Nouveau port d’attache pour le départ de la Mini-Transat

La Rochelle

Les deux dernières éditions de la Mini Transat étaient données au départ de Douarnenez, dans le Finistère. Ce samedi 5 décembre, le collectif Mini a annoncé un changement dans la ville de départ.

Ce samedi 5 décembre, le Nautic accueillait sur la Scène Nautic, les skippers de la Mini Transat Iles de Guadeloupe 2015 pour la remise des prix. Frédéric Denis (Nautipark) remportait la course en bateau prototype et Ian Lipinski (Entreprises Innovantes) en bateau de série.

Mais c'était surtout l'occasion d'annoncer un changement dans la ville de départ de la Mini Transat. Alors que depuis quatre ans, Douarnenez avait obtenu le privilège, la prochaine édition partira de La Rochelle.

"Nous sommes bien évidemment très déçus de ne pas pouvoir confirmer le travail effectué depuis quatre ans. On souhaite bonne chance à l'équipe de La Rochelle. J'ai juste envie de leur dire : surtout, prenez soin de la Mini Transat comme on a voulu le faire durant ces quatre années" a exprimé Bertrand Nardin, Président de Douarnenez Courses

C'est donc le collectif Rochelais - animé par Antoine Grau et Jean Saucet – qui a remporté l'appel d'offres de la Classe Mini pour les éditions 2017-2019 au départ de La Rochelle avec une étape à Las Palmas, Gran Canaria, et une arrivée au Marin en Martinique.

"La Rochelle est fière d'accueillir de nouveau cette course en solitaire mythique qui rend hommage à la fraternité, à la grande aventure du large et au silence" a déclaré le collectif. Ils seront près de 80 coureurs à s'aventurer dans la traversée de l'Océan, seuls sur des voiliers de 6.50 mètres. À l'inverse des autres grandes courses aux larges, les coureurs n'ont aucun contact avec la terre, hormis une radio réglée sur le bulletin quotidien météo diffusé par l'organisateur.

Un choix difficile

Au printemps dernier, deux dossiers avaient été sélectionnés celui de Douarnenez Courses, l'organisateur des deux dernières éditions, présidé par Bertrand Nardin, et celui du Collectif rochelais mené par Antoine Grau et Jean Saucet.

"Le choix a été difficile, les deux parcours étant proches. […] Si l'attrait d'une grande ville comme La Rochelle est indéniable, c'est l'esprit Mini du collectif qui a été apprécié, avec plusieurs anciens de la Classe aux commandes d'un projet porteur de renouveau pour la course phare de notre circuit" a expliqué le collectif Mini 6.50.

La Rochelle avait accueilli six départs de la Mini Transat, de 2001 à 2011.

Plus d'articles sur les chaînes :

Charente-Maritime
Réagir à cet article :
Chantal Müller - 07 Décembre 2015
Dz n'avait t il pas l'esprit mini?
Ajouter un commentaire...