Nexus 870 Revo, Embarquement immédiat pour la croisière !


En mer comme en rivière, le nouveau Nexus 870 REVO répond à toutes vos envies. Et pour nous en assurer, nous avons mis le cap vers les îles avant de remonter un fleuve. A son bord, bien sûr !

La croisière slow life...

Rien de mieux que de naviguer quelques jours pour connaître un bateau – surtout si celui-ci, comme le Nexus – défriche un nouveau programme. Car le 870 ouvre une nouvelle voie, celle de la croisière slow life.

Nexus 870 Revo en croisière

Comprenez une navigation à votre rythme et celui du monde marin ou fluvial qui vous entoure. Moins de vagues, moins de bruit, moins de carburant qu’une vedette classique : on se rapproche des prestations offertes par un voilier, la facilité de manœuvre et la liberté quant aux conditions météo en plus. C’est donc au départ de La Rochelle que débute notre périple-test. Pas de problème pour les manœuvres dans un port encombré grâce au propulseur d’étrave, une option bien utile.

Nexus 870 Revo en croisière

Première étape : l’île de Ré et son charmant port de Saint-Martin. Une quinzaine de milles en mer qui nous permettent d’apprécier le comportement du Nexus 870 Revo. Notre petit trawler roule peu et ne mouille pas. Précisons que notre modèle est équipé d’une timonerie, laquelle assure une protection optimale tout en garantissant une excellente visibilité et grande aisance de mouvement – hauteur sous barrots de 1,86 m. Le pilote est confortablement installé dans un siège baquet. Le Nexus, avec un franc-bord de 1,37 m à l’étrave et 1,08 à la poupe, est particulièrement bien défendu de la mer pour une coque de moins de 9 mètres.

Nexus 870 Revo en croisière

La circulation sur le pont est fluide grâce à des passavants toujours supérieurs à 24 cm. Le pavois épais de 7 cm renforce la sécurité des déplacements. Et côté farniente sur le pont, on profite d’une grande banquette en L dans le cockpit, d’une table amovible et d’un solarium XXL sur la plage avant.

Nexus 870 Revo en croisière

Un bateau à moteur très peu gourmand

Cette première sortie est l’occasion de relever les vitesses et la consommation du 30 chevaux diesel : 6 nœuds en vitesse de croisière - 3 litres/heure seulement – et 7,5 à fond. D’aucuns regretteront peut-être ces performances modestes. Ils pourront opter pour des motorisations plus puissantes – jusqu’à 100 ch – qui propulseront le Nexus jusqu’à 20 nœuds. Mais le programme du 870 est bien de croiser à vitesse plus réduite ; l’objectif est donc de profiter pleinement de la navigation à moindre coût et non de se contenter de rejoindre un point A et un point B en brûlant des dizaines de litres de carburant. Raison pour laquelle la carène est très plate pour une stabilité optimum – en navigation comme au mouillage – et assortie d’une quille longue. Cette dernière protège hélice et safran tout en garantissant une stabilité de route appréciable. Même sans pilote, il est donc possible de lâcher la barre, le temps d’installer les pare-battages…

Nexus 870 Revo en croisière

Un aménagement digne d'un beau voilier !

Parvenus à Saint-Martin au soleil couchant, l’écluse du port intérieur est fermée, mais il reste assez d’eau – nous calons 60 cm seulement – pour s’amarrer au ponton accueil. Moins chaleureux et un peu plus loin des restaurants de fruits de mer, mais tout de même équipé de bornes électriques. Avant même les parties de baignade, on apprécie la grande plate-forme arrière (2,40 par 0,53 cm) qui facilite le débarquement. Première nuit à bord : l’occasion de découvrir de plus près les emménagements du Nexus 870.

Un premier bon point : la descente et ses marches incurvées. Ensuite la hauteur sous barrots généreuse – 1,95 m. On peut rassurer les habitués du voilier ; ils se sentiront chez eux. Le plan d’aménagement privilégie en effet la vie à bord et l’autonomie - et non les simples sorties à la journée -, avec une vraie cuisine américaine contre le bordé bâbord de plus de deux mètres de longueur. Les rangements ? Il y en a partout. De quoi stocker l’avitaillement pour une semaine à quatre personnes, vos effets personnels et tous les équipements dont vous aurez besoin.

