Bateaux.com
Magazine du nautisme, de la plaisance et de la mer

Transat Jacques Vabre 2017 : Le Multi 50 Drekan chavire, le Class40 Campagne de France abandonne

Le Multi50 Drekan engagé sur la Transat Jacques Vabre a chaviré ce 8 novembre au soir au large des Açores. Les deux marins - Eric Defert et Christopher Pratt - ont été sauvés par un cargo et font route vers les États-Unis. Le multicoque n'est désormais plus localisé et on ne sait pas encore si des moyens de récupération vont être mis en place.

Le Multi50 Drekan chaviré
Le

Chavirage de Drekan

Sur la Transat Jacques Vabre, ce mercredi 8 novembre 2017, un peu avant 22 heures heure française, le Multi50 Drekan groupe — mené par Eric Defert et Christopher Pratt — a chaviré. Le bateau évoluait dans l'est des Açores au portant par 25 nœuds de Nord-Est avec des grains violents à 35 nœuds et une mer croisée. Quand l'incident est arrivé, le bateau n'était pas sous pilote automatique. 

Les deux skippers ont eu le temps de se mettre à l'abri dans l'habitacle avant que leur bateau ne se retourne complètement. Vêtus de leur combinaison de survie, ils ont déclenché leur balise Cospas Sarsat. Le MRCC de Punta Delgada a reçu l'appel de détresse à 20 h 58 TU et prévenu la direction de course. Christopher Pratt a prévenu de son côté la direction de course via le téléphone Iridium de secours pour signaler qu'aucun des deux hommes n'était blessé.

Le Multi50 étant à 380 milles de l'île de Terceira (Açores), aucun hélicoptère n'avait l'autonomie pour aller sur zone. Le MRCC a donc décidé de dérouter le cargo le plus proche MRV Beautriton, battant pavillon hollandais, distant de 30 milles du trimaran retourné. Un patrouilleur de la marine Portugaise a aussi été affrété sur zone pour aider aux opérations de recherche.

Le cargo a réussi a trouver le bateau retourné et à entrer en contact avec les deux marins, prévenant le MRCC de sa découverte à 1 h 34. En raison des conditions météo, ils ont décidé d'attendre le lever du jour pour procéder au sauvetage et de rester en veille à proximité de l’épave. Beautriton a mis à la mer un canot de sauvetage ce jeudi 9 novembre pour récupérer les deux marins sains et saufs. Le cargo se dirige désormais vers Georgetown aux États-Unis.

L'épave du bateau est désormais à la dérive dans l'Atlantique et non géolocalisée. En effet, à la demande du MRCC et conformément à la Réglementation maritime internationale, Eric Defert a éteint la balise Sarsat avant de quitter le bord. Cette dernière permet uniquement la localisation et le secours des marins. On ne sait pas encore si des moyens de récupération vont être mis en place en estimant sa dérive.

Ce chavirage est un coup dur pour le skipper qui avait eu beaucoup de mal à boucler son budget, faisant appel aux solidarités locales avant le départ du Havre.

Abandon de Campagne de France

Le 7 novembre dernier, le Class40 Campagne de France subissait une avarie sérieuse suite à brutal départ "au tas", provoquant la rupture de la ferrure haute qui maintient le safran bâbord. Privé d'un safran, Halvard Mabire et Miranda Merron devait rejoindre un port pour réparer. Ils ont donc pris la décision d'abandonner la course. 

 

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...


Recevoir l'actualité par email avec Bateaux Hebdo

Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter RECEVOIR BATEAUX HEBDO

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir l'actualité nautique gratuitement RECEVOIR BATEAUX HEBDO