Bateaux.com
Magazine du nautisme, de la plaisance et de la mer

VR4 BR de Bayliner, un petit modèle familial pour les primo-accédant

Bayliner présentait en avant-première à Cannes et en première mondiale au Grand Pavois de La Rochelle le VR4, un bowrider de 5.85 m, proposé en version inboard et hors-bord. Un petit open qui reprend le même concept que le VR5 et qui se destine aux primo-accédant.

Le nouveau VR4 de Bayliner
Le

Bayliner continue le développement de gamme VR par le bas. Après le lancement du VR5 et du VR6 en 2016, à l'origine proposé en version inboard et depuis 2017 en version hors-bord, le constructeur américain présente pour la saison 2018 le VR4, un bowrider de 5,85 m. Avec ce plus petit modèle de la gamme, qui reprend le même concept que le VR5, Bayliner cible clairement les plaisanciers en quête de leur première unité.

"Le VR4 remplace le 175 VR qui était proposé avec le Mercury 3L. Lorsque le motoriste a décidé d'arrêter ce moteur, le bateau a lui aussi été arrêté" explique Marianela responsable marketing de Bayliner.

On trouve donc un grand cockpit sur l'arrière avec une banquette en U complétée par une table de cockpit (en option). En option, un complément bain-de-soleil arrière transforme l'espace en un confortable endroit de détente. Le dossier de la banquette bâbord est amovible est permet soit d'obtenir une banquette de cockpit et un siège copilote, soit une banquette bain-de-soleil face à la mer. Le siège pilote à tribord, avec partie inférieure repliable, pivote pour faire face au cockpit.

Le grand pare-brise avec ouverture centrale se ferme totalement (avec une porte entre les deux cockpits) et protège bien la console de barre. Le bowrider reçoit une assise en U et peut se transformer en un bain de soleil intégral. "Sur le VR5, nous n'avions pas proposé cet élément dès le départ, c'était une option", nous explique Marianela.

Comme les deux plus grands modèles, le VR4 est proposé en version inboard et hors-bord. Dans les deux cas, il conserve sa belle plateforme de bain pour accéder facilement à la mer, puisque le plan de pont reste le même dans les deux versions. Dans la version inboard (Z-Drive), le compartiment moteur se transforme en grande soute pour stocker du matériel.

Comme le reste de la gamme, le VR4 est auto-videur et est disponible avec de nombreuses options de confort (pack capotage, pack coussins ou encore pack tour de wakeboard entre autres).

Côté motorisation, il reçoit en standard un 100 cv 4 temps hors-bord ou un 200 cv 4 temps catalysé inboard. En option, il peut être équipé d'un 115 cv 4 temps hors-bord ou d'un 170 cv diesel inboard. Le VR4 est livré à partir de 28 440 € sans moteur.

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...


Recevoir l'actualité par email avec Bateaux Hebdo

Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter RECEVOIR BATEAUX HEBDO

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir l'actualité nautique gratuitement RECEVOIR BATEAUX HEBDO