Rénovation intégrale d'un Sylphe, une renaissance pour ce voilier emblématique de Dufour

Hent Ar Gwin, un Sylphe entièrement rénové avec soin.

Hent Ar Gwin (la route des vins en breton) est un Sylphe abandonné. Quand sa route croisera celle de Jonathan, il va vivre une reconstruction et modernisation en profondeur. Récit de ce chantier hors-norme.

Jonathan ne fait pas les choses à moitié. Quand il achète un Sylphe à Portsal, il ne s'affole pas de l'état déplorable du bateau. De toute façon, il va tout refaire… Cet ébéniste de métier travaille dans un chantier naval. Le travail du polyester et du bois, ça le connait et ne l'effraie pas.

Le Sylphe tel que le découvre Jonathan le jour de l'achat.
Le Sylphe tel que le découvre Jonathan le jour de l'achat.
L'intérieur du Sylphe le jour de l'achat
L'intérieur du Sylphe le jour de l'achat. Il y a même de l'eau au fond...

En 10 mois de chantier, il va remettre en état ce voilier emblématique du chantier Dufour, mais surtout concevoir et repenser tous les aménagements intérieurs.

Le voilier est rapatrié à Lorient et mis sous bâche pour les travaux
Le voilier est rapatrié à Lorient et mis sous bâche pour les travaux

Dans un premier temps, il faut s'atteler à soigner la maladie de ces modèles. Le pont construit en sandwich balsa est totalement délaminé. De l'eau s'est infiltrée dans le bois et a décollé le sandwich. C'est un grand classique. Pour soigner, il faut ouvrir, remplacer le bois pourri par de la mousse et refaire une peau.

La mousse est collée au plafond en place de l'ancien balsa
La mousse est collée au plafond en place de l'ancien balsa.
Stratification du plafond. Celui-ci sera ensuite caché par un vaigrage (cp de 5 mm + skaï)
Stratification du plafond. Celui-ci sera ensuite caché par un vaigrage (cp de 5 mm + skaï)

Pour le rouf, Jonathan décide de s'y attaquer par dessous, par l'intérieur. Cela évite de modifier les points d'ancrage des mains-courantes. Mais faire de la strat' au plafond n'est pas facile. Il colle la mousse en la tenant en l'air avec une foret d'étais, puis applique la fibre de verre en réalisant des laies préimprégnées qu'il déroule (en se faisant aider par un ami). Mais c'est une opération délicate et Jonathan avoue aujourd'hui qu'il ne le referait plus…

Travaux sur le pont. Découpe et suppression du balsa
Travaux sur le pont. Découpe et suppression du balsa.
Découpe du cockpit. On voit ici le vieux balsa
Découpe du cockpit. On voit ici, le vieux balsa pourri.
Mise en palce de la nouvelle mousse
Mise en palce de la nouvelle mousse et de la strat de rigidification.

Pour les passavants et le pont avant, Jonathan agit par l'extérieur, par le dessus. C'est beaucoup plus simple. Il découpe proprement le pont afin de conserver le polyester avec l'antidérapant intact. Il remplace ensuite le balsa par de la mousse et vient refaire une strat en collant à nouveau "l'ancien pont" (avec des stratifications tout autour pour la rigidité).

L'intérieur est intégralement vidé.
L'intérieur est intégralement vidé.
Aménagement de la nouvelle baille à mouillage
Aménagement de la nouvelle baille à mouillage
Installation d'une épontille en inox.
Installation d'une épontille en inox reprise sur une varangue en bois.

C'est sur les aménagements que Jonathan a beaucoup travaillé. Pour installer une couchette double (inexistante sur un Sylphe), il transforme l'avant du bateau. Il commence par mettre une baille à mouillage qui prend moins de place dans la pointe avant. Puis il installe une épontille en inox reprise sur une varangue en bois massif. À l'origine, la poussée du mât était répartie sur toute une cloison. Juste derrière cette cloison, il installe à bâbord une véritable cuisine avec un réchaud 2 feux et un évier. En face, c'est une véritable petite table à cartes que l'on découvre. Des aménagements insolites dans cette taille de bateau, mais diablement pratiques. Vers l'arrière, les 2 couchettes cercueil restent accessibles alors que de nombreux rangements sont créés. Tous les aménagements sont en contre-plaqué. Jonathan pousse même le vice à créer un arrondi pour faciliter le passage des pieds sous la table à cartes !

Pose de la cloison centrale
Pose de la cloison centrale.
La structure des meubles de cuisine
La structure des meubles de cuisine.
Cuisine et table à cartes.
Cuisine et table à cartes.
Fabrication d'un rond dans la couchette tribord.
Fabrication d'un rond dans la couchette tribord.
La couchette tribord et ses rangements.
La couchette tribord et ses rangements.
Toujours des rangements.
Toujours des rangements.
Un aperçu de la table à cartes.
Un aperçu de la table à cartes.
La cuisine avec son réchaud 2 feux.
La cuisine avec son réchaud 2 feux.
Un Sylphe avec une couchette double à l'avant !
Un Sylphe avec une couchette double à l'avant !

Pour Finir Jonathan repeint le pont couleur ivoire au pistolet (c'est son premier essai de peinture au pistolet et il est assez fier du résultat, à juste titre !). La coque, avait déjà été peinte en jaune et un simple coup de polish a suffit à lui redonner son éclat. Les voiles et le moteur (un hors-bord de 5 ch) sont fonctionnels et ne demandent pas plus qu'une révision.

Travaux sur le pont
Travaux sur le pont. Ponçage intégral !
Le Sylphe après sa peinture de pont couleur Ivoire.
Le Sylphe après sa peinture de pont couleur Ivoire.
La peinture du rouf avant la pose de l'antidérapant gris
La peinture du rouf avant la pose de l'antidérapant gris

Enfin pour moderniser la ligne, Jonathan n'hésite pas à redécouper des hublots de rouf. Avec une pointe vers l'avant et un droit à l'arrière, le look du Sylphe prend un coup de jeune (fini les ronds typés années 60). Avec le teck dans le cockpit et le peinture bicolore du pont, le Sylphe a vraiment un joli look.

Le jour de la mise à l'eau !
Le jour de la mise à l'eau !
On voit ici les nouvelles formes modernes des hublots de rouf.
On voit ici les nouvelles formes modernes des hublots de rouf.

Après 10 mois de chantier, d'octobre à aout 2014, le voilier est prêt à être mis à l'eau. Acheté "en l'état" 1500 €, Jonathan considère qu'il a ajouté environ le même budget pour la rénovation. Soit un total de 3000 €. C'est d'ailleurs le prix qu'il va le vendre 3 ans plus tard quand il se décide à acheter un voilier plus grand. Mais cela est l'histoire suivante…

Le Sylphe au port.
Le Sylphe au port.
Jonathan à la barre, il peut être fier du boulot...
Jonathan à la barre, il peut être fier du boulot...
Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

Sylphe, la fiche technique

MarqueDufour Yachts
ArchitecteMichel Dufour
Longueur hors-tout6.52 m
Largeur2.41 m
Déplacement lège1 450 kg
Surface de voilure au près25 m2
Voir la fiche technique complète du Sylphe