Seacork, la solution liège sur le pont comme pour les aménagements

Exemple de pose de Seacork par un particulier

Le Seacork est un conglomérat de liège et de résine pour le liant. Il est disponible sous forme de panneaux ou de lattes pour réaliser des ponts, mais aussi prêt à être projeté pour assurer les isolations intérieures des bateaux.

Le Seacork, idéal pour un pont de bateau

Pour le pont, ce produit s'appuie sur les propriétés naturelles du liège. Il n'a que des avantages en comparaison avec la concurrence (teck naturel ou synthétique) :

  • Antidérapant très efficace
  • Confort sous le pied. Contrairement au teck, le liège ne chauffe pas et ne brule pas les pieds quand on navigue sous le soleil.
  • Écologique et naturel
    Réalisé à partir de chute de liège concassés, le Seacork est assemblé avec une résine polyuréthane et fortement compressé.
  • Entretien et nettoyage facile
    La surface du Seacork ne se sature pas avec les saletés. Le nettoyage à la simple brosse est facile.
  • Poids largement inférieur aux autres produits
    En 8 mm d'épaisseur, le Seacork pèse 3,2 kg/m2. À titre de comparaison, les ponts en PVC sont à 6 kg/m2 et le teck naturel pèse lui 7 à 8 kg/m2.
  • Isolation thermique, phonique et vibratoire
    Le liège est un parfait isolant. Que ce soit pour éviter que la chaleur ne pénètre ou bien pour le froid, le Seacork assure une belle barrière thermique. Idem pour le bruit et les vibrations.
  • Liberté totale de pose pour le dessin ou la disposition
Seacork

Application et entretien à la portée de tous

L'application du Seacork est facile, car ce produit se coupe avec un simple cutter. Le collage peut se réaliser sur toutes les surfaces : un vieux pont en teck (inutile d'enlever les anciennes lattes), de la pointe-de-diamant, un pont en métal… Les joints sont au choix noir, blanc ou gris. Pour la chaleur, il est conseillé d'éviter le noir (pourtant plus classique) et de prendre une couleur claire qui chauffera moins.

Depuis 15 ans que le Seacork existe, il n'y a eu aucun problème de SAV. Certains propriétaires apprécient de garder la couleur d'origine et poncent régulièrement la surface du pont. Mais si la teinte plus claire ne dérange pas, le Seacork ne demande pas d'entretien particulier. Seule une couche de saturateur une fois le bois en place, évite que les taches ne pénètrent à l'intérieur du bois.

Seacork

Le liège projeté

Seacork propose désormais du liège projeté. Il s'agit un granulé de liège associé à une résine acrylique et de la colle à bois que l'on projette sur les parois du bateau. Livré prêt à l'emploi, ce liège se projette avec un pistolet à crépir (sorte de pistolet à peinture avec une grosse buse). Produit non solvanté, il ne pollue pas à l'application.

Sur les bateaux métalliques (très utilisé sur les bateaux en aluminium), ce projeté permet d'atteindre tous les recoins (structure, barrot, lisse..) et d'offrir un isolant qui épouse parfaitement la coque ou le pont. Il faut minimum 2 mm de produit pour qu'il commence à être efficace, mais certains chantiers comme Olbia n'hésitent pas à l'appliquer en 6 mm d'épaisseur.

Avec le liège projeté, fini les problèmes de pont thermique. Cette application améliore le confort intérieur et la vie à bord. Le liège est particulièrement apprécié pour supprimer les phénomènes de condensation (au chaud comme au froid). Il aide donc la climatisation comme le chauffage.

Ce liège peut aussi servir d'élément de décors. Il peut être teinté (50 couleurs) et remplacer un vaigrage. Projeté, il habille la coque.

Seacork

Seacork, une seule marque pour 2 produits

C'est sous sa marque Seacork (une institution française) que le Seacork est développé :

Seacork Deck pour les ponts et Seacork Hull pour le liège projeté. Les chantiers sont de plus en plus intéressés par les caractéristiques du produit qui allie l'efficacité avec la notion d'écologie.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Gérard Faure - 06 Septembre 2017
Ce matériau semble particulièrement intéressant pour la réfection de certains vaigrages dans sa version projetée. Une idée des prix aurait intéressante
Yvan Alexandre Lopez - 06 Septembre 2017
je serais intéressé par ce produit en couverture de mon pont mais encore faut il connaitre le prix ??
Ajouter un commentaire...
Reportage : Hors-série Refit

Matt Chem, les conseils pour nettoyer et entretenir les tissus d'un bateau

Antal, repensez l'accastillage de votre plan de pont