Le catamaran LSCAT-HE, le tout-terrain des mers du globe

Le LSCAT-HE

La société française Luxury Sea - spécialiste de l'aluminium et basée à Quimperlé en Bretagne - lance la construction d'un catamaran innovant, le LSCAT-HE, un catamaran transatlantique en aluminium 100 % hybride électrique. Un premier modèle est actuellement en construction et sera livré fin 2018.

Mer ou fluvial, deux programmes différents

Le LSCAT-HE est un catamaran en aluminium 100 % hybride électrique, proposé en deux versions. La première version se destine à la navigation côtière ou fluviale partout en Europe (longueur de 11 à 20 m) et la deuxième version – transatlantique – (15 m a 20 m) permet de naviguer en haute mer, froide ou chaude. Les deux modèles sont les mêmes, différenciés uniquement par la longueur de coque. Le fluvial est homologué en catégorie B et le transatlantique en catégorie A.

"Ce catamaran se destine plutôt un marché de particuliers, mais pourra aussi être utilisé par des ONG pour des missions de recherche grâce au mode 100 % électrique. Puisqu'il est hybride, il est capable de parcourir de grandes distances en utilisant seulement l'énergie solaire. L'énergie thermique sera utilisée principalement pour aller sur une zone de navigation précise. L'autre avantage est de pouvoir naviguer en zone protégée jusqu'à 6 nœuds en mode 100 % électrique et donc de préserver les fonds marins, de ne pas polluer et de naviguer en silence" explique Angi Le Floch, dirigeant de l'entreprise.

Un système intelligent de gestion de l'énergie

Le LSCAT-HE est combiné d'une double propulsion hydrojet à motorisation hybride électrique, de deux groupes électrogènes diesel, d'un parc batteries lithium et d'un vaste toit solaire photovoltaïque (50 m2 de panneaux pour une économie en carburant des groupes électrogènes). "Ce système hybride automatique est une première mondiale puisqu'on est les seuls à proposer cette propulsion diesel-électrique automatique. Habituellement, les bateaux proposés sont soit tout solaire, soit tout éléctrique."

Son système intelligent de gestion de l'énergie permet d'optimiser son utilisation, le rendant ainsi plus économe et efficient, comme l'explique Angi le Floch.

"Tout est automatique. S'il navigue en dessous de 6 nœuds et qu'il y a assez de soleil, il sera en mode électrique. Si la vitesse augmente un peu, le premier groupe électrogène se met en route et ainsi de suite. Il faudra cependant utiliser du carburant pour les groupes électrogènes pour les navigations de nuit. L'intérêt de ce système, c'est qu'on n'a pas besoin de rentrer au port la nuit pour obtenir de l'électricité, avec un stockage intelligent d'énergie."

Le catamaran atteint la vitesse maximale de 12 nœuds et la vitesse de croisière de 8 nœuds avec des groupes standards 2x84 kW. Il peut naviguer jusqu'à 12 nœuds en vitesse de croisière avec des groupes 2x225 kW.

Une propulsion hydrojet

Le LSCAT-HE ne possède ni hélice ni ligne d'arbre pour faciliter la maniabilité. Les manœuvres sont également plus aisées, et ne nécessitent pas de propulseur d'étrave, y compris à basse vitesse, grâce à la propulsion hydrojet.

"Avec cette propulsion d'hydrojet à couple, il n'y a plus d'hélice dans l'eau. L'hélice est carénée et c'est mieux au niveau du mode de propulsion. On va gagner en tirant d'eau et ne pas détruire les fonds marins. On a un meilleur rendement global du bateau, car l'hydrojet est accouplé à un moteur électrique. Et comme il n'y a pas de renvoi d'angle, on économise de l'énergie contrairement à un système pod. L'objectif n'est pas d'aller vite. Et avec l'absence de propulseur d'étrave, il n'y a pas de trainées et donc pas de ralentissement du bateau" détaille le dirigeant.

Un revêtement en aluminium blindé

Le catamaran de la gamme Luxury Sea est conçu intégralement avec une coque aluminium et un revêtement qui lui assurent durabilité et résistance à l'abrasion, au vieillissement et aux agents atmosphériques aux propriétés antifouling. Un procédé que nous détaille Angi le Floch "Son blindage lui permet de s'échouer partout, sur la glace ou dans le sable, sans abimer la coque. On protège la coque en aluminium standard avec un revêtement intégral qui encapsule l'aluminium et qui a des propriétés d'antifouling. On élimine ainsi tous les phénomènes d'électrolyse et cela permet de ne pas avoir de peinture sur le bateau. C'est un élément développé en interne spécifiquement pour le LSCAT-HE."

Un aménagement intérieur custom

L'intérieur est custom suivant le programme de navigation et le nombre de personnes à bord. "Nous n'avons pas de gabarit, nous faisons des bateaux de plusieurs tailles, que ce soit pour l'intérieur ou l'extérieur. On écoute le programme de navigation du client et on développe le bateau selon ses envies" conclu Angi Le Floch.

À bord, on trouve un salon de cockpit avant et arrière, une cuisine tout équipée électrique ainsi qu'un salon avec table et une timonerie avec large console de pilotage centrale sur le pont principal. Les coques abritent les cabines, toutes avec lit double, salle d'eau avec w.c. et cabine de douche ainsi de de nombreux rangements.

Le LSCAT-HE est entièrement construit en France avec un prix de départ pour la version fluviale (cat. B) de 250 000 € HT et de 400 000 € HT pour la version transatlantique.

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...


PowerBoats
Finistère - Toute l'actualité dans le département
A lire aussi sur Bateaux.com