Qingdao China décroche le record du monde de la Traversée de l'Océan Arctique

Qingdao China fier de son record du monde !

Le trimaran de course Qingdao China, mené par le skipper chinois Guo Chuan, vient d'accomplir ce qu'aucun voilier n'avait jamais fait. En naviguant le plus au nord possible, il vient de décrocher le Record du monde de la Traversée de l'Océan Arctique, par le passage Nord-Est.

Après 13 jours de navigation dans les eaux troubles du passage Nord-Est et 3240 milles nautiques parcourus, Qingdao China, dirigés par le skipper chinois Guo Chuan a franchi la ligne d'arrivée du détroit de Bering à 16 h 48 UTC le 15 septembre. C'est la première fois dans l'histoire qu'un trimaran de course a navigué non-stop avec succès a traversé l'océan Arctique par le passage du nord, de Mourmansk au détroit de Béring. Le skipper chinois était accompagné de cinq équipiers issus de l'Allemagne, la France et la Russie.

Partis de Mourmansk le 3 septembre dernier, vers midi, Qingdao China a franchi la ligne de départ à 13 h 41 UTC pour tenter le record du monde de la traversée de l'Océan Arctique par le passage du Nord Est sans escale.

Les trois premiers jours ont été traitres avec un vent fort, qui a obligé Guo Chuan à amener le trimaran sur une route plus au sud, dans la mer de Kara. Après avoir navigué entre les icebergs à travers la mer de Laptev, l'équipage a connu l'extrême froideur et des rafales sur la mer de Sibérie de l'Est. Le soleil les a alors accueillis sur la mer des Tchouktches et il leur a fallu seulement sur une journée pour atteindre la ligne d'arrivée entre Le Cap Dejnev et le Big Diomede Islande sur le détroit de Béring.

Le 8 septembre dernier à 14 h UTC, Qingdao China a touché l'eau du Nord-Est, chose qu'aucun bateau de course non motorisé n'avait jamais faite. Il a navigué à 78°33’25 au Nord, seulement 1271 km (686 milles) du pôle Nord. C'est la première fois qu'un voilier de course va si loin au Nord.

Pendant le voyage, Qingdao China a atteint la vitesse instantanée maximale de 37 nœuds, le 4 septembre dernier et a couvert 466 milles en 24 heures, entre le 4 et le 5 septembre avec une vitesse moyenne de 19,43 nœuds.

À peine la ligne d'arrivée franchie, tout l'équipage a sauté de joie et de fierté. Pour célébrer le record, une cérémonie spéciale a eu lieu. L'équipier allemand, Boris, a pris un tableau blanc et Guo Chuan a écrit ce moment historique dessus "l'océan Arctique par le passage du Nord-Est, Record du monde, le 15 septembre 2015."

Le skipper chinois était tellement excité qu'il n'a pas pu pas retenir ses émotions. "Je suis tellement sur le toit du monde. C'est moment incroyable. Même il y a deux mois, je ne l'aurais pas imaginé pouvoir avoir un moment comme celui-ci. Ça ne peut se produire que dans un rêve."

Avec du recul sur son voyage de 13 jours, Guo a dit, "Je suis très fier de mon équipe. Ce fut un challenge et un voyage difficile, surtout que nous étions entourés de glace et de rafales d'un froid extrême. Parfois, le bateau était tellement secoué, comme sur des montagnes russes et il semblait totalement hors de contrôle. À plusieurs reprises, quand nous étions dans une situation très difficile, je doutais que nous puissions aller plus loin. Mais nous y sommes parvenus grâce à la détermination, au courage et à l'excellence de tout l'équipage, nous avons surmonté cette période difficile ensemble et l'avons finalement fait".

En tant que skipper chinois leader d'un groupe de cinq membres d'équipage international, Guo a expliqué que c'était non seulement une expérience spéciale en tant que leader, mais qui porte la signification symbolique de "paix et de sport. C'est une équipe internationale, notre équipage est issu de Chine, de France, d'Allemagne et de Russie. C'est évident que nous venons de cultures différentes, mais nous avons toujours travaillé ensemble et réalisé ce grand voyage avec succès. En tant que seul champion chinois, je voudrais diffuser ce message de paix. Or, il y a encore des nations en guerre, mais nous voulons montrer aux populations que les gens issus de milieux diversifiés peuvent faire des choses ensemble."

Guo Chuan a reçu les félicitations de "Peace and Sport" juste après avoir franchi la ligne d'arrivée. "Peu importe la difficulté du voyage à travers le vent et la glace, toi et ton équipage avez fait face à tout cela, montrant l'engagement dans vos objectifs, votre passion et vos valeurs fondamentales du sport. C'est un véritable exemple pour le monde et je suis très fier de te compter parmi les champions de "Peace and Sport" a écrit Joël Bouzou, président de Peace and Sport dans la lettre de félicitations à Guo Chuan.

C'est évidemment une réalisation exceptionnelle pour Guo Chuan, qui est le visage emblématique de la voile au large des côtes chinoises. Lingling Liu, directeur général de Guo Chuan Racing a reçu de nombreuses félicitations de l'industrie du monde de voile. "C'était un projet mené par un skipper chinois et géré par un professionnel chinois, et soutenu par des experts monde entier. Nous sommes tellement fiers de l'avoir fait ! "

Ce record du monde de l'Océan Arctique par le passage Nord-Est sans escale est le deuxième record du monde qu'a réalisé Guo Chuan. En 2013, il a établi le record du monde de la circumnavigation en solo sans escale, dans un monocoque Class 40.

Le résultat du voyage de Qingdao en Chine sera livré à WSSRC pour la validation et l'annonce du record du monde sera officiellement confirmée dans une étape ultérieure.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Anthony Raimbault - 16 Septembre 2015
Avec l'ancien IDEC de Francis Joyon on ne peut que décrocher des records ! Bravo
Ajouter un commentaire...