10ème et dernière semaine de mer pour les leaders du Vendée Globe

Maître Coq

Le 9 janvier 2017, Armel le Cléac'h et Alex Thomson menait toujours la flotte du Vendée Globe, jouant au jeu du chat et de la souris pour la première place. Derrière, Jeremie Beyou espère compléter le podium. Pour les autres la route est longue et l'envie de mettre pied à terre commence à se faire sentir.

Jour 65 : L'avantage à Le Cléac'h

Dans une grosse semaine on saura qui est le grand vainqueur du huitième Vendée Globe. Avantage Armel Le Cléac'h pour le moment mais l'issue reste très indécise, tant Alex Thomson se révèle accrocheur. Les deux leaders sont sortis du Pot au noir et rien n'est fait à plus de 2700 milles de l'arrivée aux Sables d'Olonne. Leur mental est mis à rude épreuve, les corps fatiguent… Joint ce midi dans le Vendée Live, Jérémie Beyou, 3e, reste en embuscade à l'approche de l'équateur, tandis que les inséparables Yann Eliès et Jean Le Cam tentent de recoller à Jean-Pierre Dick pour une place au pied du podium. Derrière Nandor Fa qui a franchi le cap Horn ce matin à la 8e place, plusieurs duels se mettent en place dans le Pacifique, dont celui opposant le doyen et le benjamin du Vendée Globe, Rich Wilson et Alan Roura…

Jour 66 : Duel entre Le Cam et Eliès

Tout peut encore arriver ! "Nous sommes dans une situation météo vraiment anormale", explique le leader Armel Le Cléac'h. Son avance d'une centaine de milles sur Alex Thomson ne signifie certainement pas la fin du match à suspense pour la victoire. L'issue est tout aussi incertaine dans le duel entre Jean Le Cam et Yann Eliès avec pour enjeu la 5e place, mais une place de premier non foiler à l'arrivée. Jérémie Beyou, 3e, a de son côté franchi l'équateur aujourd'hui à 14h29 (heure française). Demain, Eric Bellion devrait être le premier bizuth à passer le cap Horn, suivi peu après du Néo-Zélandais Conrad Colman. Derrière, les huit autres concurrents dans le Pacifique bénéficient de conditions maniables.

Jour 67 : Hâte de toucher terre !

67e jour de course… Les sentiments sont ambivalents. Si le bonheur d'être en mer prédomine, les 18 concurrents encore en course trouvent forcément le temps long et ont hâte de toucher terre. Eric Bellion a franchi le cap Horn ce mercredi à 15h49 (heure française). Conrad Colman fera de même dans la nuit et pour le groupe des quatre (Boissières, Amedeo, Roura, Wilson), il faudra patienter jusqu'à ce week-end. Tout en avant de la flotte, au large du Cap-Vert, Armel Le Cléac'h accentue son avance sur Alex Thomson mais la situation reste complexe et l'arrivée des premiers est prévue d'ici huit jours. Au contact depuis le Sud de la Tasmanie, Jean Le Cam et Yann Eliès ne semblent pas disposés à se séparer. Aucun ne lâchera le moindre mille jusqu'à l'arrivée.

Jour 68 : Fin de partie dans une semaine

Le dénouement est proche. D'ici une semaine, le huitième Vendée Globe aura un grand vainqueur, et un très beau deuxième. Armel Le Cléac'h et Alex Thomson tiennent la corde pour endosser ces deux rôles, en espérant décrocher le premier. Jérémie Beyou s'accroche solidement à sa 3e place, avec plus de 400 milles d'avance sur Jean-Pierre Dick qui a franchi l'équateur à la mi-journée et devrait passer sans trop de difficultés un Pot au noir peu actif. Après le passage du cap Horn de Conrad Colman ce matin, dix concurrents naviguent en Atlantique et huit dans le Pacifique.

Jour 69 : Dernier weekend de mer pour les leaders

Dernier week-end en mer pour Armel Le Cléac'h et Alex Thomson. "Jusqu'au bout, il va falloir se battre !", annonce le leader breton qui, pris dans une zone sans vent, a vu son avance sur son dauphin britannique fondre. Mais l'effet accordéon joue à plein et Armel devrait inverser la tendance dans les prochaines heures. Mais tout dépend à partir de quand Alex va être ralenti, et combien de temps… Après les passages de l'équateur de Jean Le Cam puis de Yann Eliès la nuit dernière, six concurrents naviguent dans l'Atlantique Nord, quatre dans l'Atlantique Sud et huit dans le Pacifique. Les prochains à franchir le cap Horn devraient être Fabrice Amedeo Arnaud Boissières, dimanche après-midi, suivis peu après d'Alan Roura et de Rich Wilson.

Jour 70 : Une route semée d'embûches

Le dénouement est proche pour les leaders : dans cinq jours, Armel Le Cléac'h et Alex Thomson auront amarré leurs bateaux au ponton du Vendée Globe à Port Olona. Ils vont d'ici-là faire face à des conditions aussi variées que compliquées. La route jusqu'aux Sables d'Olonne est en effet semée d'embûches et loin d'être rectiligne. De quoi entretenir le suspense jusqu'au bout… La lutte pour le podium n'est pas terminée non plus : même s'il accuse 500 milles de retard sur Jérémie Beyou, Jean-Pierre Dick croit encore en ses chances d'empocher la 3e place. Jean-Pierre devra également contenir les inénarrables et inséparables Yann Eliès et Jean Le Cam. Fabrice Amedeo emmène de son côté un groupe de quatre en approche du cap Horn et composé d'Arnaud Boissières, Alan Roura et Rich Wilson. Gros temps en perspective pour ces quatre marins ! Pour les quatre autres concurrents encore dans le Pacifique, la route vers le Horn est longue mais les conditions sont favorables…

Jour 71 : Pression britannique

Moins de 100 milles d'écart ! En parfaite embuscade, Alex Thomson met la pression sur Armel Le Cléac'h. Dans des conditions intenses qu'il affectionne, le Britannique grappille des milles sur le leader breton. Au Sud-Est des Açores, les deux hommes de tête sont engagés dans une course de vitesse, tribord amures, lancés à plus de 20 nœuds (24 nœuds pour Alex au pointage de 15h !). Leurs arrivées sont toujours prévues dans quatre jours, le jeudi 19 janvier. Les conditions sont plus calmes pour Jérémie Beyou qui garde Jean-Pierre Dick à bonne distance. Jérémie semble bien parti pour remonter le chenal des Sables d'Olonne à la 3e place… Ce soir, dix concurrents naviguent en Atlantique et ils devraient être bientôt rejoints par Fabrice Amedeo, attendu au cap Horn dans la nuit, suivi d'Arnaud Boissières, d'Alan Roura et de Rich Wilson. Le Horn n'est plus une lointaine perspective pour Didac Costa et Romain Attanasio qui devraient le franchir dans cinq à six jours…

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : Résumé Vendée Globe

Deux mois de mer pour les 18 solitaires encore en course

Vendée Globe : Victoires et records sur cette 11ème semaine de course