MENUBateaux.com
Magazine de la plaisance
SE CONNECTER

Interview : Nautic de Paris : "L'image du voilier fait encore plus rêver le visiteur"

Le salon nautique de Paris - qui se déroulera du 2 au 10 décembre 2017 à la porte de Versailles - accueillera un nouvel espace. "Bienvenue à bord" est un nouveau concept qui permet de visiter librement 5 voiliers. Mais pourquoi uniquement des voiliers ? C'est la question que nous avons posée à l'organisation.

Le Hall 1 au Nautic de Paris
Le

Visiter des voiliers en libre service

Comme nous vous l'expliquions dans un précédent sujet, les visiteurs du Nautic étaient déçus de ne pouvoir visiter facilement des bateaux. Car le salon parisien est bien celui des passionnés, mais il s'avère parfois difficile de pouvoir monter à bord de ses splendides unités qui font rêver… depuis le sol…

L'organisation a donc décidé de lancer un nouvel espace baptisé "Bienvenue à bord" et qui propose de visiter librement 5 voiliers. Un choix que nous explique l'organisation.

"C'est une question d'image. Les voiliers font plus rêver les visiteurs. Quand évoque le nautisme, et ce depuis toujours, les voiliers véhiculent cette image de liberté, de grandes courses au large. Cependant, il n'est pas exclu que l'année d'après (NDRL : 2018), on s'intéresse aussi aux bateaux à moteur. L'objectif cette année était de mettre l'accent sur les voiliers, et notamment les beaux voiliers auxquels n'ont habituellement pas accès les visiteurs. C'est une première opération, mais si elle rencontre un succès elle sera renouvelée et développée avec plus de bateaux.

On est parti sur 5 voiliers pour plusieurs raisons, même s'il aurait été agréable d'avoir plus d'unités. On aurait pu mettre 15/20 bateaux en visite libre, mais d'abord, l'espace manquerait, et les bateaux ne seraient pas présent sur les stands des constructeurs.

C'était une volonté du Nautic de proposer cet espace. Sur les stands, on s'est aperçu que les visiteurs étaient frustrés de ne pas pouvoir monter à bord s'ils ne connaissaient pas les chantiers où s'ils n'avaient pas pris rendez-vous. On a donc souhaité démocratiser l'accès aux bateaux, pour faire rêver les gens, pour qu'ils puissent toucher au plus près les bateaux, voir l'intérieur. On a affaire à des passionnés qui ont besoin de voir la coque, mais aussi de se déplacer à bord et on a découvert une vraie attente et une vraie appétence du public."

Le contexte : relancer le Nautic de Paris

En décembre 2016, l'organisation du Nautic passait des mains de Reed Expo à celles de La Fédération des Industries Nautiques. Une reprise justifiée par un essoufflement du salon parisien, qui avait perdu un peu de son aura d'antan. Avec la création de Nautic Festival SA – une nouvelle structure créée par la FIN et en charge des salons nautiques –, c'est également une stratégie d'évolution qui a vu le jour. L'objectif ? Relancer le salon en attirant de nouveaux visiteurs et en séduisant à nouveau les exposants et les passionnés.

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...


Recevoir l'actualité par email avec Bateaux Hebdo

Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter RECEVOIR BATEAUX HEBDO

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir l'actualité nautique gratuitement RECEVOIR BATEAUX HEBDO