Parker Monaco 110, deux hors-bord bien dissimulés

Le Parker Monaco 110

Parker Boat présentait à La Rochelle, en septembre 2017, son plus grand modèle. Le Parker Monaco 110 était très attendu, tant pour son design que ses caractéristiques : un bateau fermé, mais pourtant très ouvert sur l'extérieur, mais surtout, un bateau hors-bord dont les moteurs ont été "cachés". Découverte de ce modèle pour lequel nous avons eu un gros coup de cœur et qui convient parfaitement à la petite croisière familiale.

Présenté dans une version prototype à La Rochelle (septembre 2017), c'est à Paris que le chantier polonais Parker Boat décidait de présenter son nouveau modèle, le Parker Monaco. "C'est le premier bateau de plus de 10 m réalisé en infusion", nous explique Olivier Kaczmarek, Responsable commercial. Ce 33 pieds – qui a nécessité 3 ans de travail – est la première vedette habitable hors-bord de la nouvelle gamme Parker, designé par le cabinet Tony Castro. Il dispose d'une coque semi-planante conçue pour des bateaux inboard et d'une étrave droite inspirée des bateaux de la marque XO Boat. "Cette conception augmente la performance, mais permet aussi de conserver une spacieuse cabine à l'avant ainsi qu'une mid-cabine très spacieuse aussi" explique Olivier.

Voici les principales caractéristiques de ce nouveau modèle :

  • Des moteurs hors-bord recouverts d'un bain de soleil pour réduire le bruit, les vibrations, et gagner en espace à bord. "Ces moteurs hors-bords 4 temps de dernière génération sont plus économiques que des moteurs inboards, propose un meilleur rapport qualité/prix et un bon rapport poids/puissance, mais aussi des frais d'entretien moins élevés. Quant au bruit, ainsi recouvert, on maximise l'insonorisation, même les fenêtres et portes ouvertes" détaille Olivier.
  • Un bateau fermé, mais ouvert. "La timonerie permet de se mettre à l'abri, mais en ouvrant la porte en harmonica, les fenêtres et le toit ouvrant, on bénéficie d'un bateau complètement ouvert sur l'extérieur."
  • Une belle hauteur et une importante luminosité avec de très nombreuses fenêtres.

Dans le cockpit, on trouve une banquette avec sur l'arrière un bain de soleil qui recouvre les moteurs. Monté sur glissière, on peut ainsi le déplacer vers l'avant pour sortir les moteurs de l'eau par exemple. Dans cet espace, une porte de bordé permet d'entrer et de sortir facilement du Parker Monaco 110. On se déplace facilement à bord, notamment par le passavant tribord, plus large avec des rangements intégrés dans le sol pour les pare-battages. Une porte latérale de timonerie permet d'entrer et de sortir facilement au niveau du poste de pilotage, notamment pour les manœuvres. La plage avant reçoit un très beau bain de soleil avec mains courantes et dossiers rétractables et est bien protégée par un haut balcon.

Dans la timonerie, la lumière entre à flot, avec ce grand vitrage quasiment ininterrompu, ce grand toit ouvrant coulissant en verre et sa grande porte de cockpit qui s'ouvre entièrement. L'aménagement et la décoration sont de bon goût et modernes avec des bois et des tissus clairs (gris lors de notre visite). "La peinture a été réalisée au pistolet, ce qui donne un aspect sablé chaleureux au bateau" détaille Olivier. Une fois tous les vitrages fermés, le silence est impressionnant, nous ne sommes pas dérangés par les bruits extérieurs, ce qui est agréable au port notamment.

À tribord, la cuisine est équipée d'une plaque au diesel (sers aussi de chauffage), d'un évier, de nombreux rangements, d'un réfrigérateur (en plus de celui de cockpit) ou encore d'un four. Astucieux, des poignées avec demi-tour pour que les rangements ne s'ouvrent pas en navigation. Au sol, le compartiment technique fait également office de rangements avec des bacs dédiés. En vis-à-vis, le carré en L fait office de couchage d'appoint.

Le poste de pilotage installé à tribord, en avant de la cuisine possède un siège double. Le tableau de bord est spacieux et dispose de tous les équipements de navigation : écran de bord avec GPS/sondeur de 16 pouces Simrad, d'un traceur de carte avec check-point, d'un compteur, d'un écran pour les données moteur ou encore d'un pilote automatique.

Sous le pont, le Parker Monaco 110 est disponible en quatre versions d'aménagement. Dans la version standard (celle que l'on a visitée au Nautic), on trouve belle cabine double à l'avant avec beaucoup de hauteur sous barrot et des hublots ouvrants permettant d'aérer l'espace. La mid-cabine (à bâbord) dispose de beaucoup d'espace avec une belle cabine spacieuse. Là aussi, la hauteur est impressionnante. Une salle de bain à tribord complète l'ensemble des aménagements, avec une douche séparée à bâbord et un évier à tribord avec toilette au centre. L'endroit est spacieux et lumineux, mais sans ouverture sur l'extérieur.

Les trois autres versions possibles sont :

  • Family (trois cabines et deux salles de bain)
  • Double (Deux cabines doubles et deux salles de bain)
  • Weekend (cabine twin à l'avant, cabine double sur l'arrière et salle de bain).

Le Parker Monaco 110 est particulièrement bien aménagé pour la petite croisière, avec plusieurs cabines, une belle salle de bain et une cuisine bien équipée. On trouve à bord de nombreux bains de soleil, un carré/cockpit complètement ouvert sur l'extérieur et surtout des moteurs hors-bord qui se font oublier. Le déplacement à bord est facile, le bateau bien sécurisant avec un portillon sur l'arrière, de hauts balcons, un passavant tribord bien protégé. Le Parker Monaco 110 peut recevoir quatre différentes puissances moteur : 2x150, 2x200, 2x250 et 2x300 CH.

Prix : 257 190 € avec 2x300 ch

Plus d'articles sur les chaînes :

Parker 110 Monaco, la fiche technique

MarqueParker
Longueur hors-tout11.00 m
Largeur3.63 m
Catégorie CEB
Nombre de passagers10
Déplacement lège5 900 kg
Nombre de moteurs maximum2
Carburant700 L
Voir la fiche technique du Parker 110 Monaco
Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...
Salons Nautiques
Grand Pavois
PowerBoats
A lire aussi sur Bateaux.com