Ils ont marqué l'histoire, les grandes victoires de la Route du Rhum

Victoire de Florence Arthaud sur la Route du Rhum 1990 © Thierry Martinez/Sea&Co

Lancée en 1978, la Route du Rhum entrait dans la légende avec la victoire de Mike Birch à seulement 98 secondes devant Michel Malinovsky. Le premier d'une longue série de vainqueurs qui ont marqué l'histoire de la course et que nous vous proposons de (re) découvrir.

1978 - 98 petites secondes pour séparer les 2 premiers

Avec 56 bateaux sur la ligne de départ, c'est Mike Birch qui avec son trimaran jaune grille la politesse sur la ligne d'arrivée à Michel Malinovsky. Il termine la course en 23 jours, 6 h 59 min et 35 s. Il aura fallu plus de 34 jours à Jacques Palasset pour parcourir les 3 510 milles. La première édition a aussi été marquée par la perte d'Alain Colas le 16 novembre 1978 avec le trimaran Manureva.

 

1982 - 52 partants et 19 abandons et les balises Argos

C'est à bord d'Elf-Aquitaine, un catamaran de 20 m, que Marc Pajot fut le premier à rejoindre Pointe-à-Pitre devançant Bruno Peyron de 10 heures et Mike Birch de 14. Éric Tabarly, quant à lui, n'a pas réussi à rejoindre la ligne d'arrivée avec son trimaran à foils Paul Ricard. Bien que la tendance soit déjà orientée vers les multicoques, les grands font leur apparition avec les 27 mètres de William Saurin, skipper par Eugène Riguidel qui termina 18e.

 

1986 - Succession de dépressions dans l’Atlantique

Philippe Poupon voit finalement la victoire sur son trimaran Fleury Michon VIII. Arrivé en 14 jours, 15 heures et 57 minutes, il devance largement ses challengers Bruno Peyron et Lionel Péan avec 2 jours d'avance. Sur les 33 bateaux à partir, 5 seulement sont des monocoques et le premier arrive à la 12e place... sur 14. Les abandons sont nombreux, 19 exactement : Éric Tabarly, Loïck Peyron, Olivier de Kersauson... Là encore, la course est endeuillée avec la perte de Loïc Caradec le 14 novembre 1986 lors du chavirage de son maxi-catamaran de 60 pieds.

 

1990 - Petite fiancée de l'Atlantique revêtue d'or

Première femme à avoir gagnée le Rhum, Florence Arthaud en profite pour battre le record de l'épreuve en 14j et 10h 08 min après une course incroyable. La taille des bateaux est limitée à 60 pieds et le tout-carbone fait son entrée. Philippe Poupon arrive 2e, 8 heures après Florence, mais à 5 min devant le suisse Laurent Bourgnon.

 

1994 - 14 concurrents à l’arrivée, 24 participants

Laurent Bourgnon justement, il profite du démâtage de Fujicolor II de Loïck Peyron pour arriver 1er avec un nouveau record de 14j, 6h et 28 min. Paul Vatine le précède de 2 heures. Avec autant de multis que de monocoques, cette course donne naissance à un classement séparé et c'est Yves Parlier en monocoque qui s'impose devant Alain Gautier et termine même troisième, toutes catégories confondues.

 

1998 - Un doublé pour une classique

Pour les 20 ans de l'épreuve, Laurent Bourgnon nous offre un doublé en 12j 8h et 41 min devant Alain Gauthier et Franck Cammas. Thomas Coville qui remplaça au pied levé Yves Parlier remporte la course en monocoque. Cette édition révèle aussi une jeune britannique de 22 ans qui conquiert le cœur du public, Ellen MacArthur, vainqueur en 50 pieds.

 

2002 - Des conditions apocalyptiques

Participation d'abord, avec 58 concurrents au départ répartis sur 6 classements, la course est la transatlantique en solitaire la plus dévastatrice de l'histoire avec 30 abandons. Sur les 18 bateaux de la classe Orma, seuls 3 sont arrivés à Pointe-à-Pitre, une véritable hécatombe dans les conditions difficiles du golf de Gascogne. Ellen Mac Arthur, sur son Imoca, remporte l’épreuve et pulvérise de deux jours l’ancien record de la catégorie. Troisième à franchir la ligne d'arrivée après Mike Golding en monocoques, Michel Desjoyeaux, récent vainqueur du Vendée Globe, prend la tête du classement multicoque après trois escales techniques. Seulement 6 heures séparent les temps de parcours entre les monocoques et les multicoques, signe révélateur des évolutions techniques.

