Le sloop d'Amundsen qui a ouvert le Passage du Nord-Ouest

Petit sloop de pêche, agile et solide, le Gjøa accompagna Roald Amundsen lors de l’ouverture de la route du passage du Nord-Ouest entre 1903 et 1906.

Un sloop de pêche au hareng au tirant d’eau réduit

Le Gjøa, d’une longueur de 21 m pour 47 tonnes, a été construit en Norvège en 1872, l’année de naissance d’Amundsen. On raconte que cette coïncidence a fini par emporter la décision d’Amundsen de l’acquérir.

Construit en chêne par Kurt Johannes Skaale, un des plus célèbres charpentiers de marine norvégiens, il portait le nom de l’épouse de celui-ci, signe de la confiance que lui accordait son constructeur.

Roald Amundsen, conscient de l’immense avantage d’un tirant d’eau réduit, choisit ce sloop de pêche au hareng, calant à peine 1 m, aux dépens de beaucoup d’autres navires plus puissants.

Amundsen Gjoa

Le Gjøa, un costaud qui cachait ses muscles!

Il en renforça toutefois la coque au moyen de madriers joignant transversalement les extrémités de chaque membrure ainsi que verticalement de la quille aux barrots afin de permettre au navire de ne pas être brisé par la pression des glaces, mais mis au sec sur la glace sous la pression de celle-ci.

Amundsen Gjoa

Un moteur de 13 chevaux (fonctionnant à la paraffine et au pétrole) et deux poêles fonctionnant aussi bien au bois qu'à la graisse de phoque ou la paraffine et un fumoir complétaient l'armement du bateau.

Amundsen Gjoa

Un bateau préparé pour l’autosubsistance polaire.

À bord, Amundsen emportait plusieurs carabines et fusils de chasse de différents calibres (dont un juxtaposé à canon capable d’arrêter un ours), ainsi qu’une série de kayaks autorisant l’autonomie à son équipage.

Amundsen Gjoa

Son plan pour traverser le Passage du Nord-Ouest consistait à vivre partiellement sur le terrain de chasse et de pêche sans s’encombrer avec des années de provisions.

Amundsen Gjoa

Une fois son épopée accomplie, le Gjøa est resté au sec à son point d’arrivée  au Nunavut avant d’être finalement rapatrié puis restauré et exposé au Fram Museum d’Oslo en Norvège.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : Roald Amundsen

Le Fram, la goélette d’Amundsen pour la conquête du Pôle Sud

Roald Amundsen, le dernier explorateur Viking