MENUBateaux.com
Magazine du nautisme, de la plaisance et de la mer
SE CONNECTER

Comment différencier un ketch, un yawl ou une goélette ?

Si pour vous tous les bateaux à voile se confondent, voilà comment différencier ceux qui sont gréés avec 2 mâts. Pour vous aider à classer les types de voiliers, voilà une série intitulée "Apprenez à les reconnaitre". Aujourd’hui, les différences entre un ketch, un yawl et une goélette.

La goélette Pen Duick II
Le

Les voiliers avec deux mâts se classifient en 3 catégories : le ketch, le yawl et la goélette.

Le ketch

Ketch : - 1 grand-voile - 2 foc ou génois - 3 artimon

Un ketch a le mât d'artimon (à l'arrière) plus petit que le mât principal (appelé grand mât). Pour être un ketch, le mât d'artimon doit être placé en avant de la barre, ou plus exactement du safran. Si le mât d'artimon est en arrière, nous sommes en présence d'un yawl (voir plus bas).

Un ketch a toujours une grand-voile sans flèche. Un ketch qui grée un flèche (voile triangulaire au-dessus) du flèche est un Dundee.

Le Yawl 

Yawl : - 1 grand-voile - 2 foc ou génois - 3 tape-cul

Le yawl possède le même gréement que le ketch, mais l'artimon s'appelle ici un tape-cul et il est placé en arrière du safran. Souvent de petite taille, il ne sert pas à la propulsion du bateau, mais à équilibrer le voilier en fonction des conditions.

Placé très en arrière du bateau, il nécessite souvent une queue de malet (sorte de bout-dehors vers l'arrière) pour porter son écoute. Elle peut porter une sous-barbe pour sa rigidité.

La goélette 

Goelette (mâts de taile identique) : - 1 misaine - 2 foc ou génois - 3 grand-voile

Goelette (mât de misaine plus petit que le grand mât) : - 1 misaine - 2 foc ou génois - 3 grand-voile

La goélette a au moins 2 mâts, mais peut en porter plus. Les mâts sont soit de tailles identiques, soit le mât avant (mât de misaine) plus petit que le mât principal. Il existe de nombreuses formes de voile sur les goélettes que la misaine gréée comme une grand-voile (sur une bôme) soit comme un foc avec le point de drisse sur le grand mât.

Parmis les exemples connus de ketch on peut citer Pen Duick VI avec lequel Tarbaly remporta la transat en solitaire ou bien encore Joshua avec lequel Moitessier effectua son célèbre tour du monde

Typique du yawl, le bateau dessiné par Harlé pour Van Den Heede avec lequel il fini 3e de son premier Vendée Globle.

Les bateaux d'exploration Tara et Why sont des goélettes avec grand mât aussi haut que le mât de misaine.

goelette tara
La goélette Tara
goelette-why-a-concarneau
La goélette Why
Reportage : Reconnaître un voilier

Comment reconnaître un voilier, le sloop

Apprenez à les reconnaître : les voiles latines

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...

Petit Bleausard 12 Octobre 2015
vous ne palez pas de la position du cockpit.
Nicolas Le Barbu 17 Avril 2016
Très bon article, merci. Petite coquille: "La goélette a au moins 2 mâts, mais en porter plus."
Fitzpatrick Terry 06 Septembre 2016
La goélette Pen Duick II photo - c'est Pen Duick III actuellement 

Recevoir l'actualité par email avec Bateaux Hebdo

Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter RECEVOIR BATEAUX HEBDO

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir l'actualité nautique gratuitement RECEVOIR BATEAUX HEBDO