Trump Princess, "le plus grand et le plus beau yacht du monde"

En 1993, Donald Trump a demandé à un designer espagnol de lui concevoir "le plus grand et le plus beau yacht du monde." Pendant plusieurs mois, Jaime Oliver et son fils Iñigo ont travaillé sur un superyacht de 420 pieds (128 m), le "Trump Princess" aux côtés du président américain, des premiers croquis jusqu'aux plans définitifs. L'arrivée à la présidence du milliardaire américain fait resurgir les archives de sa vie passée.

"Trump Princess" le superyacht commandé par Donal Trump en 1993 et jamais réalisé © Oliver Design
Le

C'est sur le Florida Boat Show, dans les années 90, que le président américain – un des hommes les plus riches au monde — avait fait la rencontre d'Oliver Design. À l'époque, c'était une jeune entreprise qui avait eu l'audace de figurer aux côtés des plus grands concepteurs navals, sur le salon floridien. C'est à la suite d'une visite privée du salon nautique que Donald Trump avait choisi le petit studio espagnol pour concevoir son gigantesque yacht.

Et Donald Trump avait déjà clairement dans l'idée d'épater la galerie, comme il l'avait indiqué dans une lettre d'intention à Jaime Oliver "Je suis intéressé pour construire un yacht de 420 pieds, lequel, quand il sera achevé, ne sera pas seulement le plus grand yacht au monde, mais aussi le plus beau du monde."

Lettre d'intention de Donald Trump

Donald Trump et Jaime Oliver en 1993

Pour concevoir ce luxueux yacht de 420 pieds, Donald Trump a déboursé la somme de 170 000 $, payé à Oliver Design, une petite entreprise espagnole de conception navale et d'ingénierie. Des pourparlers avec chantier naval espagnol Astilleros Españoles (maintenant Navantia) avaient d'ailleurs été engagés. Mais le projet fut rapidement avorté, sans explications précises. Cependant, la décision n'était sans doute pas sans rapport avec la faillite de plusieurs hôtels et casinos familiaux. Selon certaines sources, au début 1994, ses entreprises avaient cumulé une dette collaborative de 3,5 milliards de dollars, tandis que Donald Trump enregistrait une dette personnelle d'environ 900 millions de dollars.

Le milliardaire avait déjà une certaine connaissance des yachts puisqu'en 1988, il avait acheté le "Kingdom 5KR" (appartenant auparavant au milliardaire saoudien Adnan Khashoggi) au sultan de Brunei. Rebaptisé "Trump Princess", le yacht avait été revendu à un prince saoudien. Ce bateau spectaculaire avait d'ailleurs été utilisé comme quartier général flottant du méchant dans le James Bond "Jamais plus Jamais" (Never Say Never Again), dernier opus de la saga mettant en scène Sean Connery.

Le plus grand et le plus luxueux yacht au monde

La firme espagnole a conservé dans ses archives les plans de ce qui aurait été à l'époque le plus grand yacht au monde. "Trump Princess" aurait possédé 4 ponts, un héliport, des suites de luxe à deux étages, des salons sophistiqués, une piscine, des jacuzzis ou encore une galerie décorée de palmiers, qui aurait pu avoir plusieurs utilités.  

Lounge

Suite propriétaire

Salon

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...


Recevoir l'actualité par email avec Bateaux Hebdo

Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter RECEVOIR BATEAUX HEBDO

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir l'actualité nautique gratuitement RECEVOIR BATEAUX HEBDO