Illusion, un Feeling 286 qui reçoit une nouvelle rénovation

Après un Sylphe entièrement repensé, Jonathan s'attaque à un refit d'envergure : un Feeling 286 Spécial avec lequel il projète une navigation vers les Antilles en couple.

Vous vous souvenez peut-être de l'histoire d'Augustin, ce jeune homme qui a rénové plusieurs voiliers. Son premier, Illusion, est un Feeling 286 Special. Mais étudiant, avec des finances trop étroites, il s'est vu obligé de le vendre. Nous avons retrouvé son nouveau propriétaire.

Jonathan a eu un Sylphe qu'il a largement modernisé n'hésitant à passer de nombreuses heures de rénovation. Après avoir navigué 3 ans avec le bateau, il en cherche un plus grand avec en tête l'idée de vivre à bord et de traverser l'Atlantique en couple. Il visite le Feeling vendu par Augustin, l'achète et le convoie vers Lorient.

Avant de commencer les travaux dans la cabine avant.
Avant de commencer les travaux dans la cabine avant.

Pendant 1,5 an, il ne va pas bricoler à bord. Ébéniste dans un chantier naval, il se sert du voilier. Il doit juste revoir la mécanique (qui avait déjà posé des problèmes à Augustin). La pompe à injection du moteur diesel est grippée. Après une révision, le moteur remarche parfaitement.

Suppression d'une partie des vaigrages et peinture.
Suppression d'une partie des vaigrages et peinture.

Désormais basé dans le sud de la France, le bateau est sorti de l'eau à Port-Saint-Louis-du-Rhone pour un refit complet en vue du grand départ. Un jour avant le confinement le bateau est sur cale (ouf !). Jonathan peut y travailler tranquillement pendant cette période d'arrêt d'activité.

La cabine arrière dépouillée.
La cabine arrière dépouillée.

Comme il l'a fait pour le Sylphe, il va démonter presque entièrement les aménagements existants. Il arrache tous les vaigrages collés (notamment dans les cabines arrière) et entreprend de repeindre le fonds et de refaire des vaigrages propres.

Vaigrages du carré et nouvel éclairage.
Vaigrages du carré et nouvel éclairage.

Au passage, Jonathan remplace tous les fils électriques (qui étaient pourris) et installe un tableau électrique propre et une nouvelle électronique de navigation. Idem pour la plomberie où tous les tuyaux sont changés. Côté cuisine, il installe un four pour cuisiner véritablement en mer.

Aménagement de la cabine arrière avec des rangements suspendus.
Aménagement de la cabine arrière avec des rangements suspendus.

Et partout où cela est possible, Jonathan installe des rangements. Imaginant des tiroirs sous la table à cartes et dans la cuisine ou bien des emplacements au-dessus de la cabine arrière tribord qui sera dédiée au rangement (mais qui peut toujours accueillir un couple de passage). Pour l'autonomie, il installe 2 panneaux solaires sur des mâtereaux à l'arrière, à l'image de ce que l'on voit sur les Mini, des panneaux montés sur des diabolos et orientables. Un système qui évite un disgracieux et lourd portique.

Potences pour les panneaux solaires.
Potences pour les panneaux solaires.

La partie navigation n'est pas oubliée. Il se commande une grand-voile neuve et change le gréement dormant. Le génois est révisé et une bande anti-UV est ajoutée. Avant de modifier le plan de pont et d'installer des boites à réas qui guident proprement les drisses, Jonathan s'attaque au pont. Autant pour l'esthétisme que pour la sécurité.

Peinture du pont.
Peinture du pont.

Il démonte tout l'accastillage en place et repeint le pont utilisant de la peinture antidérapante sur certaines zones. Dans le cockpit, cet ébéniste applique de belles lattes de teck aussi confortables que jolies.

Ponçage de la carène en cours.
Ponçage de la carène en cours.

Amateur de voile, Jonathan s'applique à rendre la carène très propre. Il la ponce jusqu'au gelcoat. Il va donc tout décapé avant d'apprêter la coque et de mettre de l'antifouling. Au passage, il refait la quille et notamment les lumières dans la fonte qui servent à atteindre les boulons. Les oeuvres mortes sont quant à elles juste polishées.

Reprise des boulons de quille.
Reprise des boulons de quille.

Maintenant que le déconfinement est là, la mise à l'eau est proche. Le programme est déjà dessiné : un tour en Corse, Sardaigne avant de visiter les Baléares puis de mettre le cap vers l'Atlantique avec une transat cet hiver 2020. Aucune date de retour n'est fixée pour ce couple qui va profiter d'un joli bateau, rapide et marin et aménagé à leur gout.

La nouvelle cuisine et ses rangements.
La nouvelle cuisine et ses rangements.
Un intérieur bien aménagé.
Un intérieur bien aménagé.
Des filets en guise d'équipet.
Des filets en guise d'équipet.
Une table à cartes rééquipée.
Une table à cartes rééquipée.
Prêt pour le grand départ...
Prêt pour le grand départ...
Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Raphaël Verley - 2 semaines
Cadene d etai et reprise des renforts imperatif
Ajouter un commentaire...

Feeling 286 Spécial, la fiche technique

MarqueKirié
ArchitecteVaton Design
Longueur de coque8.76
Largeur3.06 m
Tirant d'eau1.70 m
Catégorie CEA
Déplacement lège2 500 kg
Surface de voilure au près43 m2
Carburant35 L
Voir la fiche technique complète du Feeling 286 Spécial