Première victoire d'Erwan Tabarly sur une étape de la Solitaire Bompard le Figaro

Victoire d'Erwan Tabarly sur la 1ère étape de la Solitaire Bompard Le Figaro © A.COURCOUX

Erwan Tabarly (Armor Lux) remporte la 1ère étape de la Solitaire Bompard Le Figaro partie de Deauville dimanche 19 juin à 13h02. Il a coupé la ligne à 22 h 27 et 54 seconde (heure française) le 22 juin 2016 après un parcours de 461 milles, raccourci à deux reprises en raison de l’absence de vent.

À 22 h 27 min et 54 s (heure française), entre coups de tonnerre et gros éclairs, Erwan Tabarly coupait le premier la ligne d'arrivée à Fairways-Needles de la première étape de 47e édition de La Solitaire Bompard Le Figaro. Sur ce premier parcours entre Deauville et Cowes (ile de Wight), où les conditions météo furent variées, Erwan a toujours su rester aux avant-postes, attendant la moindre occasion pour prendre la tête de la flotte.

Devant Start Point, le skipper d’Armor Lux a réussi à déjouer les pièges du petit temps pour s’échapper du peloton. Ce premier acte aura duré, pour Erwan, 3 jours 09 heures, 25 minutes et 54 secondes ce qui en fait l'une des étapes les plus longues de l'histoire de la course. Seulement 7 minutes 19 minutes après lui, c'est Yoann Richomme (Skipper Macif 2014) qui prend la deuxième place alors que Charlie Dalin (Skipper Macif 2015) complète ce podium. Thierry Chabagny (Gedimat) prend la 4e place.

Erwan Tabarly, 1er

À 42 ans et 14 participations, Erwan Tabarly signe ici sa première victoire d'étape. Et ce n'était pas gagné puisque de nombreux leaders se sont succédé en tête de flotte. Dès le passage d'Owers, les ténors habitués de La Solitaire Bompard Le Figaro étaient à la bagarre : Charlie Dalin, Thierry Chabagny (Gedimat), Yoann Richomme, Alexis Loison (Groupe Fiva), Corentin Douguet (Sofinther/Un Maillot pour la Vie), Nicolas Lunven (Generali) n'ont eu de cesse de tenter des coups et des décalages pour prendre la tête.

Yoann Richomme, 2ème

"J'ai su rester dans le groupe de tête tout du long. Je suis satisfait, mais c'était compliqué. Avec Yoann (Richomme), on s'est retrouvé côte à côte à moins d'une longueur à 70 milles de l'arrivée. J'ai réussi à aller plus vite que lui et à le dépasser. Il y a eu des rebondissements tout au long de l'étape. Nous n'étions pas mécontents que ça se termine là. Avec les orages, on se demandait si cela n'allait pas être la loterie. Je suis vraiment très content. C'est la première étape que je gagne, j'ai été six fois sur le podium d'étape, à chaque fois ça s'est joué en ma défaveur, j'ai eu le petit coup de plus, je n'avais pas envie de faire deuxième encore une fois. C'est la victoire d'un acharné qui ne lâche rien, qui à force d'en faire finit par réussir. On ne va pas s'emballer, il reste encore quatre étapes. Il y a des concurrents redoutables comme les deux skippers Macif. Je vais savourer cette première étape, on verra pour la suite. C'est sûr que la victoire sur la Transat AG2R LA MONDIALE a peut-être été un déclic. J'ai eu aussi un peu de réussite quand les autres sont tombés dans un trou d'air. Il faut un peu de tout pour gagner une étape. Cette année, il ne fallait pas que je passe à côté de La Solitaire" a déclaré le marin à son arrivée.

Charlie Dalin, 3ème

Ordre d'arrivée de la première étape entre Deauville et Cowes :

  1. TABARLY Erwan (Armor Lux) à 22 h 27 min 54 s, en 03 j 9 h 25 min 54 s à la vitesse moyenne de 5.66 nds
  2. RICHOMME Yoann (Skipper Macif 2014) à 22 h 35 min 13 s, en 03 j 9 h 33 min 13 s, à la vitesse moyenne 5.65 nds. Écart au premier 00 j 0 h 7 min 19 s
  3. DALIN Charlie (Skipper Macif 2015) à 22 h 39 min 43 s, en 03 j 9 h 37 min 43 s, à la vitesse moyenne 5.65 nds. Écart au premier 00 j 0 h 11 min 49 s

Podium de la 1ère étape de la Solitaire Bompard Le Figaro

Crédits photos : A.COURCOUX

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...