SemiRigide.com
Le semi-rigide par Bateaux.com
SE CONNECTER

Moteur hors-bord : mono ou bi-motorisation ?

Une fois 300 ch ou 2 x 150 ch ? Pour mon bateau hors-bord, que choisir ? Quels sont les avantages et les inconvénients comparés de ces deux propulsions.

Le

Un seul ou deux moteurs ? En théorie la réponse est simple : dans la plupart des cas, un bateau va plus vite avec un seul moteur qu'avec deux (à puissance égale). Mais il existe d'autres avantages (mais aussi des inconvénients) à ces deux types de propulsions.

Monomoteur 

AVANTAGE MONOMOTEUR

1 – un moteur pèse moins que deux

Plus léger, le bateau est donc plus rapide.

2 – un moteur a moins de trainées que deux

Les embases et les deux hélices offrent plus de trainées dans l'eau (donc plus de frottement) donc le monomoteur va plus vite

3 – Un moteur consomme moins que deux

Sur ce point l'avantage est vraiment au monomoteur qui consommera toujours beaucoup moins de carburant que les deux moteurs à vitesse égale.

4- Un seul moteur (même plus puissant) coute moins cher que deux

À l'achat, la différence de prix est très grande même si l'on prend un seul 300 ch comparé à 2x150 ch.

5- L'entretien est plus simple et moins couteux sur un seul moteur

Avec une seule révision, une seule vidange, un seul hivernage… La facture d'entretien est moins élevée sur un seul moteur qu'avec deux.

Bi moteur 

AVANTAGE BI MOTEUR

1- Un seul moteur entraine un phénomène de couple

Avec une seule hélice, le bateau a tendance à giter du côté de la rotation et au démarrage, avant de prendre de la vitesse, il peut aussi déraper sur le côté. Ce phénomène n'existe pas avec un bimoteur, d'autant plus qu'il sont en contre rotation (les hélices tournent en sens opposé).

2 – Deux moteurs sont plus faciles à manœuvrer

La manœuvre notamment au ralenti dans les ports, est facilitée avec deux moteurs. On peut faire pivoter le bateau sur place en mettant un moteur en avant et l'autre en arrière. C'est beaucoup plus difficile avec un seul moteur.

3 – Deux moteurs assurent plus de sécurité

On imagine toujours la panne qui peut rendre inutilisable un moteur. Si l'on en a deux, on a plus de chance de regagner le port. Attention tout de même que les deux moteurs ne soient pas branchés sur le même réservoir. Si la panne vient de l'alimentation en carburant, les deux moteurs s'arrêteront simultanément…

Cette redondance peut être utile pour les plaisanciers qui naviguent au large, loin des côtes. Mais pour les autres qui restent à portée de VHF, la bi motorisation se justifie beaucoup moins.

 

Quelque soit votre choix, gardez en tête que le plaisir sur l'eau n'est pas lié au nombre de moteurs. Ce n'est pas celui qui en a le plus qui est le plus heureux !

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...


Recevoir l'actualité par email avec Bateaux Hebdo

Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter RECEVOIR BATEAUX HEBDO

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir l'actualité nautique gratuitement RECEVOIR BATEAUX HEBDO