Que s'est-il passé sur vos plans d'eau ce weekend ? (6 et 7 juillet 2019)

Tour Viole 2019 © Jean-Marie LIOT / ASO

Voici les régates et courses hauturières qu'il ne fallait pas manquer ce premier weekend du mois de juillet 2019.

Le Tour Voile (5 au 21 juillet)

Le Tour Voile, organisé du 5 au 21 juillet reçoit pour cette 42e édition 2019 23 équipages représentants cinq nationalités. Nouveauté cette année, un classement mixte. Au programme donc 17 jours de régate acharnée sur des Diam 24 affutés dans 7 villes côtières de métropole.

Dunkerque accueillait la première étape du tour Voile ce vendredi 5 juillet pour un exercice de Stades Nautiques. Ces trois journées de stade nautique intenses ont sacré trois équipages différents. Ce dimanche, » est Cheminées Poujoulat (Robin Follin, Antoine Rucard, Gaulthier Germain) qui a dominé les débats et refait une partie de son retard sur le leader du Classement Général, Team Beijaflore (mené par Valentin Bellet).

Championnat de France Minimes (6 au 12 juillet)

Du 6 au 12 juillet, 500 jeunes de 12 à 14 ans se retrouvent sur l'étang de Berre (à l'ouest de Marseille) près de 500 compétiteurs (garçons et filles) en provenance de toutes les Ligues métropolitaines et des DOM-TOM. Se joueront les titres nationaux dans les séries : Optimist (voile solitaire), Techno 293 OD et O'pen Skiff (glisse), Tyka (catamaran), Dériveur (solitaire et équipage).

La Trinité-Cowes by Actual (Départ le 7 juillet)

La 2e édition de la course hauturière organisée par la Société Nautique de la Trinité-sur-Mer (SNT), s'est élancée ce dimanche 7 juillet à 18 h. Une cinquantaine d'équipages a pris le départ sur un parcours de 300 milles entre deux ports mythiques, La Trinité-sur-Mer et Cowes sur l'Île de Wight.

Après un départ en trombe de Charlie Capelle sur Acapella - Proludic, unique Multi 2000 de la flotte, Lady First III skippé par Jean-Pierre Dreau a pris la tête de la flotte.

Les Sables — Horta — Les Sables

« Généralement, lors de la Les Sables – Horta, il y a deux courses dans la course : une première pour arriver aux Açores et une seconde, dans les îles, avec, potentiellement un nouveau départ à cet endroit », annonçait Aymeric Chappellier avant le départ de la première étape. Le Rochelais ne pensait pas si bien dire lorsqu’il s’est élancé, dimanche dernier, pour les 1 270 milles de la première étape entre la Vendée et Faial. Après avoir mené une large partie de la course et imprimé une cadence élevée sur les trois premiers quarts du parcours, le navigateur, accompagné par Rodrigue Cabaz, a finalement cédé la première place au duo de Volvo dans les 50 derniers milles du parcours.

Le tandem Jonas Gerckens – Benoît Hantzperg a, en effet, trouvé un petit trou de souris dans la molle, entre les îles, pour s'emparer des commandes de la flotte et ne plus les lâcher jusqu’à la ligne d’arrivée. Une ligne qu’il a finalement franchie à 5 h 41 avec une avance de douze minutes et 32 secondes sur le duo d’AINA Enfance et Avenir, et de 34 minutes des poussières sur le binôme de Beijaflore composé de William Mathelin – Moreaux – Amaury François qui complète le podium. Des écarts infimes donc, qui promettent, d’ores et déjà, de la balle bagarre pour le match retour !

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...