Différentes façons de gréer sa grand-voile

Il existe plusieurs types de grands-voiles, utilisées sur différents voiliers et à différentes époques. Voici les principaux gréements rencontrés sur nos plans d'eau.

Gréement marconi

Le gréement marconi est le gréement le plus répandu. Il arbore une grand-voile triangulaire gréée en tête de mât sur son point le plus haut et monté sur une bôme.

Il doit son nom à Guglielmo Marconi, considéré comme l'un des inventeurs de la radio et de la télégraphie sans fil. En effet, son gréement dormant et sa grande hauteur rappelaient les tours d'émetteurs radio construites par l'inventeur italien.

Devenu populaire dans les années 20, il est pourtant beaucoup plus ancien. Couramment installé sur les voiliers modernes, on ne précise plus le nom marconi pour le qualifier.

Gréement bermudien

Le gréement bermudien n'est autre que l'ancien nom du gréement marconi. Développé aux Bermudes au 17e siècle, il est utilisé sur les petits bateaux, avant d'être adapté à la haute mer, sur les sloops bermudiens. Facile à utiliser, il a remplacé le gréement aurique.

Gréement aurique

Le gréement aurique se rencontre sur les bateaux anciens et traditionnels, type vieux gréement. Il se caractérise par une grand-voile à quatre côtés, appelé aussi voile à corne. Cette dernière est attachée entre deux espars, la bôme et la vergue.

Apprenez à reconnaître une voile aurique

Gréement à voile latine

Le gréement à voile latine est typique de la méditerranée. Il se caractérise par un mât court, et une antenne sur laquelle est enverguée une voile triangulaire. Cette dernière et constituée de deux espars, le car — que l'on trouve sur la partie inférieure — rigide et qui croise le mât et le penne — sur la partie supérieure — souple. Utilisée au départ sur les galères, on les retrouve aujourd'hui sur les pointus — barques méditerranéennes de pêche traditionnelle, mais aussi sur le dériveur Sunfish.

En savoir plus sur les Voiles Latines.

Gréement wishbone

Le gréement wishbone est celui de la planche à voile. Il est appelé aussi bôme double puisqu'il se caractérise par une bôme à double espar, placée de part et d'autre de la voile et ayant pour but de la tendre.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...