MENUBateaux.com
Accastillage et équipements nautiques
SE CONNECTER

Incontournable, la caisse à outils sur un bateau

Pour que la pratique de la mer en bateau reste un plaisir, il faut qu'il soit bien entretenu. Mais cela ne vous met pas à l'abri d'une intervention. Pour cela, mieux vaut être bien outillé. Voici nos conseils pour constituer la bonne caisse à outils.

Le

Il n'y a pas une caisse à outils, mais bien une caisse adaptée à chaque bateau. C'est en effet, quand il faudra démonter un boulon inaccessible pour réussir à atteindre l'inverseur, que vous regretterez de ne pas avoir consciencieusement pensé à votre caisse à outils en lui ajoutant la clé à œil de 19...

Mais si chaque bateau a ses particularités, vous pouvez dans un premier temps constituer une caisse à outils standard qui formera une base qui forcément évoluera au cours de vos différentes interventions.

 

Rouille : attention danger

À bord d'un bateau, le principal ennemi des outils est la rouille. Même le meilleur outil finit par rouiller. Pour éviter cela, on peut les emballer dans des chiffons gras pendant les phases d'hivernage.

Ce qu'il faut éviter à tout prix, c'est la caisse à outils métallique. Sur un bateau, la caisse à outils sera toujours en plastique !

 

Une mini caisse à outils pour les interventions courantes

Sur mon bateau, j'ai l'habitude d'avoir une double caisse à outils. La première facilement accessible est petite. Elle contient quelques outils de base (pinces et tournevis principalement) et permet d'intervenir rapidement dès que le besoin s'en fait sentir. La seconde plus grosse et complète reste rangée dans un coffre et ne sera utilisée que pour les plus grosses interventions.

 

Caisse à outils de base

Difficile au moment de l'acquisition d'un bateau de savoir de quels outils on va avoir besoin. Quand on ne sait pas comment constituer une première caisse à outils, on peut partir des offres des grandes surfaces, qui sera ensuite complétée en fonction des besoins particuliers du bord.

 

Pour vous aider à créer une caisse à outils complète, voici quelques indications. Nous ne présentons ici que les outils de base pour constituer la trousse à outils pour intervenir sur le bateau et sur sa mécanique. Il faudra ajouter de l'outillage spécifique pour traiter de l'électricité.

Clés plates, à œil et à pipe

Le jeu de clé doit couvrir de 8 à 23 mm. Les possesseurs de moteurs américains devront vérifier que leurs boulons ne sont pas en pouces. Si c'est le cas, il faut prévoir un jeu de clé spécial.

On choisit entre la clé plate, la clé à œil ou la clé à pipe suivant l'accessibilité du boulon. Au choix on privilégie la clé à pipe 6 pans, qui travaille le mieux. Avec ses douze pans, la clé à œil est encore performante. Ne travaillant que sur 2 pans, la clé plate devra être utilisée en dernier ressort.

 

Clés à douille

Un coffret de clés à douille résume souvent toutes les utilisations du mécanicien. Avec des rallonges, un cardan, et surtout une clé à cliquet, on peut accéder dans tous les recoins. Pour serrer fort, évitez d'utiliser le cliquet et préférez le manche fixe qui sera plus costaud.

 

Clé à molette

C'est la clé passe-partout qui vous affranchit d'avoir tout le jeu de clé à bord. Mais attention, mal utilisée, la clé à molette entame les têtes de boulon. À utiliser avec précaution, quand on n'a vraiment pas la bonne clé sous la main.

 

Clé Allen

Les clés Allen s'utilisent sur les vis à six pans creuses. Elles se présentent souvent sous forme d'une équerre à 90° et sont réunies en jeu avec toutes les tailles.

 

Tournevis

Les tournevis sont soit à lame plate, soit cruciformes. Il faut prévoir au moins 4 tailles de tournevis dans chacune des familles. L'utilisation de la bonne taille du tournevis assure de ne pas abimer la tête de vis.

 

Pinces

La pince multiprise est sans doute celle qui est la plus utilisée. Elle permet de régler la largeur de la prise. Un modèle de bonne qualité assure une bonne prise sur les écrous.

La pince plate, ou universelle, est utile pour les petites interventions avec son bec plat. L'ouverture trop petite n'est pas bonne pour serrer un boulon. Proche de l'axe, elle possède une partie coupante pour les petits câbles ou les fils électriques. Un modèle à bec fin pourra servir pour les petites interventions précises.

 

Pince-étau

C'est en quelque sorte une troisième main ! En serrant, elle reste serrée sur la pièce à tenir comme un étau. Et sur un bateau où l'établi fait souvent cruellement défaut, elle sera indispensable.

Marteau

Même s'il n'est pas conseillé de frapper en mécanique, le marteau est souvent un précieux allié. Préférez un manche en bois qui pourra aussi servir de cale ou de levier. Avoir deux marteaux, permet de se servir du second comme masse, pour éviter de rebondir sur ce qu'on frappe.

 

Scie à métaux

Si le manche de la scie n'est pas primordial, la qualité de la lame en revanche l'est. Pour la scie, il faut juste un système de tension de lame efficace. Pour la lame, il faut en prévoir quelques une de rechange.

Jeu de lime

On ne parle pas d'une lime, mais d'un jeu de lime avec des formes (plate, ronde, triangulaire…) et des textures différentes pour les différents alliages.

 

Reportage : Caisse à outils

Trucs et astuces, nos conseils pour bien utiliser sa boite à outils en bateau

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...

Emil Termoz 24 Juin 2015
Attention les clefs ALLEN où six pans creux doivent impérativement avoir le côté "long" hémisphérique. Sinon impossible de démonter le démarreur des VOLVO PENTA série 2003. Et quand le compartiment est très étroit,les rallonges adéquates sont bien pratique.

Recevoir l'actualité par email avec Bateaux Hebdo

Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter RECEVOIR BATEAUX HEBDO

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir l'actualité nautique gratuitement RECEVOIR BATEAUX HEBDO