Narvalo, le robuste superyacht d'expédition polaire

© Steven Kozloff

En hommage à l'animal dont il porte le nom, le Narvalo est capable de naviguer dans les zones polaires grâce à sa coque spécialement développée pour briser la glace.

Un immense hangar à avion

Narvalo est un voilier trois-mâts de classe polaire de 134 m de long offrant six ponts et un un robuste profil. À l'étrave, une imposante delphinière rappelle l'animal dont il s'inspire, le narval.

Il est équipé d'une caractéristique jamais-vu sur un bateau, un hangar à avions de 224 m2 avec une immense piste d'atterrissage pour se poser en toute sécurité, quelques soient les conditions. Le hangar peut abriter jusqu'à trois petits hélicoptères, un sous-marin et un imposant véhicule d'expédition.

Un système de bossoirs électriques permet de remonter et de mettre à l'eau facilement des équipements, et notamment du matériel de recherche.

Sous le hangar à avion se trouve un immense club de plage avec des plateformes qui se déplient au niveau de la mer.

© Steven Kozloff

Des mâts dégivrants

Comme pour son précédent projet — Caribu, un trois-mâts de classe polaire également — le designer Steve Kozloff souhaite installer un système de boudin de dégivrage pour les mâts et les vergues, un peu à la manière dont c'est pratiqué dans l'aéronautique. Les mains courantes et les portes seront chauffées pour éviter ce problème.

© Steven Kozloff

Un espace intérieur réparti sur plusieurs niveaux

Au centre du bateau, une très grande piscine intérieure avec sa terrasse est surplombée par un immense atrium surmonté d'un dôme. Ce dernier, rétractable, permet de profiter de l'air frais et des sons de la mer. Lorsque l'atrium est entièrement fermé, ce sera agréable de pouvoir profiter d'une baignade lors d'un voyage polaire.

© Steven Kozloff

La suite propriétaire de 186 m2 est installée sur toute la largeur du bateau et installé sous le mât avant, et bénéficie donc d'une vue panoramique. Narvalo offre également 2 Master suites et peut héberger jusqu'à 14 invités et un équipage de 20 personnes dans le plus grand luxe. L'espace intérieur est réparti sur plusieurs niveaux, avec des cloisons incurvées et une multitude de grands vitrages pour profiter de la vue.

Pour assurer la sécurité de tous, il est équipé de deux embarcations de sauvetage à libération en chute libre, qui pourraient se déployer dans les pires conditions. Sous le pont, le garage peut abriter de nombreux tender et jouets nautiques.

Le spacieux flybridge abrite une timonerie ainsi qu'un espace de détente pour 6 personnes. L'arrière du flybridge est réservé au spa.

© Steven Kozloff

Voile ou moteur

Narvalo peut naviguer à la vitesse de croisière de 12 nœuds et parcourir 6 000 miles nautiques propulsé uniquement par ses moteurs diesel. Il pourra accroitre son autonomie en utilisant un système hybride diesel-électrique en complément de ses voiles. Sous voile uniquement, sa vitesse maximale sera de 22 nœuds. Grâce à sa coque polaire, Narvalo pourra facilement naviguer et briser la glace dans des conditions raisonnables.

© Steven Kozloff
Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Guy Ribot - 1 mois
Loufoque !
Pieric Furic - 1 mois
Le narval, un animal mythique et intimant le rêve... alors qu’un «Narvalo» (chez les voyageurs) désigne un abruti (pour parler gentiment!)
Ajouter un commentaire...