Nexus 870 Revo en croisière

Le confort, c’est aussi deux vraies couchettes doubles – cloisons sur demande -, et un vrai cabinet de toilettes idéalement situé près de la descente. Le carré, décalé sur tribord, préserve la circulation de l’équipage. En option, il se transforme en couchette double d’appoint. Si vous profitez comme nous d’un chauffage à air pulsé, vous pourrez partir en croisière toute l’année, et pas seulement l’été !

Nexus 870 Revo en croisière

Mouillages et ballades au programme

Après une visite sous les premiers rayons matinaux de Saint-Martin, cap vers notre premier mouillage, au pied d’une ruine magnifique, l’abbaye de Notre-Dame-de-Ré. Par temps clément, c’est le parfait spot pour petit-déjeuner. Route ensuite vers le pont de l’île de Ré, où nous dénichons une belle plage pour poser l’étrave de notre Nexus. Grâce à son V peu prononcé, il est possible de s’approcher au plus près du sable. Le chantier étudie un kit béquilles afin de se s’échouer bien à plat.

Nexus 870 Revo en croisière

Nous poursuivons notre croisière vers l’île d’Aix, ses chênes verts et ses fortifications Vauban. Là encore, le faible tirant d’eau du Nexus nous autorise toutes les fantaisies ; aucune plage ne sous échappe ! Nos préférées pour la pause repas : Baby Plage au Nord-Est et l’Anse de la Croix, au Sud-Ouest.

Nexus 870 Revo en croisière

Aussi à l'aise en mer qu'en rivière

La marée monte, c’est le moment de profiter du courant favorable pour remonter la Charente. Le GPS s’emballe d’ailleurs très vite à près de 10 nœuds. Nous prenons toutefois le temps de découvrir les carrelets qui bordent les rives du fleuve et de nous aventurer dans les mini cours d’eau, histoire de rendre visite aux aigrettes, aux vaches… nous voilà bien passés au mode fluvial : le régime moteur baisse un peu – on se satisfait de la quille longue, laquelle protège bien l’hélice des nombreux débris végétaux, mais également que le Nexus, à 5 nœuds, ne génère que des très petites vagues. Il préserve les berges et la tranquillité des autres plaisanciers.

Nexus 870 Revo en croisière

Premiers ponts avant de saluer la Corderie Royale et l’Hermione, qui nous toise avec ses trois mâts ; nous continuons de remonter la Charente, ralentissons pour permettre à un cargo d’effectuer son demi-tour et reprenons la route après Tonnay. C’est l’étale de pleine mer et le soleil couchant qui dictent notre retour vers le ponton d’attente de Rochefort. Ici encore, l’accostage est une simple formalité grâce au propulseur.

Nexus 870 Revo en croisière

Après une seconde nuit particulièrement calme, réveil aux aurores – toujours pour profiter du courant, descendant cette fois. La brume matinale rend la navigation mystérieuse – mais sans danger grâce au lecteur de cartes, bien placé sous les yeux du barreur. Le soleil a tôt fait de reprendre le dessus.

Nexus 870 Revo en croisière

Un dernier mouillage à l’île d’Aix est le prétexte à une pause déjeuner – décidément, les mouillages s’y prêtent -, mais aussi à tester les toiles de cockpit ; en cinq minutes, celui-ci est complètement protégé du vent et de la pluie. Soit la possibilité de doubler l’espace habitable !

Nexus 870 Revo en croisière

Lors de notre retour, le vent jusqu’alors d’Est tourne au Nord-Ouest, assorti d’un clapot court. Le Nexus conserve une assiette remarquablement stable – peu de roulis – et mouille très peu.

Bilan ? Ce périple d’environ 80 milles peut être bouclé en deux jours par le 870, mais si vous embarquez pour une petite semaine, vous ne vous ennuierez pas une seconde. Mer ou rivière, Le Nexus sait tout faire !

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Beatrice Polz - 18 Novembre 2017
merci pour cet essai, j'aurais bien aimé avoir une idée du prix ....
François-Xavier Ricardou - 20 Novembre 2017
@Polz Beatrice Le prix est indiqué dans la fiche technique.
Prix de la version de base 64 417 € HT


Ajouter un commentaire...

Nexus 870 Revo, la fiche technique

MarqueNorthman
ArchitecteKrzysztof Smaga & Jacek Daszkiewicz
Longueur de coque8.70
Largeur2.90 m
Catégorie CEC
Déplacement lège2 400 kg
Voir la fiche technique du Nexus 870 Revo
Reportage : Nexus 870 Revo

Nexus 870 Revo, pour la croisière confortable

Nexus 870 Revo : ambiance trawler rapide avec un hors-bord