Autoboot : Quand une Audi A4 devient un bateau…

Le Boot de Düsseldorf était l'occasion de découvrir un curieux concept, qui attirait de nombreux visiteurs du hall 5 : l'Autoboot. L'association d'une coque de bateau et d'une carlingue d'Audi A4. Debby Tinnemans, responsable du chantier, nous explique la manière dont ce projet a pu voir le jour.

L'Autoboot sur le Boot Düsseldorf © Bateaux.com
Le

L'Autoboot est un modèle unique, un "one off" crée par le chantier Tinn-Silver, spécialiste du bateau custom en aluminium. "C'est un client de notre chantier qui est venu nous voir avec une idée bien précise : transformer une carlingue de voiture en bateau. Un projet un peu fou auquel on a eu du mal à croire" explique Debby, une des responsables du chantier.

Le client a donc été voir un architecte afin de mettre en œuvre son projet et de lui donner vie. L'idée était de partir d'un habitacle d'Audi A4 cabriolet et de l'intégrer dans une coque de bateau. "Le client a choisi Tinn-Silver car nous avons fabriquons des bateaux custom avec des coques en alu" ajoute Debby.

Pour concevoir ce bateau plutôt amusant, mais peu marin, le chantier a récupéré la carlingue d'une Audi A4 d'occasion accidentée. "Nous avons gardé le châssis sans l'avant et l'avons inséré dans une coque en aluminium conçu spécifiquement et sur-mesure pour la voiture" précise Debby.

L'intérieur de l'Autoboot est donc typiquement automobile avec quatre sièges, des rétroviseurs, des phares, une capote de cabriolet, un volant ou encore un autoradio… Tout est fonctionnel. "Tout ce qui est sur le pont appartient à l'Audi, on a seulement ajouté une manette des gaz pour accélérer. Quant à la coque, elle a nécessité beaucoup de détails. Ça a été compliqué à faire. Nous avons passé un an à construire l'Autoboot" ajoute Debby.

L'Autoboot a donc pu enfin voir le jour et faire des essais sur l'eau même si ce n'est pas vraiment l'objectif. "Elle n'est pas vraiment faite pour naviguer, c'est plus un toy, un concept fun, mais pas adapté à la mer. L'intérieur n'est d'ailleurs pas adapté pour l'eau et le sel" explique Debby. Avec un moteur hors-bord Honda de 150 CH, l'Autoboot est capable d'atteindre néanmoins la vitesse de 60 km/h (32 nœuds).

Un concept vendu 100 000 € sur le salon de Düsseldorf au bout de 2 jours d'après le chantier Tinn-Silver. Ce premier concept a d'ailleurs donné lieu à la création de la marque Autoboot qui verra bientôt un 2e modèle voir le jour, mais à partir d'une Audi A5 cette fois-ci et pour le même propriétaire. "La marque Autoboot bénéficiera de l'expérience de construction aluminium de Tinn-Silver pour concevoir ses bateaux", conclut Debby.

Le concept est sympa, mais difficile à utiliser en navigation. De face, le design est plutôt joli, mais de côté et sur l'arrière, les lignes sont rectilignes, les pavois très hauts et le coffre imposant… Une construction qui s'explique par la largeur de la carlingue de voiture et le fait qu'il ait fallu entièrement le recouvrir excepté le cockpit.

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...


Recevoir l'actualité par email avec Bateaux Hebdo

Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter RECEVOIR BATEAUX HEBDO

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir l'actualité nautique gratuitement RECEVOIR BATEAUX HEBDO