Sauriez-vous reconnaître une voile au tiers ?

Très présents sur toutes nos côtes, les canots ou autres embarcations de travail sont souvent gréés au tiers. Description.

La voile au tiers est une voile presque carrée tenue par le haut sur une vergue. Le point de drisse est situé environ au tiers avant de la longueur de la vergue (d'où son nom).

Le bord d'attaque de la voile presque vertical (à l'avant) est plus court que le bord de fuite (à l'arrière). Ainsi, la vergue est apiquée (inclinée vers le haut). Le point d'amure est frappé dans l'axe du bateau.

Au virement de bord, il faut passer la voile sous le vent. Il est nécessaire de gambeyer. Cette manœuvre consiste à affaler légèrement la voile et en tirant sur le bord d'attaque de mettre la vergue à la verticale pour la passer derrière le mât.

La drisse est frappée sur le côté au vent du bateau. Elle sert aussi de haubanage pour supporter le mât. Au moment de gambeyer, on la passe devant le mât pour la refrapper au vent.

Sur certains voiliers comme les bisquines par exemple, une voile est établie au-dessus de la première. Ce sont des voiles de flèches (qui sont aussi au tiers).

On trouve des petites barques au tiers – elles ont alors qu'un seul mât et qu'une seule voile – mais d'autres voiliers au tiers peuvent porter plusieurs mâts et plusieurs voiles.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : Reconnaître un voilier

Apprenez à les reconnaître : les voiles latines

Sauriez-vous reconnaître une voile aurique ?