Mercury équipe son joystick d'un pilote automatique

Joystick Mercury

Après l'Activ Trim qui règle automatiquement l'inclinaison des moteurs, voilà le nouveau joystick capable de tenir la barre mieux que le meilleur pilote. Avec son nouveau joystick, Mercury pousse un peu plus loin l'assistance de pilotage.

Si le nouveau joystick de Mercury a un nouveau look modernisé, ce n'est pas seulement cette caractéristique qui a retenu notre attention en lisant le communiqué de presse du motoriste américain.

Joystick Mercury 

En effet, ce joystick - comme ceux de la concurrence - pilote deux moteurs (hors-bord ou in board de la marque) et permet de simples gestes de la main de maîtriser la manœuvre de son bateau. Les deux moteurs sont indépendants en direction - ils sont équipés de 2 vérins de direction indépendants - et peuvent en agissant sur l'inverseur parvenir à bouger le bateau dans toutes les directions.

Joystick Mercury

Tous les motoristes proposent cette possibilité de manœuvre au joystick. Mercury va plus loin avec son nouveau modèle. Si celui-ci est utilisé pour la manœuvre, il intègre aussi un pilote automatique (nommé Joystick Piloting System). Le réglage du cap se fait alors directement depuis la manette.

Joystick Mercury

En plus le système offre aussi une ancre virtuelle (nommée Skyhook). Une fois enclenché, la position GPS du bateau est mémorisée et le système s'emploie en agissant sur les moteurs, à le garder à la même place. C'est pratique pour immobiliser un bateau au-dessus d'un lieu de pêche, pour attendre l'ouverture d'un pont mobile ou pour maintenir sa position en attendant une place au ponton carburant.

Joystick Mercury

Grosse nouveauté, l'anneau en couleur qui change suivant la fonction enclenchée. Le barreur sait immédiatement s'il est dans le bon mode avant de prendre les commandes.

Une innovation qui sera disponible dans le réseau dès octobre 2016.

Joystick Mercury

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...