Une bipale procure un excellent rendement en vitesse
  • Une tripale (les plus courantes) offre le meilleur compromis vitesse/ poussée
  • Une quadripale sera mieux équilibrée et plus silencieuce avec une orientation poussée
  • Une 5 pales vouée à la poussée

Selon l'application, il sera impératif de choisir entre vitesse ou poussée.

Quelle surface pour les pales ?

Les caractéristiques d'une hélice de bateau
Coefficiant de remplissage : 1, faible, 2 moyen, 3 important

Point essentiel, ce n'est pas le nombre de pales qui détermine la poussée, mais la surface totale des pales. On parle de surface projetée, ou coefficient de remplissage. C'est le facteur qui caractérise la surface relative des pales par rapport à la surface d'un disque de même diamètre. Ainsi plus les pales sont étroites plus le rendement augmente, mais aussi plus l'hélice sera sujette à la cavitation, car la poussée sera répartie sur une surface plus petite.

Quelles formes pour les pales ?

Viennent ensuite d'autres caractéristiques qui différentient les hélices parmi lesquelles sont :

  • Rake : angle formé par la pale par rapport à la génératrice
Les caractéristiques d'une hélice de bateau
Les caractéristiques d'une hélice de bateau
  • Skew : évolution de l'angle formé par les sections des pales
Les caractéristiques d'une hélice de bateau
1 génératrice, 2 Angle d'évolution de la génératrice (Skew)
  • Cup : petite courbure sur bord de fuite de la pale qui donne la forme d'une cuillère
Les caractéristiques d'une hélice de bateau
1 pas de cup, 2 cup marquée

Pour chaque application, quelle qu'elle soit, sera déterminé un profil de pale et de moyeu aux caractéristiques géométriques complexes. Métier de spécialistes, la détermination et le choix d'une hélice s'apparentent à un art qui s'appuie sur un savoir-faire et une grande expérience.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...