  • Classe IMOCA (Monocoques) : Ellen MacArthur, Kingfisher, 13j 13h31'47''
  • Classe 1 (Monocoques) : Bruno Reibel, Ville de Dinard, 27j 22h00'41''
  • Classe 2 (Monocoques) : Nick Moloney, Ashfield Healthcare, 27j 22h00'41''
  • Classe 3 (Monocoques) : Régis Guillemot, Storagetek, 21j 01h11'50''
  • Classe ORMA (Multicoques) : Michel Desjoyeaux, Géant, 13j 07h53'00''
  • Classe 2 (Multicoques) : Franck-Yves Escoffier, Crêpes Whaou, 6j 23h09'42''

 

2006 - L'édition de tous les records

74 marins, 7j 17h 19min, 19 noeuds de moyenne, c'est Lionel Lemonchois qui va calmer tout le monde avec sont multicoques. Il pulvérise ainsi le record de l'épreuve détenu par Laurent Bourgnon depuis 1998 de près de 5 jours. Dans la catégorie des monocoques de 60 pieds IMOCA, Roland Jourdain s'impose, malgré une bôme cassée dans un empannage aux Açores.

  • Classe IMOCA (Monocoques) : Roland Jourdain, Sill-Veolia, 12 j 11 h 58 min 58 s
  • Classe 1 (Monocoques) : Philippe Chevalier, Antilles-Sail.com, 23 j 22 h 51 min 42 s
  • Class40 (Monocoques) : Phil Sharp, philsharpracing.com, 18 j 10 h 21 min 18 s
    Classe ORMA (Multicoques) : Lionel Lemonchois, Gitana 11, 7 j 17 h 19 min 6 s
  • Classe 2 (Multicoques) : Franck-Yves Escoffier Crêpes Whaou, 11 j 17 h 28 min 11

 

2010 - Une histoire qui roule

85 concurrents prendront le départ de cette 9e édition, répartis en cinq catégories : catégorie Ultime, multicoques de 60 pieds avec 9 inscrits ; classe Multi50, multicoques de 50 pieds avec 12 inscrits ; classe IMOCA, monocoques Open 60 pieds avec 9 inscrits ; class40, monocoques de 40 pieds, avec 44 inscrits et la catégorie Rhum, tous les autres monocoques et multicoques qui ne rentrent pas dans les classes précédentes, avec 11 inscrits. Franck Cammas à bord du trimaran Groupama 3 est arrivé le premier en Guadeloupe avec une moyenne de 16,14 nœuds. Suivi 10 heures plus tard de Francis Joyon sur IDEC puis Thomas Coville à bord de Sodebo, tous les trois sur des multicoques de la classe Ultime. Lionel Lemonchois, le vainqueur 2006, sera premier des Multi 50. Roland Jourdain, quant à lui, remportera l'épreuve dans la catégorie Imoca.

 

2014 - L'édition de tous les records

L'édition 2014 de la Route du Rhum voit s'aligner sur la ligne de départ 91 partants, le plus grand nombre de participants de l'histoire de la course. Elle sera marquée par une flopée de records, dans toutes les classes avec des temps de référence en pagaille : François Gabart en IMOCA, Alex Pella en Class40, Erwan Le Roux en Multi50 et Anne Caseneuve en Classe Rhum.

Mais cette édition sera aussi celle de Loïc Peyron. Lui qui compte alors six participations, mais aucune victoire (trois abandons, deux fois 5e, une fois 17e) va prendre le départ de la course "à l'ancienne" sur un petit trimaran de 11 mètres, sistership d'Olympus Photo, le premier vainqueur du Rhum. Pourtant, il va être appelé pour remplacer Armel le Cléac'h sur le Maxi Trimaran Banque Populaire VII, puisque ce dernier s'est blessé à la main et ne pourra pas participer.

Le Baulois mène d'une main de maître sa monture — trimaran tenant du titre (Groupama 3 en 2010) - devient, à 55 ans, le vainqueur le plus âgé de la transat en solitaire, dont il bat au passage le record absolu, en 7 jours 15 heures 8 minutes et 32 secondes. 

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...


Photos
Navigateurs
Route du Rhum
Ille-et-Vilaine - Toute l'actualité dans le département
A lire aussi sur Bateaux.com