Route du Rhum 2018, un remake de la première édition pour les 40 ans !

Francis Joyon, Route du Rhum 2018 © Yvan Zedda #RDR2018

Au terme d'un final haletant — un tour de Guadeloupe qui aura duré 6 heures — Francis Joyon (Idec Sport) a fini par remporter cette édition anniversaire de la Route du Rhum, seulement 7 minutes et 3 secondes devant François Gabart (Macif) ! Incroyable retournement de situation qui a des drôles d'airs de première édition…

L'avantage à Gabart

La Route du Rhum réserve chaque année son lot de surprise ! Et pour cette 40e édition, la surprise est grande ! François Gabart était l'un des grands favoris de cette édition et on lui pensait la victoire acquise à la marque de Basse-Terre, avec 17 minutes d'avance sur son poursuivant… Mais ce tour de la Guadeloupe en a décidé autrement… Fidèle à elle-même, l'ile réservait aux deux marins dévents et pétoles pour les derniers 30 milles à parcourir.

François Gabart prenait la tête de la course dès le départ, mais avec toujours dans son tableau arrière Francis Joyon. Quelques jours avant l'arrivée, il distançait le marin au trimaran rouge de plus de 100 milles, mais ce dernier tenait bon, ne cédant rien à son jeune rival. C'est en arrivant en Guadeloupe que l'écart entre les deux se resserrait, les vents erratiques jouant avec les nerfs de nos deux concurrents…

François Gabart est toujours en tête – malgré de nombreuses avaries apprenaient-on ce dimanche 11 novembre (problème de vérin de J3 – voile d'avant – et perte de son foil tribord et de son safran bâbord), mais les milles avec son poursuivant s'amenuisent. Ainsi, à 1 h du matin (heure française), il n'y a plus que 4 milles d'écart entre les deux…

©Yvan Zedda #RDR2018

Un final haletant

Entre le sud de l'île et la ligne d'arrivée, Francis Joyon, décalé à terre, parvient à prendre l'ascendant dans une risée. Bien que ralenti par un filet de pêche dans l'un de ses safrans, il conserve l'avantage.

À 2 milles de la ligne d'arrivée, le vent tombe encore et Macif légèrement plus rapide revient au contact. Les deux adversaires se retrouvent bord à bord avec 3 nœuds de vitesse. Après un virement de bord âprement négocié, Francis Joyon l'emporte ce dimanche 11 novembre à 23 h 21 min 47 secondes (heure locale) avec seulement 7 minutes 08 secondes d’avance sur le trimaran bleu.

"Je n'ai pas dormi depuis une semaine, déclarait-il à la conférence de presse. Et puis c'était un trajet difficile. On a eu une dose importante de moments délicats à gérer."

Un écart incroyable — le plus faible de l'histoire la course depuis les 98 secondes de la première édition — qui fait entrer ce 40e anniversaire de la course dans la légende ! Un remake du duel Birch/Malinovski en 1978 !  

©Yvan Zedda #RDR2018

La victoire pour Joyon

Francis Joyon remporte cette 11e édition de la Route du Rhum avec un temps de course de 7 jours 14 heures 21 minutes et 47 secondes pour boucler le parcours de 3542 milles à la vitesse moyenne de 19,42 nœuds. Il inscrit par la même un nouveau temps de référence en améliorant le temps de course de l'édition 2014 (remportée par Loïck Peyron) de 46 minutes 45 secondes.

À 62 ans et après sept tentatives, le détenteur du Trophée Jules Verne s'offre sa première victoire tant attendue sur la Route du Rhum.

"J'ai suivi ça cette nuit. Je me suis même réveillé à 3 h 30 du matin pour voir où on en était. C'était un final extraordinaire, avec un suspense de fou ! François est passé vraiment pas très loin et Francis a tenu bon jusqu'au bout, et a réussi à passer devant sur le fil. Ils ont fait tous les deux une super course ! C'est un peu cruel pour François qui n'a rien lâché, mais bravo à Francis qui a su ne rien lâcher tout au long de la Route du Rhum" nous indiquait Erwan Tabarly, ce matin au téléphone.

©Alexis Courcoux #RDR2018

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...