5 500 milles à la nage à travers le Pacifique pour sauver les océans

Benoit Lecomte est un architecte français naturalisé américain et installé aux États-Unis depuis 25 ans. Il est aussi connu pour être le premier homme à avoir traversé l'Atlantique à la nage en 1998. Une opération qui avait servi à lever des fonds pour la recherche contre le cancer, en hommage à son père. En 2011, il décide de se lancer dans un nouveau défi : The Longest Swim, une traversée du Pacifique à la nage pour sensibiliser à la pollution des océans, et notamment la pollution plastique.

Benoit Lecomte s'est élancé le 5 juin 2018 de San Francisco pour 5 500 milles à la nage jusqu'à Tokyo. Un pari fou pour ce français qui vit aux États-Unis depuis 25 ans et qui s'est préparé pendant 7 ans pour cette nouvelle traversée. Car il n'en est pas à son coup d'essai puisqu'en 1998, il devenait le premier à homme à traverser l'Atlantique à la nage. Si la première fois, il voulait rendre hommage à son père et lever des fonds pour la recherche contre le cancer, cette 2e tentative sera au profit de l'océan.

Avec son équipage – il sera accompagné dans sa traversée par le voilier Discover –, ils vont recueillir des données sur l'océan et notamment sur la pollution plastique. 14 projets de recherches menés par 27 institutions scientifiques sont associés à The Longest Swim.

Le français de 51 ans – naturalisé américain – va nager 8 heures par jour (environ 30 milles parcourus) et prévoit une arrivée dans 6 à 8 mois, en fonction des courants marins et passera 180 jours au large. Escorté par le voilier Discover, il pourra y manger et s'y reposer avant de reprendre chaque jour son périple.

Pour cette traversée, le nageur sera équipé d'une combinaison néoprène, d'un masque, de palmes, d'un tuba et de lunettes de plongée. Mais aussi d'un bracelet pour repousser les requins. Il brulera chaque jour 8 000 calories, mais le voilier disposera de l'avitaillement nécessaire pour assurer tous les repas du matin et du soir : 2,1 tonnes de nourriture.

Benoit Lecomte traversera la partie nord du "continent de plastique" – décharge flottante dans l'océan Pacifique dont la taille serait 3 fois supérieure à celle de la France. L'équipe de The Longest Swim prélèvera des échantillons pendant toute la traversée pour en faire une base de données et installera des balises sur les plus gros débris pour suivre leur trajectoire.

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...

Gauthier Françoise 4 mois
bon courage pour cette nouvelle aventure.

Écologie & Développement durable
Pollution Des Océans
A lire aussi sur Bateaux.com