Marion, Maître Voilier sur l'Hermione

Marion, Maître Voilier à bord de l'Hermione © Bateaux.com

Les Fêtes Maritimes de Brest ont ouvert leurs quais au public depuis le 13 juillet 2016. L'occasion de rencontrer Marion, Maître Voilier à bord de l'Hermione qui nous explique son métier.

On trouve 3 maîtres d'équipage à bord de l'Hermione :

  • Le Maître d'équipage ou Bosco
  • Le Maître charpentier
  • Le Maître Voilier

Rôle du maître Voilier

À bord de l'Hermione, c'est Marion qui est en charge des voiles. Son métier consiste à surveiller les voiles et à mettre en place une maintenance pour les entretenir. Quand il n'y a pas de travail sur les voiles, Marion réalise aussi les manœuvres de bord aux côtés des gabiers ou s'occupe des manœuvres plus spécifiques comme le mouillage ou l'appareillage.

À bord de l'Hermione, on trouve 17 voiles (16 sur les Fêtes de Brest), qui n'ont aucun secret pour la Maitre-Voilier. Pour l'aider dans sa mission, les gabiers qui manipulent souvent les voiles la préviennent dès lors qu'ils trouvent une déchirure, un accroc…

À l'arrivée de la frégate à Brest, la jeune Maître voilier a d'ailleurs dû monter dans le petit hunier pour réparer la voile abimée à cause des intempéries.

Petit hunier de l'Hermione

Comment réparer une voile ?

Les voiles de l'Hermione sont en lins et les cordages autour (ralingues) sont en chanvres. Elles sont donc très lourdes et épaisses à percer. On retrouve cette même configuration sur les vieux gréements et bateaux traditionnels.

Voiles de l'Hermione

Pour ses travaux de voilerie, Marion utilise donc une paumelle, sorte de dé à coudre, mais en cuir, qui recouvre la paume de la main pour pouvoir pousser l'aiguille sans se blesser. Et les réparations se font en navigation comme au mouillage, important donc de ne pas souffrir de vertige lorsqu'il faut monter en mer agitée pour réparer…

Outils du Maître Voilier

Comment se former au métier de Maître Voilier ?

Marion s'est formée auprès de l'ancienne Maître Voilier (qui n'était pas de la partie pour Brest) qui lui a transmis son savoir (création d'une voile pour le voyage en Amérique, réparation…) Elle-même transmet son savoir auprès des gabiers (équivalent des matelots) qui s'occupent des manœuvres et aident les maîtres dans leur mission.

Il existe cependant des formations en voilerie traditionnelle même si le savoir se transmet bien souvent de génération en génération.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Claude Bidosse - 14 Juillet 2016
Entre réparer, concevoir et réaliser une voile, il y a un monde... ;) Respect quand même !
Ajouter un commentaire...

Hermione, la fiche technique

MarquePort de Rochefort
ArchitecteHenri Chevillard
Longueur hors-tout66.00 m
Longueur de coque44.20
Largeur11.24 m
Tirant d'eau5.78 m
Catégorie CEA
Nombre de passagers80
Déplacement lège1 000 000 kg
Surface de voilure au près2 200 m2
Nombre de moteurs maximum2
Voir la fiche technique du Hermione