Bateaux.com
Magazine du nautisme, de la plaisance et de la mer

Essai : Merry Fisher 895, un timonier moderne qui illustre bien le concept de weekender

Jeanneau lançait en septembre 2016, au Cannes Yachting Festival, son nouveau Merry Fisher 895, le plus grand modèle de la gamme avec une longueur de 8,90 m. Nous avons pu l'essayer en mer légèrement agitée, équipé de deux moteurs de 150 CV et il s'avère qu'il passe plutôt bien en mer. Elégant, moderne et astucieux, le Merry Fisher 895 illustre parfaitement le concept de weekender.

Le
Merry Fisher 895

Le Merry Fisher 895 est le dernier-né de la gamme des timoniers de Jeanneau, déjà composé de 3 modèles plus petits (605, 695 et 795). Il vient remplacer le Merry Fisher 855, modèle sorti il y a 5 ans et qui avait rencontré un grand succès. Il en reprend donc les aménagements mais en y apportant des nouveautés et innovations.

On accède à bord de plusieurs manières. Soit par la plateforme de bain tribord, de plain-pied avec le cockpit, soit par la porte latérale de coupé qui permet d'y accéder depuis un quai et qui débouche sur le passavant tribord encastré sécurisé, pour accéder à l'avant du bateau. Enfin, on peut monter à bord par le balcon avant ouvert, auquel viendra s'ajouter (en option) une delphinière pour pouvoir accrocher une échelle de bain.

Le carré de cockpit est disponible en plusieurs versions d'aménagement. De manière standard, on trouvera une banquette arrière droite. En option, on peut avoir un salon en L ou en U avec des morceaux de banquettes qui viendront s'installer à bâbord et le long du vitrage de la cabine. Une table complète l'ensemble et le tout peut se transformer en grand bain de soleil. La banquette arrière coulisse vers l'avant pour relever les moteurs.

Dans cet espace, on trouve également un grand coffre de rangement qui abrite également deux réservoirs d'essence : 2x200 L (version standard) ou 2x300L (version offshore).

À l'avant, le petit bain de soleil se transforme facilement en banquette face à la mer.

La timonerie – fermée à l'arrière par une porte coulissante à 3 panneaux — est très lumineuse et particulièrement bien ventilée grâce à la fenêtre qui s'ouvre à bâbord, aux deux panneaux coulissant sur le roof ou encore grâce à la porte latérale du poste de pilotage. Elle permet aussi de pouvoir sortir sur le passavant sans avoir à traverser la cabine.

À bâbord, on trouve un carré pour 4 personnes en vis-à-vis, qui se transforme en couchage supplémentaire. Le dossier de l'assise avant se bascule pour se transformer en banquette copilote pour 2 personnes. Le fauteuil pilote est de type bolster avec une assise dont l'extrémité se relève pour une conduite assis-debout.

À tribord, la cuisine sous abattant dispose d'un réchaud gaz 2 feux et d'un évier, ainsi qu'un réfrigérateur de 40 L (sous le siège pilote). Des rangements complètent l'ensemble : tiroir et placard.

Niveau couchage, le Merry Fisher 895 dispose de deux cabines doubles lumineuses grâce aux hublots de coque latéraux et au puits de lumière derrière le pare-brise. La cabine propriétaire située à l'avant dispose d'un lit central d'une longueur de 1,80 m, qui passe à une longueur de 2 m en le tirant vers soi. Sous le matelas on trouve encore une fois un beau rangement (accessible aussi depuis une porte). La cabine invité est également équipée d'un lit double et de plusieurs rangements. Une salle d'eau lumineuse et ventilée avec w.c. marins, lavabo et douche complète l'espace nuit.

Le Merry Fisher 895 est disponible en deux versions. En standard, il est équipé en monomoteur 300 ou 350 CV ou en bimoteur 2x150 CV. La version Offshore est homologuée en catégorie B avec une motorisation bimoteur 2x200 CV.

Ce petit timonier hors-bord est idéal pour naviguer en famille ou entre amis de manière sécurisée. Il présente un aménagement suffisant pour passer un weekend en mer de manière confortable.

Nous avons pu tester le Merry Fisher 895 dans sa version standard avec deux moteurs hors-bord de 150 CV dans une mer avec un léger clapot. Sa vitesse de pointe est de 33 nœuds et sa vitesse de croisière est d'environ 20 nœuds. À 5 000 tours/minutes, on atteint la vitesse de 25,1 nœuds pour une consommation de 74,5 L/h. C'est à cette vitesse qu'on obtient le meilleur rendement de 2,97 L/milles nautiques. À 32,2 nœuds (6000 tours minute), la consommation est de 111,3 l/h avec un rendement de 3,46 l/mille nautique.

 

         Merry Fisher 895       

 

F300 BETU YAMAHA (2) - Commande électrique   92 170 €
2 x F et FL150 DETX YAMAHA - Commandes mécaniques   98 540 €

 

 

Merry Fisher 895 Offshore 

 

2 x F et FL200 FETX YAMAHA - Commandes mécaniques   104 840 €
2 x F et FL200 GETX YAMAHA - Commandes électriques   108 250 €

 

(2) Flaps obligatoires sur Merry Fisher 895 et 855 Marlin monomoteur, non inclus dans ce tarif. Flaps réglables électriquement disponibles en Finition Première.

Timonerie du Merry Fisher 895
Cabine propriétaire du Merry Fisher 895
Salle d'eau du Merry Fisher 895

Merry Fisher 895, le résumé du bateau

ChantierJeanneau
Longueur hors-tout8.90 m
Longueur de coque7.98 m
Largeur2.99 m
Catégorie CEC
Nombre de passagers10
Nombre de moteurs maximum2
Carburant400 L
Voir la fiche technique complète et les photos du Merry Fisher 895
Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...


Photos
Voir les 95 photos
Recevoir l'actualité par email avec Bateaux Hebdo

Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter RECEVOIR BATEAUX HEBDO

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir l'actualité nautique gratuitement RECEVOIR BATEAUX HEBDO