Bateaux.com
Magazine du nautisme, de la plaisance et de la mer

Barracuda 7, un véritable sport-fishing transportable

Bénéteau lançait en 2011 son premier Barracuda 7, un timonier de 7,39 m, dont une version renouvelée a été présentée au Boot de Düsseldorf 2017. C'est sur ce nouveau bateau, qui bénéficie de toutes les innovations des modèles précédents, et notamment du Barracuda 8, que s'affronteront les équipages du Barracuda Tour.

Le
Le nouveau Barracuda 7
Le nouveau Barracuda 7

Bénéteau lançait en 2011, le Barracuda 9 (8,91 m), premier modèle de sa nouvelle gamme dédiée à la pêche motorisée hors-bord. Depuis, la gamme de sport-fisher s'est enrichie de deux autres modèles, le Barracuda 7 (qui vient d'être renouvelé en 2017) et le Barracuda 8 (7,99 m). C'est sur ce nouveau Barracuda 7 que se jouera le Barracuda Tour, concours de pêche au bar no kill, organisé par Bénéteau.

Le Barracuda 7 est donc le plus petit modèle de la gamme, avec une longueur hors-tout de 7,48 m. Il reprend les éléments qui ont fait le succès du Barracuda 8, lancé en 2015, aussi bien en termes de design, de concept – comme la véritable station de pêche – que d'innovations.

Ce nouveau modèle est équipé d'une nouvelle carène, inspirée de celle du Barracuda 8 (carène AirStep 2), plus fine sur l'avant pour un passage en mer confortable et stable. Autre élément du cahier des charges, le Barracuda 7 est transportable, ce qui ne nuit en rien à la surface utile du cockpit. Proposé avec une motorisation maximale de 200 CV, il se satisfera d'une puissance de 150 CV qui lui permet aisément de dépasser les 30 nœuds (avec un réservoir de 200 L pour l'autonomie).

On accède dans le bateau facilement par une entrée tribord quasiment flush, depuis deux belles jupes qui encadrent le moteur hors-bord. Le cockpit reprend le même aménagement que sur le Barracuda 8, avec une station de pêche sur l'arrière et des banquettes rabattables pour maximiser l'espace de cockpit. En position pêche, l'espace est bien dégagé et les pêcheurs peuvent profiter de plusieurs rangements (coffre central) ou de bacs à poissons (coffres latéraux). Un vivier prend place dans le passage bâbord alimenté en eau de mer régénérée pour conserver les vifs ou les prises.  

En mode détente, on relève la banquette de cockpit sur l'arrière et les deux autres banquettes latérales, qui couplées à la table amovible permettent de créer un coin-repas.

Comme sur les autres modèles de la gamme, on retrouve des hauts passavants pour circuler en sécurité à bord. À l'avant, on trouve un deuxième espace de pêche avec une banquette accolée à la timonerie et deux banquettes latérales d'étrave amovibles pour dégager plus d'espace.

On accède à la timonerie de plusieurs manières. Soit par les deux portes latérales (à tribord et bâbord), comme sur les anciens modèles, soit depuis le cockpit grâce à une 3e porte coulissante. On a donc le choix entre deux aménagements : une version portes latérales (pour sortir sur les passavants) avec une banquette sur l'arrière de la timonerie fermée ou une version 3 portes pour faciliter le déplacement. La timonerie reste droite et lumineuse, caractéristiques qui en ont fait son succès. Un toit ouvrant assure la bonne ventilation.

Depuis le cockpit (donc dans la version 3 portes) accède trouve à tribord un petit coin-cuisine, recouvert par une banquette, sous laquelle on trouve un évier et un espace pour le réchaud. Un réfrigérateur sous le siège pilote complète l'ensemble. Une table escamotable et installée sur la main courante peut descendre à niveau pour créer un coin-repas, lorsque les sièges pilote et copilotes sont tournés vers l'arrière.

Dans la version deux portes, une banquette pour 3 personnes occupe l'arrière de la timonerie, avec coussins et dossiers. On trouvera alors la cuisine sous la banquette et l'emplacement réfrigérateur sous la banquette copilote.

Le poste de pilotage est plus large que sur le modèle précédent avec un tableau de bord spacieux pour accueillir les écrans de navigation. Il est équipé de deux sièges pilotes et copilotes amovibles. Malgré l'envie de garder un intérieur avec un maximum d'espace, se mouvoir à plus de deux personnes à l'intérieur reste compliqué. On notera quand même l'ajout d'une petite cabine entièrement fermée, qui renferme à la fois des toilettes (w.c. marins en option) ou un couchage double d'appoint (en option), en recouvrant l'espace de coussins.

Le Barracuda 7 est proposé avec une trentaine d'options, notamment des équipements éléctroniques de pointe.

Timonerie du Barracuda 7
Pont avant du Barracuda 7
Cabine du Barracuda 7

Barracuda 7, le résumé du bateau

ChantierBénéteau
Longueur hors-tout7.48 m
Longueur de coque6.48 m
Largeur2.50 m
Catégorie CEC
Nombre de passagers8
Déplacement lège1 872 kg
Nombre de moteurs maximum1
Carburant200 L
Voir la fiche technique complète et les photos du Barracuda 7
Reportage : Barracuda 7

Barracuda 7, le nouveau pêche promenade s'ouvre au farniente

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...


Photos
Voir les 158 photos
Recevoir l'actualité par email avec Bateaux Hebdo

Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter RECEVOIR BATEAUX HEBDO

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir l'actualité nautique gratuitement RECEVOIR BATEAUX HEBDO