Bateaux.com
Magazine du nautisme, de la plaisance et de la mer

Lionel Péan, grand vainqueur des 900 Nautiques de Saint-Tropez

SFS II est arrivé ce mercredi 25 mars à 5 h 16 dans le golfe de Saint-Tropez. Il remporte les 900 Nautiques de Saint-Tropez, en temps réel, après 3 jours, 17 heures et 1 minute.

Le

SFS II, le VOR 70 de Lionel Péan est arrivé ce mercredi matin 25 mars à l'aube. En passant la ligne mouillée devant la tour du Portalet, dans le golfe de Saint-Tropez à 5 h 16, Lionel Péan et ses 11 hommes d'équipage remportent la victoire en temps réel. Ils ont mis 3 jours, 17 heures et une minute pour parcourir les 1100 milles du parcours (Minorque, Sardaigne et Corse).

Sur cette 6e édition des Nautiques de Saint-Tropez, Lionel Péan n'a certes pas battu son record de l'année dernière (3 jours, 8 heures et 2 minutes), mais il a plutôt bien joué. En effet, lorsque son bateau a brulé en février dernier, le skipper ne s'est pas laissé abattre et a tout mis en œuvre pour trouver un nouveau VOR 70. C'est ainsi qu'il y a quelques semaines, il a récupéré le bateau d'entrainement de Team SCA aux États-Unis. Pour rappel, Team SCA est l'équipe féminine, actuellement en course sur la Volvo Ocean Race.

Avec cette victoire, Lionel Péan et son équipe réalisent un doublé en ayant réussi à prendre le départ de la course et en s'emparant de la victoire. Les marins vont pouvoir continuer d'apprivoiser ce nouveau bateau, qui a déjà révélé son potentiel, avant de s'attaquer, le 3 avril prochain à la SNIM (Société Nautique de Marseille).

"Nous sommes partis avec pour mot d'ordre la découverte en course de notre voilier acquis voici 5 semaines à peine" raconte le skipper de SFS II. "Avec une seule petite semaine d'entrainement dans les jambes, nous n'étions pas en capacité de tirer la quintessence du bateau. Il nous fallait réussir notre prise en main, en trouvant les bons réglages et les bons équilibres. C'est ce que nous nous sommes attachés à faire dans des conditions météo peu propices à l'établissement d'un record, mais qui auront en revanche permis de multiplier les combinaisons de voiles, et de découvrir l'extraordinaire potentiel du bateau." L’ex Puma Mar Mostro s'affirme en effet particulièrement agréable à la barre, et très à l'aise dans le clapot Méditerranéen. "Il semble plus léger", confirme Lionel, "moins humide, avec un bon passage dans la houle, et une ergonomie très intéressante qui facilite les déplacements de l'équipage et du matériel."

Maintenant, il faut attendre les 10 voiliers encore en course (le seul trimaran de la course, pour pouvoir donner les résultats en temps compensé.

L'équipage de SFS II pour les 900 Nautiques de Saint-Tropez

Lionel Péan
François Duguet
Olivier Gimmig
Jean-Philippe Gallois
Erwan Noblet
Patrick Gibert
Nadège Douroux
Guillaume Berenger
Baptiste Garnier
David Ferey
Mykolas Babravicius
Benjamin Schwartz

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...


Recevoir l'actualité par email avec Bateaux Hebdo

Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter RECEVOIR BATEAUX HEBDO

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir l'actualité nautique gratuitement RECEVOIR BATEAUX HEBDO