Plymouth - Camaret, la Manche express

Départ de la première étape de Plymouth - La Rochelle © Briag MERLET

Bateaux.com vous embarque sur le centurion 32 Hounraken pour la première étape de la course Plymouth - La Rochelle. Au programme transmanche rapide et travaux de voilerie...

Bon départ !

Après avoir laissé passer un câblier à travers la flotte, les voiliers classiques de la Plymouth – La Rochelle se sont élancés dans la rade du port britannique sous une brise forcissante. Le soleil de ce départ tranchait avec l'arrivée humide du convoyage. L'équipage d'Hounraken profitait du spectacle des yachts vernis.

Passage du cablier sur Plymouth
Passage du câblier sur le départ
Le voilier Créa, coloré !
Micalvi

Premières cicatrices

Dès le premier virement de bord, le génois recousu à Plymouth se déchire à nouveau. En effet, bien que l'équipage ait installé des protections sur les barres de flèche du nouveau mât mis en place cet hiver, il semble que les 10 cm supplémentaires ajoutés par le gréeur sans concertation avec Henri, le propriétaire, fassent décidément des dégâts. Les cicatrices sont cousues au grey tape par l'équipage ! Et c'est parti pour une traversée de Manche express.

Cicatrices sur le génois

Partie de cache cache dans la nuit

Rapidement, la flotte s'étale et Hounraken, parmi les plus unités les plus modestes trouve ses camarades de jeu. Un long bord de reaching permet de jouer toute la nuit avec Danycan. Les bateaux se croisent au rythme des quarts et des variations de cap. Nous verrons donc par alternance les feux verts et rouges de Danycan.

Four sous spi... Goulet sous génois, voilerie toujours !

Au petit matin, à l'approche des côtes bretonnes, les spis montent. La grande voile violette de Kraken remonte une partie de la flotte et nous montons notre spi jaune. Il nous amène jusqu'aux abords du goulet de Brest où il décide que c'en est assez. La voile se déchire au niveau de la têtière, visiblement affaiblie. C'en est fini des espoirs de rattraper Phizz pourtant à portée d'étrave, avant l'arrivée à Camaret.

Spis en vue dans le chenal du Four

24 h tout rond

Hounraken franchit la ligne après 24 h de course. Une transmanche rapide et plaisante, malgré les soucis techniques. L'apéritif offert par la mairie de Camaret, au pied de la tour Vauban est l'occasion pour tous de partager les émotions de la soirée. Après le feu d'artifice du soir, ce sera cap sur Brest 2016 et la fête le lendemain matin !

Arrivée à Camaret
Plus d'articles sur les chaînes :

Finistère
Réagir à cet article :
Line Berrod - 15 Juillet 2016
Bravo p'tit frère! nous voyons bien que vous passez les escales à faire la fiesta mais c'est super sympa! tâchez de garder un bout de voile pour arriver à la Rochelle! Tu veux le telephone de Christian Delille ou celui de Sylvaine? bisous bisous de Lajoux 'frais comme en octobre en Ecosse dis donc!) Courage matelots et capitaine!
Ajouter un commentaire...
Reportage : Plymouth - La Rochelle

Régate Plymouth - La Rochelle, les préparatifs

Régate Plymouth Classique - Brest-La Rochelle, météo et estomacs contrariants