Cavok renonce ! Une problématique hélas classique du grand départ

Renoncer mais pas capituler. Cavok ne partira pas cet automne pour son tour du monde sans escale en catamaran de série. Il rencontre une problématique souvent rencontrée par les candidats au grand départ : comment couper proprement les ponts avec sa vie active ? Quand la vie terrestre rattrape l'instant maritime.

Partir en grande croisière, partir pour longtemps, pose des problèmes auquel on ne pense pas obligatoirement en montant le projet. L'actualité nous le prouve aujourd'hui.

Jean-Pierre Fréry a prévu de faire un tour du monde sans escale en passant par les 3 caps sur un catamaran de série. Une formidable aventure pour laquelle il a préparé en détail un Lagoon 400 S2. Tout est près pour un départ fin septembre 2018. Tout ? Sauf, le travail qui va hélas le retenir à terre encore une année.

Les perspectives à court terme de développement de son entreprise Chemins d’Océans, tout comme le suivi des projets mis en route requièrent sa totale implication, incompatible avec un départ pendant près de six mois. Un constat que le skipper reconnaît avoir sous-estimé.

Et c'est souvent le cas quand on vise une longue absence. Souvent au départ, on laisse sur le quai sa famille, ses amis. La maladie, le décès d'un proche oblige souvent à modifier le trajet, à limiter la distance pour rester "proche". Chacun a ses raisons, elles sont toujours bonnes.

D'autant que dans le cas de Jean-Pierre Fréry, il ne s'agit pas d'un renoncement. Il s'explique : "J’ai bien réfléchi et mon sens des responsabilités m’impose de rester à terre cette année. Ce n’est pas une décision facile, à quelques semaines du départ prévu. Dans l’immédiat, je reprends donc le manche de ma société et plus particulièrement de la divisions Catamarans et Custom. Pour autant, mon projet n’est pas annulé : Cavok est prêt à partir et le restera. Ce tour du monde par les trois caps sans escales en catamaran de série, ça fait vingt ans que j’y pense… je ne vais pas lâcher ce défi !" Juste le reporter d'un an…

Plus d'articles sur les chaînes :

Lagoon 400 S2, la fiche technique

MarqueLagoon
ArchitecteVincent Lauriot Prévost
Longueur de coque11.97 m
Largeur7.25 m
Tirant d'eau1.21 m
Catégorie CEA
Déplacement lège10 350 kg
Surface de voilure au près89 m2
Nombre de moteurs maximum2
Carburant400 L
Voir la fiche technique du Lagoon 400 S2
Reportage : Cavok

Cavok, un galop d'essai avant le tour du monde par les trois caps en cata de série !

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...
A lire aussi sur Bateaux.com