La 37ème édition du Tour de France à la Voile boudée par les professionnels du secteur

Alors que ce vendredi 4 juillet s'ouvre la 37ème édition du Tour de France à la Voile à Dunkerque, ce ne sont que neuf bateaux qui prendront le départ de la course. Pourquoi l’événement n’attire plus les foules comme auparavant ?

Une compétition qui ne donne plus autant envie qu'avant

Ce vendredi 4 juillet, dans le port de Dunkerque s'ouvre le Tour de France à la Voile avec trois jours de fête à quai. Racheté par ASO (Amaury Sport Organisation) il y a deux ans, l'édition 2014 fait pâle figure à côté des années précédentes. Ce ne sont que neuf participants qui concourront sur l'épreuve, quand on sait que la ville avait accueilli jusqu'à quarante équipages les années d'avant. Pour ASO, rien de préoccupant car même si le nombre d'équipages n’est pas là, la course restera "intense".

Pour Jean-Baptiste Durier, le directeur du Tour de France à la Voile (TFV), le nombre réduit de participants est "un problème à résoudre, malgré la présence des meilleurs Français de chaque spécialité" explique-t-il dans la presse spécialisée. Pour lui tout est lié au choix du bateau, un monotype M34, qui aurait du mal à fédérer. Information que confirme Guillaume Florent, adjoint aux sports à Dunkerque et médaillé olympique de voile "Il présente de gros défauts. Il faudrait étudier, et c’est ce que fait ASO, d'autres supports, avec des tirants d'eau plus faibles". Enfin, la crise des sponsors n'y ai pas pour rien non plus dans la désertion de la régate.

Maintenir ou non l’évènement à Dunkerque

Aujourd'hui, Dunkerque, qui a accueilli vingt-huit fois la compétition se demande si elle doit poursuivre l'organisation du Tour de France à la Voile. Car c'est 350 000 € de budget global qu'elle investit à chaque fois pour un évènement, qui aujourd'hui, perd de son attractivité. Sans oublier le navire Courrier Dunkerque 3, qui a couté 350 000 € et qui ne rapporte aujourd'hui aucune recette à la Communauté Urbaine de Dunkerque.

Paul Christophe, maire de Zuydcoote et président du Syndicat intercommunal des Dunes de Flandres (SIDF), un des partenaires de l'évènement interpelle ASO sur la situation "Notre unique doléance est de pouvoir continuer à assurer de la compétition, mais aussi du spectacle pour le grand public."

Le Tour de France à la Voile débutera le 4 juillet à Dunkerque et s'achèvera à Nice le 27 juillet en passant par 6 grandes villes de la Manche et de la Méditerranée.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

Actualités de l'entreprise