Trucs et astuces, nos conseils pour bien utiliser sa boite à outils en bateau

Se constituer une boite à outils c'est bien, mais savoir s'en servir dans les règles de l'art c'est encore mieux. Découverte du bon usage...

Si nous avons vu comment constituer sa caisse à outils en choisissant les bons outils il faut maintenant savoir les utiliser. En effet : un tournevis ne sert pas de burin pour frapper, il est préférable de prendre une clé plutôt qu'une pince pour dévisser un boulon, un tournevis doit être adapté à la vis…

 

Bon à savoir…

En mécanique, l'accessibilité est souvent un problème. S'il faut se contorsionner pour accéder à la vis en question, avoir le bon outil facilite l'opération. Ce bon outil sera celui qui permettra l'opération, sans endommager la vis, et avec une bonne sécurité pour l'intervenant.

L'aimant, un outil magique

Un aimant est souvent utilisé en mécanique pour récupérer des pièces tombées en fond de cale. Il existe des aimants montés sur des flexibles que l'on peut tordre à souhait. En avoir un à bord peut vous éviter de jurer pendant des heures… Un aimant permet aussi de magnétiser des tournevis pour y "coller" des vis. Mais attention, l'inox ne s'aimante pas !

Un outil multifonction toujours à la ceinture

C'est le plus universel des outils : le multifonction de type Leatherman. S'il n'est vraiment bon nulle part (mieux vaut un vrai outil), il solutionne souvent rapidement des problèmes. Choisissez un modèle haut de gamme avec des aciers solides et des lames ergonomiques. Et pour être vraiment pratique, gardez-le dans son étui à la ceinture.

 

La bonne clé

Pour dévisser un boulon, il est préférable de travailler sur ses 6 pans. C'est pourquoi les mécaniciens préfèrent utiliser les clés dans un ordre précis.

1 - La clé à pipe ou à tube

Souvent les clés à pipe ont un embout en 12 pans et un autre en 6 pans. On préférera ce dernier. On peut aussi choisir une clé à douille (généralement à 6 pans).

2 – La clé à œil

Cette clé travaille comme la clé à pipe, en encerclant le boulon, mais avec 12 pans (moins de prise sur le boulon.

3 – La clé plate

La clé plate ne possède que 2 faces en contact avec le boulon. Il faut qu'elle soit parfaitement ajustée (évitez les modèles bas de gamme).

4 – La clé à molette

En se réglant, cette dernière est censée s'adapter à tous les boulons. C'est pratique, mais il est difficile de la régler avec précision et d'avoir une bonne prise sur le boulon.

5 –La pince

C'est le dernier choix. Avec une pince, vous ne serez pas correctement le boulon et vous risquez d'endommager le boulon en glissant autour.

 

Le choix d'un type de clé se fait aussi en fonction de l'accessibilité du boulon. Dans certaines situations, il est impossible de glisser une clé à pipe, la clé plate peut alors la remplacer. D'où l'intérêt d'avoir une caisse à outils complète.

 

Le bon tournevis

Suivant la tête de la vis, on utilise un tournevis plat ou un tournevis cruciforme.

1 – Le tournevis plat

Il faut utiliser la bonne taille de lame. Trop gros, il ne rentre pas dans la fente. Trop petit, il travaille mal et ne porte pas bien sûr la vis. La qualité du tournevis est aussi importante avec de l'acier trop doux, vous risquez d'endommager la tête de vis.

2 – Le tournevis cruciforme

Il en existe de différentes tailles qui viennent s'adapter à la forme de la tête de vis. Il faut choisir le bon pour que toutes les faces travaillent en même temps. À l'usage on s'aperçoit que l'on a tendance à choisir un tournevis trop petit. Essayez un plus gros cruciforme et vous verrez que même les pires vis deviennent moins récalcitrantes.

 

Bien se servir de ses outils

Pour bien utiliser un outil, il vaut mieux le tenir à 2 mains. C'est pourquoi dans la mesure du possible on bloque la pièce à démonter dans un étau ou avec une pince-étau. Sur un bateau, on trouve rarement un établi. Prévoyez une simple planche que vous fixerez avec une presse le temps du bricolage. Cela évitera les coups sur la belle table vernie du carré !

Et ne tenez pas les pièces à main. Attention danger quand le tournevis dérape… Si vraiment vous ne pouvez pas faire autrement, protégez-vous les mains avec un chiffon ou des gants résistants.

Et pour les bricolages sur le pont (ou pire en tête de mât), n'oubliez pas que les outils ne flottent pas. Pensez à les assurer avec une petite garcette le temps de l'intervention.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : Caisse à outils

Incontournable, la caisse à outils sur un bateau