Sauvetage réussi pour le skipper indien de la Golden Globe Race

Abhilash Tomy sur sa couchette avant le départ © Nick Jaffe/PPL/GGR

Depuis son démâtage survenu le vendredi 21 septembre 2018, le concurrent indien Abhilash Tomy était immobilisé dans son bateau, gravement blessé au dos, attendant les secours. Après 4 jours de longue attente, le patrouilleur Osiris est enfin arrivé sur zone. Le commandant de la marine indienne est désormais en sécurité et en route pour subir un examen médical complet.

Rappel des faits

Une violente tempête a secoué la flotte de la Golden Globe Race alors qu'elle se trouvait dans le Grand Sud ce vendredi 21 septembre 2018. Des vents de 70 nœuds et des vagues de 14 m ont malmené les frêles embarcations, causant le démâtage et le retournement de deux des concurrents : l'irlandais Gregor Mcguckin sur son Biscay 36 Masthead ketch Hanley Energy Endurance et l'indien Abhilash Tomy, sur son Ketch Thuriya, réplique de Suhaili, le bateau avec lequel Sir Robin Knox Johnston avait remporté la course en 1969.

Ce dernier a d'ailleurs été gravement blessé au dos et attendait les secours, immobilisé dans sa bannette, sans pouvoir se nourrir ni s'hydrater et sans accès à sa trousse de secours. En communication avec le PC Course, il réussissait néanmoins à envoyer des messages pour les informer de sa situation. Le dernier en date datant du 23/09 à 8 h 26 UTC : "Des canettes de thé glacé qui trainaient. J'en ai bu. Je vomis continuellement. Poitrine qui brûle"

Une longue attente

Situé au sud de l'océan Indien à quelque 1 900 milles au sud-ouest de Perth en Australie, le skipper indien a dû prendre son mal en patience pour être secouru. Le skipper irlandais a réussi à établir un gréement de fortune pour rejoindre à la voile – son moteur ayant souffert de la tempête — Abhilash Tomy, à 90 milles de sa position. Les autorités australiennes et indiennes ont également dépêché des secours.

Sauvetage réussi

Mais c'est finalement le navire de patrouille français Osiris qui atteint le premier le bateau démâté après 4 jours de longue attente pour le skipper indien. Ce dernier a été secouru ce lundi 24 septembre à l'aube, après que le patrouilleur ait rejoint le voilier à 5 h 30 UTC.

Le Centre de Coordination de Sauvetage de Canberra qui a coorganisé le sauvetage raconte : "Tomy est conscient, il parle et il est à bord de Osiris. Les avions de reconnaissance P8 Orion à longue portée australiens et indiens tournent au-dessus de la zone de sauvetage. La position du voilier d'Abhilash est 39.32.79S et 78.3.29E."

Les conditions météorologiques sont bonnes avec 15-20 nœuds de sud-ouest, 2 m de houle et une bonne visibilité. Le skipper indien – commandant de marine dans la vie – va être transporté sur l'île d'Amsterdam, pour y subir un examen médical complet.

Évacuation du skipper irlandais

Le skipper irlandais pour sa part fait toujours route en direction de Thuriya sous gréement de fortune et avance à la vitesse de 2,2 nœuds. Ce 24/09 au matin, il était à 25 milles à l'ouest et en contact radio avec l'avion de reconnaissance, il a demandé à être évacué de son voilier.

Même s'il n'est pas en détresse, il a 1 900 milles à parcourir à travers l'océan Austral jusqu'à l'Australie-Occidentale sous gréement de fortune et sans moteur (son carburant a été contaminé lors du retournement du bateau), et sans régulateur d'allure. Lui aussi sera transféré à l'hôpital de l'île d'Amsterdam pour y être ausculté.

Il a depuis été recueilli à bord de l'Osiris et se trouve en sécurité avec son concurrent indien.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...