Savoir-faire / Un simple coup de polish pour raviver votre coque de bateau

Kevin, technicien à Port la Forêt, en cours de rénovation de coque © bateaux.com

Le lustrage d'un gel-coat de coque est une opération de maintenance indispensable si on veut garder une couleur brillante. Cette opération très simple est la portée de tous et redonnera éclat et jeunesse à votre bateau. Voyons ensemble les différentes étapes pour obtenir un résultat très satisfaisant.

Vous avez retrouvé votre fidèle bateau pour la saison. Même si l'antifouling neuf donne un coup de jeune, il reste cette coque défraîchie au fils des ans. C'est la vie d'un gel-coat, en vieillissant, il ternit et semble toujours sale.

En fait, il est devenu poreux, et si votre coque est bleue ou rouge, les traces d'altération sont pires. En effet, plus le gel-coat contient de pigments, plus ceux-ci auront tendance à disparaitre en surface. Sur une vue microscopique, on observerai que la surface n'est pas lisse, elle est pleine de creux et de pics.

Le signe qui ne trompe pas ce sont les traces restant sur la main après avoir caressé la coque. Dans ce cas, pas de doute, le gel-coat est devenu farineux.

Pour raviver la couleur de coque et retrouver le brillant d'antan, le remède est simple, c'est le lustrage de coque autrement dit le polishage. En fait, il s'agit d'un ponçage très fin du gel-coat, permettant de retrouver son éclat. Si votre bateau est ancien avec un gel-coat très farineux, il faudra utiliser plusieurs types de polish, du grain le plus épais au grain le plus fin.

Pour effectuer le polishage de votre coque, vous aurez besoin:

  • D'une lustreuse
  • D'une rallonge électrique
  • De polish
  • D'une spatule et de chiffons
  • D'un escabeau stable
  • De protection personnelle : gants et lunettes

Dégraisser la coque

Nous conseillons un nettoyage à la brosse douce à l'aide d'un produit nettoyant et dégraissant que vous rincerez à l'eau. Une fois propre, laisser bien sécher la coque avant de passer le polish.

Appliquer le polish

Pour appliquer la patte à polir, le polish, il y a deux écoles.

Vous pouvez étaler le produit sur la coque avec un chiffon sur la zone à traiter (maximum 1 min 2 s). Puis passer la lustreuse. Pour obtenir un bon résultat, il faudra mettre une quantité de matière uniforme.

Vous pouvez aussi déposer un peu de polish au centre de la peau de mouton (c'est le nom donné à la matière garnissant le plateau de la lustreuse). N'en mettez surtout pas sur la périphérie du plateau, car la force centrifuge éjecterait le produit dans tous les sens.

C'est parti, on polish !

Appliquez l'appareil sur la coque, maintenez-le fermement puis démarrez-le. On exerce une petite pression sur la machine et on reste à plat, il faut quadriller la zone, de haut en bas et de droite à gauche.

Quand le brillant réapparaît, il faut laisser tourner plus vite la peau de mouton en réduisant la pression. Cela permet de faire un essuyage du produit résiduel, et évite de le faire à la main.

Inutile d'appuyer fort sur la lustreuse, c'est la rotation et l'abrasion du produit qui feront le travail, pas la puissance de vos muscles. De toute façon, vos bras et vos épaules vont déjà tenir ou plutôt retenir l'appareil. En effet, la vitesse de rotation peut entrainer l'appareil qui pourrait vous échapper des mains.

On peut terminer le travail avec une cire spécifique pour donner une protection supplémentaire.

Astuce de pros

Kevin, un technicien expérimenté en rénovation de coque, nous donne son truc pour plus d'efficacité.

"Pour enlever les traces résiduelles de polish, je vais toujours dans le même sens. Mon appareil à un sens de rotation horaire alors, je vais toujours de droite à gauche. Le passage de la peau de mouton ne laissse presque pas de traces résiduelles =de polish. Je gagne beaucoup de temps de cette manière."

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Paul FRAISSE - 13 Juin 2019
The Love Boat est ta disposition en 2020 pour un lustrage bateaux.com. Je te céderai les droits d'image. Merci pour ces conseils toujours précieux
Charly Fernbach - 13 Juin 2019
Avec plaisir Paul Fraisse. Et pour joindre l'utile à l'agréable, on se disait que The Love Boat serait un parfait support estival pour emmener l'équipe de rédaction de bateaux.com en croisière dans les îles ;-) Qu'en penses tu ?
Ajouter un commentaire...