Bateaux.com
Magazine du nautisme, de la plaisance et de la mer

Parcours bouclé pour les "solos" sur les 900 Nautiques de Saint-Tropez

Les 15 solitaires engagés depuis le 12 mars dernier sur la course des 900 Nautiques de Saint-Tropez ont bouclé leur parcours et c'est Laurent Pellecuer sur Hippocratus L'option Sud qui a passé la ligne d'arrivée en premier, remportant le temps réel. Il faudra attendre le temps compensé pour connaitre le résultat définitif. Quant aux équipages, SFS II remporte le temps réel.

Les solitaires engagés sur les 900 Nautiques de Saint-Tropez
Le

Les 900 Nautiques de Saint-Tropez ont démarré le 12 mars 2016 à midi. Les 15 solitaires qui devaient réaliser un parcours de 400 milles nautiques ont rejoint Saint-Tropez le 15 mars, après un tour de la Corse. Dès le départ, ils se sont livré bataille jusqu'à l'arrivée dans le Golfe de Saint-Tropez. Pendant le parcours, ils ont rencontré diverses conditions : des vents forts et variables, de la houle, et parfois de la pétole.

Le final a été particulièrement serré lors de l'arrivée des deux "Laurent" à presque 1 heure de matin et avec 1 minute d'écart entre les deux. Laurent Pellecuer sur Hippocratus L'option Sud remporte donc sur le fil la course en solo des 900 Nautiques de Saint-Tropez grâce à son code D - une voile entre le spi et le génois qui a fait la différence et que son homologue ne possédait pas. Laurent Camprubi sur Janie Philip prend donc la 2e position, passant la ligne d'arrivée 60 secondes plus tard.

Arrivée Laurent Pellecuer

Laurent Camprubi

Michel Cohen, qui a mené pendant un bon moment la flotte des "Figaros" sur Tintorel s'est assoupi et a préféré abandonner. Ainsi, le jeune skipper Pierre Quiroga sur JB Skipper Espoir CEM, prendre la troisième place.

Michel Cohen

Pierre Quiroga

Derrière, les Sun Fast, avec la plus grande unité Euros-Voile, avec Christophe Barrue dont c'était la première course en solo est arrivé à 6 h 18. Suivaient Nautiplus Geroul avec Roland Montagny à 13 h 16 et de Telemaque avec Eric Merlier à 14 h 35. Franck Paillet sur Hokua et Laurent Favreausur Epsilon sont arrivés avec 10 secondes d'écart à 15 h 9. Le JPK 10 Ar Wech'All de Michel Pelegrin et le maxi 1050 Boulinou avec Eric Bompard ferme la ronde peu après dans l'après-midi.

Chez les concurrents en équipage – qui devaient parcourir 900 milles nautiques en faisant le tour de la Sardaigne – c'est SFS II mené par Lionel Péan qui a franchi la ligne d'arrivée le mercredi 16 mars peu avant 6 heures. C'est un final habituel pour ce voilier puissant, mais qui devra attendre l'arrivée des autres équipages pour pouvoir connaitre son classement en temps compensé. Ce dernier permet de classer les concurrents après calcul du temps de course incluant le handicap propre à chaque bateau en fonction de sa taille.

Les équipages sur les 900 Nautiques de Saint-Tropez

Le premier de la flotte en temps compensé est le Sun Fast 3600 Give me Five 40 avec Adrien Follin, devant Patitifa de Pierre Ortolan et Jubilations d'Arnaud Vuillemin. Mais rien n'est joué, car la météo est instable et peut jouer des tours. La première arrivée est estimée au vendredi 18 mars.

Pour suivre la course, rendez-vous sur le lien en bas de page.

Reportage : 900 Nautiques St-Tropez

C'est parti pour les 900 Nautiques de Saint-Tropez 2016 !

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...


Recevoir l'actualité par email avec Bateaux Hebdo

Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter RECEVOIR BATEAUX HEBDO

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir l'actualité nautique gratuitement RECEVOIR BATEAUX HEBDO