Route du rhum 2014 - Rien n'est gagné pour Loïck Peyron

© Jean Marie LIOT

La dépression annoncée pour jeudi soir n'a pas fait de dégâts dans les rangs de skippers même si le vent et la mer étaient déchaînés. À ce stade de la course, les derniers solitaires ont passé le cap Finisterre.

À la course à la victoire, rien n'est acquis pour Loïck Peyron qui a dû enchaîner les manœuvres pour gagner le Sud. Toute la nuit, il a subi les alizés instables, alternant période de grains et période de calme. Cette situation a permis à Yann Guichard, son plus proche poursuivant de gagner du terrain sur le Maxi Solo Banque Populaire VII. Il n'est plus qu'à 125 milles du leader et Lionel Lemonchois est à moins de 250 milles. Tout peut encore changer sur ces 1 500 milles qui séparent les Ultimes de Pointe-à-Pitre, d'autant plus qu'ils vont devoir descendre vers le 20° parallèle Nord pour pouvoir bénéficier d'un vent plus régulier.

Les Imoca et les Multi50 poursuivent leurs routes mais sont encore empêtrés dans les couloirs de vents. Ils vont devoir éviter le nouvel anticyclone en se dirigeant vers le Sud-Ouest. Erwan Le Roux (FenêtréA Cardinal), joint ce matin a expliqué "C'est le bazar ! On ne sait pas d'où vient le vent ni d'où viennent les nuages. Nous sommes dans le front et ce n'était pas prévu ainsi sur le papier ! On envoie un virement de bord, puis un empannage puis on envoie une voile puis on la ramasse… C'est fatigant ! Ce ne sont pas les pires conditions mais c'est venu tellement brutalement que l'on essaie d'anticiper. Il y a un contournement de l'anticyclone prévu aujourd'hui, on ne va pas tarder à sortir le gennaker : l'idée est de descendre vers le Sud."

Les Class40 n'ont pas été trop impactés par la dépression d'hier soir ce qui leur a permis de remettre les choses à plat. Ils vont devoir désormais trouver les alizés au large de Madère tout en évitant les vents. Les Classe Rhum ont réussi à passer ce front venteux sans casse même si plusieurs solitaires se sont abrités dans des ports espagnols, portugais et basques. Ricardo Diniz a rejoint Corogne, Christophe Souchaud s'est installé à Bayonne et Daniel Ecalard et Eric Jail se sont abrités à Porto.

Classement par classe

ULTIMES : Loïck Peyron (Maxi Solo Banque Populaire VII)

IMOCA : François Gabart (Macif)

MULTI50 : Erwan Le Roux (FenêtréA Cardinal)

Class40 : Kito de Pavant (Otio – Bastide Medical)

Classe Rhum : Andrea Mura (Vento Di Sardegna)

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...