Les nouveaux voiliers annoncés au Nautic de Paris 2016

Les voiliers au Nautic de Paris © Raoul Dobremel/AFP/Nautic 2015

Le salon nautique parisien ouvrira ses portes le 3 décembre 2016 pour 9 jours de salon pendant lesquels seront présents près de 800 exposants. Le Hall 1 accueillera des voiliers pour tous les goûts : habitable, course, dayboat... Voici les nouveautés de l'année à découvrir à Paris.

De nombreuses nouveautés seront présentées au Nautic de Paris, parmi lesquelles 6 bateaux présentés pour la première fois en France. Les autres modèles ont été découverts sur les salons d'Automne de Cannes et de La Rochelle et feront leur première apparition parisienne.

Le Tofinou 10

Le chantier naval Latitude 46 présentera au Nautic le Tofinou 10, un voilier de 9,90 m destiné à la croisière familiale côtière. Comme le reste de la gamme, il conserve des lignes élégantes et une carène performante, mais se voit gagner une nouvelle carène avec de hauts francs bords et un rouf plus proéminent. Sous le pont, on trouve une cabine arrière et un cabinet de toilette, ainsi qu'une petite cuisine, un carré et un lit breton. Il est proposé en version standard en quillard, mais il est disponible en version quille relevable.

Quand le voilier dayboat Tofinou gagne une cabine

Les Saffier SE 26 et 33 pieds

Le Saffier SE 26 est un daysailer moderne, aux lignes harmonieuses avec une carène moderne. Il peut être mené en solitaire et peut abriter 4 personnes à dormir : il comporte une couchette double à l'avant et deux couchettes latérales. Des toilettes, un réchaud, un réfrigérateur et un évier peuvent être installés en option.

Saffier SE 26

Le Saffier SE 33 est né en 2014 dans le chantier hollandais Saffier Yachts. Ce daysailer facile à naviguer peut atteindre des vitesses supérieures à 17 nœuds. Terriblement élégant, il possède un puissant gréement, une carène rapide, une quille moderne à bulbe en T... Construit en infusion sous vide, il reste un bateau léger, rapide et confortable et peut être mené par une seule personne. Le voilier est équipé d'une casquette de rouf et la cabine intérieure offre un couchage pour 4 personnes, dispose d’un réchaud, d'un évier avec eau courante, d'un réfrigérateur et de placards.  

Saffier SE 33

Le Sense 51

Le Sense 51 est une évolution du 50 et se présente comme un bateau atypique parmi les voiliers de série. L'espace sous le cockpit habituellement réservé à des cabines sur les voiliers de croisière est ici occupé par des coffres. Ainsi le cockpit reste très bas sur l'eau ce qui affine la silhouette du bateau. Les trois cabines se trouvent toutes en avant du carré avec une grande suite propriétaire dans la pointe avant. L'arrière du cockpit a été retravaillé pour intégrer une plateforme de bain à fermeture hydraulique qui sécurise le cockpit une fois fermée

Découvrir le Sense 51

L'Elan GT 5

Le Gran Turismo 5 est un voilier de croisière rapide qui vise à combiner performance, navigation facile et élégance. Sa coque est une évolution de celle de l'E5 et du S5, et sera plus longue pour supporter plus de poids dans les aménagements. Le plan de pont de ce bateau a été conçu pour être manœuvré en équipage réduit. Sur le GT5, la cuisine est positionnée le long de la cloison de mât, sur toute la largeur du bateau. Une disposition que l'on connaît déjà sur les Dufour et qui offre l'avantage d'ouvrir un grand carré au pied de la descente.

GT5, la grande croisière selon Elan

Le VX Evo

Le VX Evo est un nouveau concept parmi les grands dinghies qui se veut comme un bateau de course simple, mais technique optimisé pour la performance, la maniabilité et l'ergonomie au près comme au portant.

Les modèles suivants ont déjà été présentés sur les salons d'Automne, mais font partie des incontournables de la saison 2016/2017.

Le Maxus 24 Evo QR

Ce modèle a été présenté à La Rochelle et sera présenté à Paris dans sa version quille relevable (mais déquillé). Pour rappel il avait déjà été présenté au Nautic 2015. Le Maxus 24 Evo est un dériveur proposé avec différentes versions d'appendices (version dériveur intégrale, une version biquille, une version quillard et aujourd'hui une version quille relevable.) La version quille relevable s'adresse aux amateurs de croiseurs performants sans pour autant sacrifier à la possibilité de transporter le bateau ou de l'échouer (avec des béquilles).

Découvrir le Maxus 24 Evo

Easy To Fly

L'équipe de Bateaux.com a profité du salon de La Rochelle pour tester l'Easy to Fly, un catamaran volant. Développé au sein de l'écurie Absolute Dreamer, du coureur Jean-Pierre Dick, ce nouveau multicoque à foils de 8,10 m a pour objectif de proposer une plateforme stable et facile d'accès pour que le vol en catamaran ne soit plus réservé aux marins professionnels

Lire l'essai sur l'Easy To Fly

Astus 16.5

Ce modèle avait été présenté en décembre 2015, au Nautic. L'Astus 16.5 est un petit voilier conçu comme un véritable engin sportif, une sorte de petit Diam 24. Sans renier ses origines — l'Astus 16.5 conserve des bras télescopiques repliables – ce petit trimaran sera léger pour être facilement manipulé sur une plage ou une cale de mise à l'eau. Une dérive sabre sur la coque centrale et un seul safran assureront des bonnes performances.

Découvrir l'Astus 16.5

Happy Cat Evo

L'Happy Cat Evo est un catamaran gonflable fabriqué en Autriche et désormais importé en France par la société Big Toys On Board. Ce catamaran de 4,65 m a deux flotteurs gonflables. Toutes les pièces du puzzle se rangent dans 4 sacs (75 kg au total tout de même). Le trampoline est tenu par des poutres en aluminium qui assurent la rigidité du bateau. Ce catamaran est équipé d'une seule dérive centrale et d'un seul safran. Pour le raid on pourra aussi adapter un moteur hors-bord.

Découvrir le Happy Cat Evo

Le Seascape 24

Le Seascape 24 était présenté pour la première au Grand Pavois. Cette année un petit nouveau complète la gamme : le Seascape 24. Il s'agit plus du grand frère du 18 que d'un petit frère du 27. Ce voilier sera un bon régatier en monotypie ou en HN. Il sera aussi agréable en croisière pour des programmes côtiers en famille. Il joue vraiment la carte de la polyvalence. Avec ses 7,30 m, le Seascape fait la même taille que le Surprise. Avec son grand cockpit et ses aménagements volumineux, on pourrait bien voir en ce plan moderne (bouchain, bordés droits…) un digne successeur de cette série qui ne veut pas s'éteindre.

Découvrir le Seascape 24

Le RM 970

Nous avons découvert le RM 970 sur les pontons de La Rochelle. Toujours dessiné par Marc Lombard, ce nouveau RM possède une nouvelle carène plus plate avec plus de volume à l'avant et un brion franchement hors de l'eau, bien visible sur ce ponton du Grand Pavois. Le rouf, signe distinctif de la gamme, se termine à l'avant par un grand hublot frontal. Celui-ci gagne deux "oreilles de chat" qui donne à ce RM un petit air joueur.

Découvrir le RM 970

Le Code #

Le Code # possède les caractéristiques architecturales du chantier, à savoir le dog house, le pont teck ou encore la voute arrière… Sobre et élégant, il possède une carène moderne aux lignes tendues et incarne le chic à la française.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...