Savoir-faire / Comment bien entretenir son moteur de bateau ?

Outre l'hivernage, il est important d'entretenir régulièrement son moteur de bateau, hors-bord ou inboard tout au long de la saison. Voici quelques conseils pour prendre soin de votre moteur à effectuer au moins une fois par mois et plus en cas d'utilisation quotidienne.

Le moteur de bateau est un poste budgétaire important que l'on ne souhaite pas renouveler régulièrement. Indispensable en bateau à moteur et parfois primordial en voilier, il est donc important d'en prendre particulièrement soin. En effet, ce dernier doit résister aux nombreuses heures de navigation, au sel et à l'eau de mer, aux diverses conditions météo…

Pour prolonger son utilisation, voici un protocole qu'il est bon d'effectuer régulièrement, que votre moteur soit un hors-bord ou un inboard. Il faudra aussi chaque année le faire réviser avant le début de la saison (ou l'effectuer vous-même pour les bricoleurs) pour éviter toute mauvaise surprise.

Entretenir votre moteur près chaque navigation

Quatre moteurs hors-bord
Quatre moteurs hors-bord

- Rincer votre moteur à l'eau douce sans enlever le capot moteur

- Plongez l'embase dans de l'eau douce et faites tourner votre moteur. Vous pouvez aussi utiliser un kit de rinçage à acheter auprès d'un shipchandler.

- Faites tourner votre moteur environ quinze minutes pour en évacuer le sel.

Pendant ce temps :

- Vérifiez le fonctionnement de la pompe à eau lorsque votre moteur est allumé. Le débit doit être constant et l'eau ne doit pas être chaude. Si c'est le cas, il y a un dysfonctionnement. Arrêtez alors le moteur.

- Débranchez l'arrivée d'essence pour évacuer les dépôts pouvant gêner le démarrage. Le moteur s'éteindra tout seul une fois l'essence du carburateur évacuée.

- Arrêtez votre moteur et coupez le contact

- Vérifiez qu'il n'y a pas de fuite d'eau ou de carburant

- Vérifiez le niveau d'huile

- Lubrifiez votre moteur

Le cas de l'inboard

Moteur inboard
Moteur inboard

Le protocole pour un moteur inboard est assez similaire.

- Faites tourner votre moteur à l'eau douce

- Vérifiez l'état des composants – courroie, étanchéité — la présence d'éventuelles fuites ou encore le niveau des liquides.

- Graissez les pièces mobiles

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...