La Fédération Française de surf organise sa propre compétition

Pauline Ado © Guillaume Arrieta Photographie

Avec l'annulation de toutes les compétions de surf, la Fédération Française de Surf lance du 1er au 10 juillet 2020 la première édition de la "Coupe de la Fédération".

Une première édition

Alors que la compétition mondiale de surf n'a toujours pas repris, la Fédération Française de Surf a développé sa propre compétition. Si les surfeurs ont déjà pu retrouver la mer depuis le 11 mai (au lieu du 2 juin), les professionnels vont pouvoir jouer la gagne.

Les 20 meilleurs surfeurs français – 12 hommes et 8 femmes – ont été invités par la Fédé pour participer à un évènement qui se déroulera entre le 1er et le 10 juillet. Cette compétition se déroulera sur une journée de moins de 6 heures, en fonction des conditions idéales sur ce créneau.

Les surfeurs seront notés sur leur meilleure vague au 1er tour et au 2e tour (25 minutes par séries). L'addition de ces deux notes permettra aux quatre premiers d'aller en finale (35 minutes).

"En juillet, nos surfeurs vont pouvoir remettre un lycra et retrouver leurs sensations", indique Michel Plateau, le directeur technique national. "Le tour mondial professionnel est à l'arrêt jusqu'à nouvel ordre. Il est important pour eux et pour nous qu'ils ne perdent pas leurs automatismes. L'idée est de leur offrir un véritable moment de compétition avec des séries, un chrono, des juges, un vainqueur, un prize money."

Un prize money de 10 000 €

Pour aider les surfeurs professionnels — sans activité depuis le mois de mars dernier – 10 000 € sont mis en jeu à parts égales pour les hommes et les femmes et seront distribués aux finalistes.

10 000 € répartit comme suit : 5000 € messieurs et 5000 € dames

1er. 2500 €

2e. 1500 €

3e. 600 €

4e. 400 €

Maud Le Car
Maud Le Car

Une compétition sur invitation

Douze hommes et huit femmes ont été retenus sur la base du classement CT, QS et Junior Pro 2019 de la WSL.

"Nous avons contacté tous les surfeurs de l'élite pour connaître leur motivation et leur disponibilité, explique Stéphane Corbinien, le directeur de la performance. "Jérémy Florès et Michel Bourez préfèrent éviter un long voyage depuis le Pacifique sud, mais tous les autres sont présents. Johanne Defay est arrivée ce week-end de La Réunion, les Guadeloupéens Gatien Delahaye, Charly Martin et Thomas Debierre devraient être là avant la fin du mois, tout comme Vahine Fierro et Kauli Vaast qui vont débarquer de Tahiti."

Tous les regards seront rivés sur la grande favorite – N° 1 Française et 8e mondiale – Johann Defay et sur Joan Duru – N° 3 français —, pensionnaire du CT de 2017 à 2019.

Tester la reprise des compétitions

Cette Coupe de la Fédération permettra également de tester la reprise des compétitions de surf en France avec un protocole sanitaire strict. La zone de compétition sera fermée au public, le jury sera en nombre restreint, les combinaisons désinfectées et les accolades proscrites.

Pour éviter le public, la Fédération ne communiquera pas sur le spot retenu, mais proposera un direct en streaming sur ses plateformes digitales YouTube et Facebook.

Jorgann Couzinet
Jorgann Couzinet

Les participants

Dames (8)

  • Defay Johanne
  • Fierro Vahine
  • Bulard Cannelle
  • Le Car Maud
  • Ado Pauline
  • Dupont Justine
  • Lacome Juliette
  • Jouault Maëlys ou Conradi Hina (les deux surfeuses étant à ex aequo sur les classements, une série préliminaire permettra de décider quelle junior sera invitée.)

Messieurs (12)

  • Duru Joan
  • Couzinet Jorgann
  • Delahaye Gatien
  • Martin Charly
  • Huscenot Maxime
  • Quivront Charly
  • Distinguin Paul-César
  • Lacomare Marc
  • Bécret Justin
  • Debierre Thomas
  • Kauli Vaast
  • Guerin Kyllian
Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...