Bateaux.com
Magazine du nautisme, de la plaisance et de la mer

Hors-Série : "Le Maxus 26, de superbes qualités marines et un grand confort à bord"

Yves Guyomar est propriétaire d'un Maxus 26 quillard depuis le mois de mai 2017. Il revient d'une croisière dans le Golfe de Gascogne, réputé pour sa mer agitée. Au retour de ce périple, il se révèle particulièrement ravi de son bateau, aussi bien pour sa tenue en mer que pour son confort à bord, les deux gros atouts du Maxus 26.

 - Partenariat Le

Le Maxus 26, un remplaçant idéal au RM 8.80

Yves Guyomar est l'heureux propriétaire d'un Maxus 26 quillard (2380 kg - 7.62 m), version qu'il a préférée au dériveur, pour sa tenue en mer et sa raideur. Avant ce voilier, il possédait un RM 8.80, adapté à la navigation en solitaire. Après l'avoir vendu, il cherchait un voilier habitable plus petit, approprié à la navigation en solitaire qu'il pratique beaucoup.

Traversée du Golfe de Gascogne en Maxsus 26

C'est lors d'une navigation avec un ami qu'il découvre l'univers Maxus. "Je me suis dit que c'était ce qu'il fallait pour mon programme de navigation côtière en Bretagne, en Manche et dans le Golfe, jusqu'au sud vers l'Espagne."

Traversée du Golfe de Gascogne en Maxsus 26

Le prix agressif du bateau l'a aussi décidé. Un prix qui évolue en fonction des équipements que l'on souhaite à bord. "J'avais besoin d'un bon pilote automatique, d'un traceur de cartes, d'un gennaker, d'un guindeau électrique. Avec tout ce matériel, le Maxus 26 reste à un prix était raisonnable par rapport à ce qui se fait sur le marché. Malgré mes recherches, je n'ai pas trouvé de voilier comparable dans les grands chantiers" explique Yves Guyomar.

Au final, ce plaisancier est très satisfait de son choix et trouve de nombreux avantages à son Maxus 26 "J'ai des amis qui ont des Dufour ou des Bénéteau et qui curieux, sont venus me voir parce que l'allure du bateau est sympa !"

Traversée du Golfe de Gascogne en Maxsus 26

Un voilier particulièrement équilibré pour une traversée du golfe de Gascogne par Force 6

Parti vers Gijon, entre Santander et La Corogne, pour une croisière de 6 jours au départ de Royan, il s'est révélé très satisfait des qualités marines de son bateau. "Le Maxus 26 est léger, donc vivant à la moindre risée" explique Yves. "Même avec 5 à 6 nœuds de vent, le bateau avance entre 4 et 5 nœuds. J'ai croisé des familles pendant notre croisière avec des bateaux beaucoup plus lourds — entre 5 et 8 tonnes soit deux fois plus lourd que le mien – qui étaient obligées de mettre le moteur dans les petits airs."

Traversée du Golfe de Gascogne en Maxsus 26

"A l'aller, nous avons eu des vents assez forts (18 à 20 nœuds avec des rafales à 23 à 24 nœuds soit Grand Frais, force 6). Nous avons navigué sous 2 ris. Nous n'avons pas eu de soucis particuliers puisque le Maxus 26 tient bien le cap et remonte très bien au près, facilement à 30° du vent. Lorsque le vent a molli et tourné, on a pu mettre le gennaker, voile de portant, mais qui reste relativement petite."

Pour sa traversée Royan – Gijon, Yves et sa coéquipière ont mis 55 heures, quand leurs accompagnateurs réalisaient la même traversée entre 52 et 57 heures. Et pour confirmer les bonnes performances du Maxus 26, il n'a utilisé son moteur que 14 heures, et certaines fois uniquement pour la recharge des batteries du bord. En comparaison, les autres plaisanciers sur des bateaux traditionnels de 32 ou 35 pieds, l'utilisaient au moins 30 heures, au minimum. "Même par petit temps, le Maxus 26 avance ! Je ne l'ai pas encore testé par tempête, mais avec 23 à 24 nœuds de vent, on avançait en toute sécurité avec 2 ris."

Pendant cette croisière, Yves s'est révélé vraiment satisfait de son voilier et le trouve particulièrement bien équilibré. Le bateau est rassurant et ne gîte pas beaucoup, grâce aux bouchains, et à sa quille de 1,70 m, qui le rend bien raide.

"Au vent arrière, obligé de tirer des bords de portant, je me suis retrouvé avec le foc déventé par le grand-voile qui faseyait un petit peu. J'ai préféré le rouler pour continuer sous grand-voile seule. Avec 15 nœuds de vent établis, on naviguait encore entre 5 et 6 nœuds. Dans cette configuration, le bateau ne part pas au lof et tient bien son cap."

Traversée du Golfe de Gascogne en Maxsus 26

Confort à bord, un volume surprenant pour sa taille

Le Maxus 26 se distingue par son volume habitable. Sa largeur de 2,82 m y est pour beaucoup. Son propriétaire apprécie la cabine arrière avec sa couchette de 140 x 200 cm. A l'avant, un lit breton offre deux autres couchages.

Mais ce sont surtout les nombreux rangements à bord qui ont été appréciés pour cette croisière : "J'ai pris l'avitaillement nécessaire pour 6 jours de navigation pour 2 personnes et j'ai pu tout ranger sans soucis : sous les sièges, derrière les dossiers... Les coffres ne manquent pas !"

Traversée du Golfe de Gascogne en Maxsus 26

Côté confort, la grande table du carré peut accueillir jusqu'à 6 personnes. Pour la toilette, Yves a fait le choix de ne pas s'équiper d'une douche. En revanche, il apprécie le volume du cabinet de toilette dans lequel il accède sans se plier, malgré ses 1,84 m. Le Maxus 26 ne possède pas de tables à cartes dédiée. On utilise la table du carré comme c'est également le cas pour de nombreux bateaux de cette taille.

"Sur la route retour, nous avons rencontré une houle courte qui faisait gentiment taper le bateau. J'ai pu ainsi vérifier la qualité de la construction, car à l'arrivée rien n'avait bougé" confie cet heureux propriétaire.

Maxus 26, le résumé du bateau

ChantierNorthman
ArchitecteJacek Daszkiewicz
Longueur de coque7.62 m
Largeur2.82 m
Catégorie CEB
Déplacement lège2 200 kg
Surface de voilure au près36 m2
Voir la fiche technique complète et les photos du Maxus 26
Reportage : Hors-Série Petits Bateaux, Grande Croisière

Dufour Drakkar 24, de l'école au raid côtier

Petits bateaux, belles croisières !

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...


Recevoir l'actualité par email avec Bateaux Hebdo

Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter RECEVOIR BATEAUX HEBDO

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir l'actualité nautique gratuitement RECEVOIR BATEAUX HEBDO