Essai Ocean Runner 420, le premier pas dans la plaisance

Avec l'Ocean Runner 420 et un 20 ch, Mercury propose un package utilisable comme annexe ou bien même comme bateau complet pour la petite plaisance. Et surtout un prix très abordable pour donner le gout à la navigation.

Le motoriste américain propose une gamme de pneumatique complète. Des modèles qui vont de 2,20 m à 4,90 m de long et disponibles avec tout type de fond : plancher bois ou alu, gonflable ou même fond rigide en polyester.

Mercury Ocean Runner 420

Nous avons eu l'occasion de tester le modèle Ocean Runner 420. Il s'agit d'un semi-rigide de 4,20 m (la gamme Ocean Runner va de 2,90 à 4,60 m). Ce modèle est considéré chez Mercury comme une embarcation de petite plaisance ou bien comme une annexe. En effet, avec un semi-rigide de 4,20 m, on peut commencer à embarquer toute la famille (maxi 8 personnes) et le motoriser correctement (maxi 40 ch) pour affronter la mer.

Mercury Ocean Runner 420

Cette coque au V assez marqué passe bien dans le petit clapot que nous avons rencontré au large de La Rochelle. Nous avons testé l'Ocean Runner 420 équipé d'une console Jockey. Ce semi-rigide peut au choix être entièrement vide (il reçoit alors un moteur en barre franche) ou bien avoir une console centrale classique (avec une assise 2 places derrière). Troisième option, la console Jockey est bien adaptée pour qui veut un peu jouer avec le bateau. En effet, bien campé sur ses jambes, on ne risque pas de se faire éjecter et l'on peut commencer à caler la poignée dans le coin.

Mercury Ocean Runner 420

En vue d'une utilisation comme une annexe – on pourra retrouver ce bateau sur les bossoirs d'une grosse vedette ou d'un catamaran – le bateau est équipé de quatre points d'attache pour recevoir les pantoires et le sortir de l'eau. Deux points de fixations sont sur le tableau arrière alors que les deux autres se trouvent à l'avant en arrière du coffre.

Mercury Ocean Runner 420

Côté rangement justement, notons la présence d'un petit coffre avant qui pourra facilement recueillir un mouillage. La nourrice quant à elle se loge dans la console (quand on a choisi cette option) ou bien reste sur le pont.

Mercury Ocean Runner 420

Les boudins gris sont assez volumineux et il n'est pas courant de se faire arroser même quand on navigue rapidement. Nous avons testé cet Ocean Runner 430 avec le nouveau 20 ch EFI (injection). Avec cette puissance (mini pour un bateau qui supporte 40 ch), le comportement reste toujours très sain et le pilote ne se fait pas déborder. Nous avons pu atteindre 22 nœuds de vitesse maxi.

Mercury Ocean Runner 420

Pour autant, l'Ocean Runner 420 reste joueur dans cette configuration avec une seule personne à bord. Pour un équipage plus nombreux, une plus grosse motorisation sera à conseiller.

Cet Ocean Runner 420 est disponible en PVC et en hypalon (comptez environ 1000 € de plus pour avoir des boudins en hypalon). Dans la configuration de notre essai (console jockey, PVC et 20 ch EFI), l'Ocean Runner coute 8825 € (9720 € avec le 30 ch). Des prix vraiment abordables pour qui veut commencer à sortir en mer et réaliser son apprentissage sur un bateau accessible et facile.

Plus d'articles sur les chaînes :

Ocean Runner 420, la fiche technique

MarqueMercury Inflatable
Longueur hors-tout4.20 m
Longueur de coque3.10 m
Diamètre boudin47 cm
Nombre de chambres à air4
Nombre de passagers8
Déplacement lège120 kg
Nombre de moteurs maximum1
Voir la fiche technique du Ocean Runner 420
Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...
A lire aussi sur Bateaux.com