Bateaux.com
Magazine du nautisme, de la plaisance et de la mer

Hors-Série : Watt&Sea, un hydrogénérateur fixé sous la coque !

Adapter un hydrogénérateur Watt&Sea sur la jupe arrière d'un voilier de croisière peut poser des problèmes : la plage de bain et l'accès à la mer ne sont pas toujours compatibles avec cet engin. Watt&Sea précurseur dans le domaine de l'hydrogénérateur lance un modèle POD 600 qui se fixe sous la coque. La solution pour tous les voiliers de croisière !

Watt&Sea POD 600 installé sur un Dufour 42
Le

Depuis sa création et son utilisation par tous les coureurs au large (Vendée, globe, Volvo Ocean Race et aujourd'hui Mini-Transat…), l'hydrogénérateur a montré ses qualités. Cette hélice qui tourne dans le sillage des voiliers pendant qu'ils naviguent à la voile recharge efficacement les batteries.

Cette source d'énergie quasiment infinie intéresse aussi les amateurs de croisière. Et particulièrement ceux qui cherchent une autonomie à long terme, les voiliers qui ne touchent pas souvent les ports.

Watt&Sea POD 600

Difficile d'installer un hydro sur un voilier avec une jupe

Pour des raisons esthétiques ou techniques, les hydrogénérateurs ne s'installent pas facilement sur les voiliers qui ont des jupes ou des tableaux arrière inclinés. Leur montage à l'extérieur fait toujours appel à une adaptation personnalisée. Et la manipulation (montée et descente de l'appareil), à des cordages difficile à manipuler une fois penché à l'arrière du bateau. Ce qui fonctionne très bien sur un voilier de course, est beaucoup moins pratique sur un voilier de croisière.

Watt&Sea POD 600

Le pod sous la coque !

C'est pour répondre à cette demande que Watt&Sea vient de tester une nouvelle solution de montage : le pod sous la coque. L'hydrogénérateur est définitivement fixé sous la coque juste derrière la quille. Il est boulonné à travers la coque. Il dépasse donc en dessous et ressemble à s'y méprendre à un sail drive.

Son mâtereau en aluminium place l'hélice 10 cm en dessous du fond de coque. Protégé par la quille, les essais réalisés sur un Dufour 42 au cours de l'été 2017 ont montré que l'hélice ne risquait pas grand-chose. Pas de choc avec des objets flottants ni même d'algues qui se prennent dans l'hélice.

Watt&Sea POD 600

Un rendement identique

Proposé en standard avec l’hélice de 240 mm de diamètre (10 A à 5,6 nœuds), ce modèle accepte une gamme de 3 hélices que l'on choisit suivant la vitesse de navigation moyenne du voilier (entre 3 et 20 nœuds). La puissance de sortie augmente de manière exponentielle au-delà de 6 nœuds. Pour produire plus à basse vitesse, il est possible d'utiliser le modèle 280 mm. Pour produire à plus haute vitesse en générant moins de trainée, il est possible d'utiliser le modèle 200 mm.

Watt&Sea POD 600

Un fonctionnement qui s'oublie

Sous la coque, l'hydrogénérateur fonctionne en continu: l'hélice ne cesse de tourner. Lorsque les batteries sont pleines, un simple interrupteur ON/OFF que l'on pourra placer à la table à cartes interrompt la charge. L'hydrogénérateur est livré avec un convertisseur qui accepte aussi des panneaux solaires en entrée.

Ce modèle peut se monter sur un bateau neuf comme sur un modèle d'occasion, qu'il s'agisse d'un monocoque comme d'un catamaran. Ne demandant aucun entretien, il suffira de le nettoyer durant le carénage tout comme le reste de la carène.

Watt&Sea POD 600 

 POD 600

  • Hydrogénérateur : Puissance nominale 600 W
  • Convertisseur : Puissance max 600 W, 12 V / 24 V autodétecté, 48 V en option, Entrée pour panneaux solaires 7,5-50 V / 14 A
  • Mâtereau de fixation : 100 mm
  • Hélice standard : 240 mm

Caractéristiques techniques 

  • Production à 5 nœuds : 10 A en 12 V (120 W) avec hélice 240 mm
  • Vitesse maximale d’utilisation : 15 nœuds avec l’hélice 240 mm
  • Batteries compatibles : Plomb, Lithium (pour les autres, consulter le fabricant)

Encombrement

  • Hydrogénérateur : 5 kg
  • Convertisseur : 1,5 kg
  • Longueur du Pod : 360 mm
Reportage : Hors-série électricité

Électricité, toutes les solutions embarquées

Energie Mobile : Qu'attendre de la production des panneaux solaires ?

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...


Recevoir l'actualité par email avec Bateaux Hebdo

Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter RECEVOIR BATEAUX HEBDO

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir l'actualité nautique gratuitement RECEVOIR BATEAUX HEBDO