Tuhura, le superyacht inspiré des pirogues polynésiennes

Tuhura, le nouveau concept d'Oceanco © Oceanco

Le chantier néerlandais Oceanco, spécialiste du superyacht custom de 80 à 140 m a dévoilé un audacieux concept. Un bateau très futuriste, mais pourtant inspiré des pirogues et autres canoës utilisés il y a des centaines d'années. Découverte en images.

Oceanco, le chantier néerlandais de superyachts custom de 80 à 140 m de long a profité du Dubai International Boat Show pour dévoiler son nouveau concept de superyacht. Tuhura est un projet de 115 m de long conçu en collaboration avec conçu avec le studio Lobanov Design, BMT Nigel Gee et l'architecte d'intérieur Achille Salvagni. Inspiré des designs de bateaux anciens, ses lignes extérieures rappellent celle des canoës, des pirogues et d'autres embarcations utilisées il y a des centaines d'années par des peuples autochtones du monde entier. "Les Polynésiens, en particulier, ont fait de longs voyages d'explorations parcourant des milliers de kilomètres à travers l'océan Pacifique dans leurs pirogues à balancier" explique le chantier.

En revisitant ces formes primitives, l'intention est de susciter l'envie de découverte et d'exploration. Tuhura signifie d'ailleurs exploration en Maori et vient avec ses nombreux dérivés : découvrir, mettre en lumière, déterrer, ouvrir, explorer et étudier.

Salon

"Notre Tuhura est une idée simple", explique Igor Lobanov, "l'idée était de prendre une forme naturelle, similaire à celle des premiers canoës, et de l'agrandir à une plus grande échelle, en utilisant la technologie moderne.

Pour la décoration intérieure, l'inspiration principale repose sur les pays de l'Asie de l'Est et les îles du Pacifique. Achille Salvagni décrit d'ailleurs l'intérieur comme un "habitat de teck brossé" (planchers, murs, plafonds), avec notamment des insertions en bronze et bronze nickelé avec des sols en tatami.

Salon

"Tuhura est un mégayacht conçu pour un propriétaire dynamique, mais le sentiment intemporel de paix et de calme sont les principales caractéristiques", explique Salvagni. "Cette douceur et cette dynamique se reflètent dans l'humble élégance et la sensualité des formes organiques primitives qui se répercutent partout à bord."

Cabine propriétaire

La conception extérieure magistrale de Lobanov est en corrélation avec l'intérieur et est flexible au point que le yacht puisse s'adapter d'une longueur de 80 à 120 m. La coque et le système de propulsion de Tuhura ont été développés en collaboration avec BMT. La forme simple de la coque à la forme canoë génère une coque naturellement efficace avec peu de résistance, une bonne tenue en mer et une excellente manœuvrabilité. Mais intégrer un système de propulsion moderne dans cette forme de coque représente aussi un défi pour l'équipe qui a opté pour un système de propulsion hybride Azipod® CRP (contre-rotation) d'ABB. Le développement de ce système a été initialement testé en 2003 et actuellement exploité avec succès sur les navires commerciaux.

Salon

James Roy, Directeur du design de Yacht chez BMT, a déclaré : "Le système CRP hybride est fondamentalement efficace et parfaitement adapté à la forme de canoë. Il y a une synergie entre l'efficacité de la forme de la coque et celle du système de propulsion. Le yacht marie ainsi une coque simple évolutive avec un système de propulsion évolutif avancé"

Cabine propriétaire

L'innovation et la technologie de pointe sont au cœur de la conception. La coque dispose de plusieurs fenêtres horizontales, utilisant une technologie de verre avancée. C'est-à-dire qu'il s'agit d'une série de points, permettant de voir normalement depuis l'intérieur en étant complètement transparent, tandis que de l'extérieur, les fenêtres se fondent dans la coque et sont difficilement identifiables. Le verre est également présent sur la superstructure noire composée de panneaux de verre plats.

Tuhura, en plus d'avoir un design futuriste, est aussi un bateau "intelligent". Il y a des contrôles pour le chauffage, ventilation et climatisation, l'éclairage, l'audio, la vidéo, les rideaux et bien d'autres choses. Mais il sera également possible d'étudier les "habitudes" en se basant sur les préférences de musique ou de température. Le superyacht dispose également d'une salle à 360° un espace polyvalent pour la conception interactive et l'information. "C'est un projet techniquement difficile et intrigant", explique Dirk de Jong, directeur commercial d'Oceanco. "Il est à 180 degrés de nos deux précédentes collaborations avec le studio Lobanov Design, le 86 m lancé en 2013 et le 110m Jubilee lancé l'an dernier, mais Tuhura représente quand même l'ADN d'Oceanco à 100 %"

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...

Challiol Jean-jacques 02 Mars 2018
comme pour les châteaux, (de la Loire et les autres), heureusement qu'il y a des riches humains pour pouvoir faire se réaliser le rêve d'architectes et donner des milliers d'heures de travail à beaucoup de monde. Sauf que...les bateaux vieilliront moins bien que les châteaux...Qui les verra dans 300 ans ou plus?
Brochard Laurent 06 Mars 2018
Enfin un yacht à moteur qui ne ressemble pas à une godasse ...

Concept Boat
Salons Nautiques
A lire aussi sur Bateaux.com