Bateaux.com
Magazine du nautisme, de la plaisance et de la mer

Première victoire d'étape pour Team Sun Hung Kai/Scallywag et à domicile !

L'équipe chinoise de Team Sun Hung Kai/Scallywag remporte cette 4e étape qui lui tenait particulièrement à cœur puisqu'elle se jouait à domicile. Elle a passé la ligne d'arrivée ce vendredi 19 janvier à 18 h 45 heure française (1 h 45 sur place) après 17 jours 14 heures 30 minutes et 42 secondes de mer. Une victoire qui lui permet de passer de la 6e place à la 4e place au classement général.

Le

Une première victoire chinoise

Ça leur tenait à cœur de remporter la victoire à Hong-Kong et ce qu'à fait l'équipe chinoise Team Sun Hung Kai/Scallywag, skippé par le navigateur australien David Witt. Après 17 jours 14 heures 30 minutes et 42 secondes de mer, l'équipage a coupé la ligne d'arrivée de cette 4e étape entre Melbourne et Hong-Kong (son port d'origine), ce vendredi 19 janvier 2018 à 17 h 45 UTC (18:45 en France et 01:45 sur place). Une première pour l'équipage battant pavillon chinois et une première escale chinoise dans l'histoire de la course autour du monde en équipage.

Une victoire d'autant plus surprenante au vu des résultats de Team Sun Hung Kai/Scallywag, parti assez tard sur cette Volvo Ocean Race, sur les étapes précédentes : cinquième des première et troisième étapes, sixième de la seconde. Et sur cette étape, rien n'était moins sur non plus puisqu'il y a une semaine, c'est en queue de flotte qu'il évoluait au moment où les sept VO65 tentaient péniblement de s'extirper d'un Pot-au-Noir particulièrement coriace en faisant route vers le nord pour aller chercher des vents de nord-est salvateurs.

"Toutes les équipes ont besoin d'un peu de confiance, je pense qu'une chose qui est sous-estimée dans le sport est la dynamique, cette victoire va certainement nous donner beaucoup de confiance. Nous continuons à apprendre et je pense que nous allons encore nous améliorer au fur et à mesure de la course", a commenté David Witt peu après le passage de la ligne.

C'est grâce à un choix d'option radicale en coupant vers l'ouest et en se fiant à leur feeling davantage qu'aux fichiers météo que la navigatrice britannique Libby Greenhalgh, embarquée pour la première fois sur cette étape partie le 2 janvier de Melbourne, et le skipper australien prenaient l'avantage sur le reste de la flotte, peu après le passage des îles Salomon. Ils gardaient ensuite la tête de la flotte jusqu'à Hong-Kong —, et ce malgré la très grosse frayeur lorsque l'un des équipiers, Alex Gough, est passé par-dessus bord avant d'être récupéré sain et sauf 7 minutes plus tard.

"Nous avions un plan et nous y sommes restés fidèles. Parfois ça marche, parfois ça ne marche pas, et cette fois, ça a marché pour nous", a commenté après l'arrivée David Witt qui, jeudi soir, à 24 heures de l'arrivée, confiait :" Nous n'avons pas toujours fait confiance à notre logiciel de routage sur cette étape, mais maintenant, nous voulons le faire, puisqu'il nous dit que nous allons battre Vestas d'une heure et demie. Aux supporters de Scallywag : faites une prière pour nous ce soir !"

Avec cette victoire, le team chinois empoche huit points (sept plus un bonus) et fait une belle remontée au classement général, passant de la sixième à la quatrième place.

Retrait de l'étape

C'est Vestas 11th Hour Racing qui aurait dû passer la ligne d'arrivée à la 2e position, mais l'équipage américano-danois mené par Mark Towill (remplaçant sur cette étape de Charlie Enright) a été victime d'une collision avec un bateau de pêche à 30 milles du but, le contraignant à s'arrêter et finalement abandonner pour rentrer au moteur. La collision a d'ailleurs été fatale pour l'un des membres d'équipage du bateau de pêche, transporté à l'hôpital par hélicoptère.

Du coup, c'est Dongfeng Race Team qui a pris la deuxième place, à 2 heures 47 minutes et 40 secondes du vainqueur du jour, un résultat qui permet au bateau battant pavillon chinois de grimper au deuxième rang au général derrière MAPFRE, attendu samedi.

"Ce n'est pas une mauvaise opération, a commenté au ponton à Hong Kong le skipper de Dongfeng Race Team. Pour moi, cette étape et la suivante (en fait la sixième direction Auckland) sont dangereuses, car on traverse des zones où c’est parfois n'importe quoi, avec un passage de l'équateur complètement aléatoire à cet endroit. Ce sont des étapes pièges, MAPFRE a été piégé, pas nous cette fois-ci, donc deuxième sur cette étape, c'est un bon résultat. Évidemment, on aurait aimé gagner en Chine en arrivant chez nous, comme la dernière fois, ça aurait été magique, maintenant, c'est le bateau de Hong Kong qui gagne, c'est bien aussi. Nous, on reprend deux points (sur MAPFRE) et quand on voit les malheurs de Vestas, on se dit que pour gagner, il faut bien naviguer, mais aussi passer à travers tous ces problèmes. On est toujours dans le match, sur le podium."

Le classement de la 4étape Melbourne-Hong Kong (à 1 h, heure française) :

  1. Team Sun Hung Kai/Scallywag (David Witt) 17j 14h 30m 42s
  2. Dongfeng Race Team (Charles Caudrelier) 17 j 17 h 18 min 22 s
  3. AkzoNobel (Simeon Tienpont) 17 j 21 h 6 min 16 s
  4. MAPFRE (Xabi Fernandez) encore en mer
  5. Team Brunel (Bouwe Bekking) encore en mer
  6. Turn the Tide on Plastic (Dee Caffari) encore en mer

Abandon : Vestas 11th Hour Racing (Mark Towill)

Le classement général provisoire :

  1. MAPFRE 29 points (après la 3e étape)
  2. Dongfeng Race Team 29 points
  3. Vestas 11 th Hour Racing 23 points
  4. Team Sun Hung Kai/Scallywag 19 points
  5. Team Brunel 14 points (après la 3e étape)
  6. Team AkzoNobel 14 points
  7. Turn the Tide on Plastic 9 points (après la 3e étape)
Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...


Recevoir l'actualité par email avec Bateaux Hebdo

Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter RECEVOIR BATEAUX HEBDO

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir l'actualité nautique gratuitement RECEVOIR BATEAUX HEBDO