Un départ venté pour la 2e étape de la Volvo Ocean Race

Départ de la 2e étape de la Volvo Ocean Race

Après une escale de 8 jours à Lisbonne et une première victoire d'étape de MAPFRE, la flotte de la Volvo Ocean Race s'est élancée de la capitale portugaise ce dimanche 5 novembre 2017 direction Le Cap. Une étape de 7 000 milles qui lance la course pour de "vrai".

Après la Mirpuri Foundation In-Port Race de Lisbonne remportée par l'équipe néerlandaise ce vendredi 3 novembre 2017, la flotte de la Volvo Ocean Race a pris le départ de la 2e étape de la course ce dimanche 5 novembre. Direction Le Cap (Afrique du Sud) depuis Lisbonne, après une escale de 8 jours et une première victoire d'étape de MAPFRE.

Les sept Volvo Ocean 65 ont quitté la capitale portugaise ce dimanche pour une longue étape de 7 000 milles. Le départ sur le Tage a été donné à l'heure prévue, 15 h (heure française), dans des conditions idéales, grand soleil et bonne brise de 20 nœuds. Et c'est Team Brunel, vainqueur de l'In-Port qui a coupé la ligne de départ le premier, lancé à plus de 15 nœuds et suivi par Vestas 11th Hour Racing et Team Sun Hung Kai/Scallywag.

Mais rapidement, le bateau néerlandais s'est fait dépassé par Dongfeng Race Team, plus rapide grâce à un meilleur positionnement sur la droite du fleuve. Passés en tête à la première marque en amont avec 39 secondes d'avance sur Vestas 11th Hour Racing et 57 sur Team Brunel, Charles Caudrelier et son équipage ont conserver les commandes jusqu'à l'ultime marque de ce parcours préliminaire en sortie de Tage, flashé au moment de pénétrer dans l'océan Atlantique à 32,7 nœuds, dans un vent forcissant de 30 nœuds.

"La vraie Volvo Ocean Race commence. La première étape comptait en termes de points, mais c'était encore un peu un échauffement. Là, on part dans le réel, sur une étape mythique jusqu'au Cap. Très vite, la différence va se faire sur la vitesse et les choix stratégiques, car le placement sera crucial. De multiples options sont possibles, même de très extrêmes", se réjouissait avant le départ Charles Caudrelier.

En effet, contrairement aux éditions précédentes, le traditionnel waypoint de l'île brésilienne de Fernando de Noronha a été supprimé, ce qui rend le jeu stratégique particulièrement ouvert. 

"Je pense que cela change beaucoup de choses, nous allons avoir droit à une étape intéressante et il est possible que nous assistions aux plus grands écarts de positions jamais vus sur la Volvo Ocean Race", a commenté David Witt, skipper de Sun Hun Kai/Scallywag, tandis que Simeon Tienpont qui, pour cette étape exigeante, a embarqué à bord d'AkzoNobel les expérimentés Chris Nicholson, Jules Salter et Peter Van Niekerk, a ajouté : "C'est une étape qui va durer 21 ou 22 jours, avec des décisions techniques à prendre chaque jour."

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : Volvo Ocean Race

Volvo Ocean Race : Première victoire d'étape pour Team Brunel et changement de leader au général !

Volvo Ocean Race : MAPFRE assoit son statut de favori