Hors-Série Chauffage à bord : Les solutions passées en revue

Du chauffage pour le confort à bord

J'ai froid ! Quel chauffage installer dans mon bateau ? Répondre à cette question demande réflexion : quel type de navigation pratiquez-vous ? Logez-vous à bord ? Êtes-vous souvent au port ? Nous nous sommes appuyés sur le catalogue d'Accastillage Diffusion pour définir le bon mode de chauffage.

Chauffer l'intérieur de son bateau répond à deux besoins. Le premier est une question de confort pour faire monter la température intérieure quand il fait froid dehors. Mais le second apport du chauffage est aussi d'assécher et déshumidifier l'intérieur. Un bateau, même sous un climat chaud, est souvent humide. Chauffer permet de supprimer cette humidité.

Pour choisir son chauffage, il faut répondre à quelques questions qui vont cibler le type de matériel adéquat. Pour compléter cette étude autour du chauffage, nous avons présenté des produits relevés dans le dernier catalogue Accastillage Diffusion 2018.

Autonome ou branché au quai ?

Si vous avez besoin de votre chauffage uniquement quand votre bateau est branché au quai, vous allez pouvoir vous équiper d'un appareil d'appoint. C'est-à-dire un appareil qui fonctionne en 220 V et qui ne sera utilisé que lorsque vous êtes branché. Mais ce chauffage s'arrête dès que l'on prend la mer. Un système autonome (indépendant du réseau EDF) fonctionne tout le temps.

Rapide ou avec inertie ?

Pour le choix du chauffage, on peut opter pour un système qui monte très vite en température, mais qui n'a aucune inertie. C'est le cas des chauffages céramiques avec ventilateur. Ils réchauffent vite le carré ou la cabine d'un bateau, mais la température redescend aussi vite dès que l'on arrête le chauffage.

Les chauffages à bains d'huile montent beaucoup plus doucement en température, mais offrent une grande inertie. La chaleur est plus douce et plus confortable.

Le radiateur soufflant sera préférable si l'on ne fait que passer rapidement à bord. Il chauffe vite. Le radiateur à bain d'huile sera préférable si l'on habite quelque temps à bord, car il va mettre plus de temps à chauffer, mais la chaleur sera bien mieux répartie.

Un chauffage autonome, mais fixe

Les chauffages d'appoint fonctionnent en 220 V, branchés sur le réseau électrique à terre. Mais on peut aussi avoir besoin de chauffage lorsque l'on navigue en mer ou même au mouillage, loin d'un réseau 220 V. Pour cela il faut passer à une installation fixe. Il s'agit d'une mini-chaudière installée dans un coffre du bateau qui produit de la chaleur en brulant du gasoil ou du Kerdane. L'air ainsi chauffé est soufflé dans des gaines vers les cabines.

Il s'agit d'une installation fixe qui demande de passer des gaines et de prévoir l'alimentation en carburant. S'il s'agit du gasoil, on peut se raccorder sur le réservoir qui alimente le moteur, pour le Kerdane, il faut ajouter un réservoir supplémentaire.

Autonome, ce chauffage fonctionne que l'on soit au port, au mouillage ou en mer, même à la gîte. Il consomme peu et reste peu bruyant.

Chauffage Accastillage Diffusion

Seacolory, une solution originale

Directement branché sur le circuit de refroidissement du moteur, ce chauffage ne fonctionne que lorsque l'on navigue (moteur en route). Il s'agit d'un petit radiateur équipé d'un ventilateur qui diffuse la chaleur du moteur dans la cabine. Peu onéreux (265 €), ce système répond aux marins qui ont besoin de chauffage en navigation. On pense notamment aux pêcheurs qui aiment avoir l'intérieur de leur timonerie au chaud pendant les longues périodes de traine. L'avantage de ce mode de chauffe est de ne consommer aucune énergie supplémentaire, juste de bien répartir la chaleur du moteur !

Chauffage Accastillage Diffusion 

Quelle puissance pour quel volume ?

La puissance d'un chauffage s'exprime en watts. On trouve des appareils qui vont de 500 à 5000 W. Pour connaître son besoin, il est possible de faire un ratio entre le volume d'une cabine (en mètre cube) et la puissance en watts.

  • 500 W -> 5 m3
  • 2000 W -> 20 m3

Les différentes solutions du catalogue Accastillage Diffusion

Chauffage Accastillage Diffusion

Chauffage céramique soufflant de 500 à 2000 W

Avantages

  • Prix imbattable (à partir de 25,90 €)
  • Montée en température très rapide
  • Petite taille facilite le rangement

Inconvénient

  • Réseau 220 V
  • Aucune inertie de la température
  • Bruit du ventilateur

Chauffage Accastillage Diffusion 

Radiateur à bain d'huile de 500 à 2000 W

Avantages

  • Prix compétitif (à partir de 37,80 €)
  • Consommation raisonnable (plus faible que les céramiques)
  • Chaleur douce et confortable
  • Bonne inertie de la température
  • Silencieux

Inconvénient

  • Réseau 220 V
  • Encombrement, difficile à caser en navigation

Chauffage Accastillage Diffusion 

Installation fixe (diesel ou Kerdane) de 1200 à 5500 W

Avantages

  • Grosses puissances disponibles
  • Peu de consommation en carburant
  • Autonomie (pas besoin de réseau électrique 220 V)
  • Silencieux
  • Commande à distance disponible
  • Fonctionne partout même à la gîte

Inconvénient

  • Installation plus complexe que les systèmes portables
  • Consommation électrique 12 V
  • Prix

 

 

Plus d'articles sur les chaînes :

Reportage : Dossier Confort à bord 2018

Plancha ENO, la référence pour la cuisine extérieure

La vaisselle en mélamine, une spécialité de Topoplastic

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...
Accastillage
Hors-Série Confort à bord
A lire aussi sur Bateaux.com